Ici se trouvent toutes les anciennes discussions. Elles ne sont disponibles qu'à la lecture.

Modérateur : Guru

Est ce que vous avez appris des trucs?

Oui.
3
43%
Non.
Aucun vote
0%
Rien à foutre!
4
57%
#368616
:arrow: 24 décembre 2010. Alors que tout le monde attend à recevoir son cadeau de Noël sous le sapin. Diana Taurasi, figure de proue du Team USA et l'une des meilleures joueuses du monde de ces dernières années prend plutôt une claque dans la figure: déclaré positive et apparament au modafinil (utilisé contre les troubles du sommeil, les apnées nocturne et la narcolepsie).
Elle est aussitôt suspendue par son club, le Fenerbahçe en attendant l'analyse de l'échantillon B. Son avocat Howard Jacobs déclare "Ma cliente regrette que l'info soit sortie avant que le processus ait été achevé. (...) La substance pour laquelle ma cliente a été déclaré positive n'est ni un stéroïde, ni une drogue récréative".
Le contrôle s'est déroulé après la rencontre contre l'Université d'Istambul du 13 novembre 2010. Taurasi et une de ses équipières ont été choisies par tirage au sort pour effectuer le contrôle. Le madafinil est une substance classé dans la liste des produits interdits par l'agence anti-dopage WADA.

:arrow: 7 janvier 2011: La sentence tombe: échantillon B positif et le Fener licencie Taurasi qui risque aujourd'hui de voir son cas tomber dans les mains des instances anti-dopage. Concretement cela signifie, pas de JO 2012 à Londres. Le CIO est clair, une suspension de 6 mois ou plus empêche tout athlète de participer aux Olympiades.

Image


Qui est Diana Taurasi?

Je sais que les forumers de B4L sont pas branché basket féminin mais bon... vu que l'on parle d'une basketteuse qui a marqué la décennie et qui est (était?) partie pour continuer encore quelques temps, autant se rendre compte de ce que cette fille signifie pour le basket féminin et mondial.

Image
Image Collegiate


Née à Chino en Californie; d'une père Italien et ancien pro en foot et d'une mère Argentine Taurasi va faire ses classes et épater son monde au lycée: National High School player of the year pour son année senior, 3ème meilleure marqueuse en Lycée de tout les temps derrière des filles comme Cheryl Miller (la soeur de Reggie) ou Giuliana Mendiola et puis cerise sur le gateau embrigadé à l'Université de Connecticut: la super-fac pour le basket féminin.

Image
Taurasi à UConn avec Geno Auriemma (à droite). Image Getty/Sport Illustrated.


Avec les Huskies, les chiffres vont s'affoler: installé sur un poste de combo, Taurasi va aligner les numéros: 144 matches, 318 tirs primés, 2156pts ce qui donne 15pts de moyenne (dont une année à 17.9pts) et un bilan de 139 victoires pour 8 défaites. Connecticut renverse tout sur son passage en remportant 3 titres de Champion Universitaire NCAA (2002,2003,2004) et la Californienne truste toute les récompenses. Ce qui fera dire à son coach Geno Auriemma (également Coach du Team USA), "Nous on a Diana, vous pas!"
:arrow: MOP du Tournoi en 2003 et 2004
:arrow: Naismith Award en 2003 et 2004
:arrow: Nancy Liebermann Award en 2003 et 2004

Image


Avec un statut pareil, Phoenix Mercury détenteur du Premier Choix de la Draft WNBA en 2004 ne va pas hésiter à la choisir (contrairement à la NBA, on ne peut sélectionner les joueuses à la Draft que durant leur dernière année de College). Taurasi est à présent une joueuse d'1m83 et 78 kgs, scoreuse, shooteuse capable de passer et solide pour tenter les pénétration sur les grandes. Ce qu'elle prouvera avec Team USA qui remportera la médaille d'Or à Athènes aux JO.
Le Mercury sort d'une saison 2003 catastrophique (8-26) et compte sur Taurasi pour relever la tête. L'arrière shooteuse tourne à 17pts, 4.4rbs et 3.9ass, devient Rookie of the Year mais cela ne suffit pas, Phoenix Mercury manque les PO WNBA.
Rebelote en 2005 malgré le fait que Taurasi continue à aligner ses chiffres.

Dans le même temps, Taurasi entame sa carrière en Europe au Dynamo Moscou durant la saison 2005-2006. Elle a l'avantage de présenter un passeport Italien (par son père) et passera la saison suivante au Spartak Moscou avec nombre de stars WNBA (Bird, Jackson...).

En 2006, Paul Westhead, le "gourou de l'attaque" arrive à la tête de l'équipe. Il va décider d'appliquer son système "up(per)-tempo" à l'équipe qui s'est vu renforcé de Cappie Pondexter (n°2 de la Draft 2006). Taurasi explose ses anciens chiffres et passe à 25pts de moyenne, ses pourcentages augmentent (45% à 2pts et 39% à 3pts). Contre Houston (8/10/2006), elle va établir son record à 47pts en ayant réussi 17 shoots de plein jeu. Elle s'exprime parfaitement dans le système de Westheand en établissant deux autres de ses records cette année-là: 16 tirs à 3pts tentés et 7 interceptions sur un match. Dans le même temps, elle établit une nouvelle barrière de points inscrits en une saison régulière avec 741pts. Cependant Phoenix reste encore une fois à la porte des PO's.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=hCaK_sNN8Sg[/youtube]


En 2007, la consécration arrive enfin (malgré le fait qu'elle a déjà pris part à 2 All-Star Game et figuré 2 fois dans All-WNBA First Team). Le Phoenix Mercury devient Champion WNBA pour la première fois de son histoire. Taurasi voit sa moyenne baisser en dessous des 20pts mais reste stable durant les PO. Elle rafle donc le titre, le First Team et devient la 7ème joueuse de l'histoire à réaliser le triplé JO-Titre NCAA-Titre WNBA.


Image


Elle s'envole ensuite pour l'Europe et Moscou où elle remporte le titre national et l'Euroligue 2007-2008. Taurasi tiendra une moyenne de 11.4pts, 5rbs et 2.1ass. Moscou gagnera 15 de ses 16 rencontres d'Euroleague...

Retour à l'été 2008 au Mercury pour 34 matches et 24.1pts de moyenne mais pas de Plays-Offs. Cela ne l'empêche pourtant pas d'établir un nouveau record de carrière avec un 17/18 sur la ligne des LF contre Houston Comets le 9 juillet.
Durant la fin de l'été, un deuxième titre Olympique avec Team USA et 10.9pts et 3.9rbs de moyenne à Pekin vient garnir son palmarès.

Image
Avec Sue Bird pour la Médaille d'Or à Pékin. Image: Mansfield Today.


Après l'épisode Chinois, elle est repartie avec le Spartak Moscou pour la saison 2008-2009. Une nouvelle Euroleague à son actif et le titre de MVP du Final Four avant de retraverser l'Atlantique et décrocher un nouveau Titre WNBA avec le Mercury. En plus du titre, Taurasi raffle tout: meilleure marqueuse, First Team, MVP saison régulière, MVP Finals....

Image
Taurasi raffle tout! Image: Bloomberg Business.


De retour à la fin de l'été 2009 au Spartak Moscou: pas de titre national mais un 4ème titre Européen et une moyenne Européenne de 24.9pts, 2.4rbs, 2.6ass avec des sorties boulimiques: 28pts (5/10 à 2pts, 5/7 à 3pts) puis 38pts contre Gdynia (POL) (9/17 à 2pts, 4/13 à 3pts).

Au Final Four Taurasi sortira 37pts (3/9 à 2pts, 8/13 à 3pts) contre Ekaterinbourg et 29pts (8/14 à 2pts, 2/6 à 3pts), 6rbs et 2ass en Finale contre Valencia. Avec ses chiffres et son impact, elle obtient le titre de MVP pour la 2ème fois. mais dans la foulée elle annonce sa signature au Fenerbahçe pour la saison 2010-2011. On parle d'un salaire de 100 000 dollars.

Image
Un carton de plus et 4ème Euroleague consécutive face à Valence. Image: FIBA Europe. Ciamillo - Castoria.


De retour à Phoenix durant l'été 2010, une Finale de Conférence contre le Storm de Seattle (22.6pts, 4.3rbs et 4.7ass en saison régulière et 18.5pts, 4.5 rbs et 3.5ass) et comme d'hab: meilleure marqueuse, First Team.

Vient ensuite le dernier chapitre, les Championnats du Monde en Tchéquie. Team USA remporte le Tournoi. Clemence Beikes (St-Amant) qui a dû la jouer a dit d'elle dans Maxi-Basket "Elle a une adresse et une confiance exceptionelle. Elle a une bonne lecture du jeu et en même temps elle peut shooter à 7 mètres. Elle a des épaules vachement dures, après au niveau des jambes, des quadri, du fessier, ce n'est pas surdimensionné. Et le fait qu'elle ne soit pas lourde fait qu'elle combine puissance et vitesse". Taurasi aligne 12pts, 2.4rbs, 2.6ass et une place dans le 5 idéal du Tournoi avant de s'envoler pour le Fener où les ennuis vont arriver...

Image


Le cas de Diana Taurasi peut-il être juste un cas isolé?
Il n'est pas question ici pour moi de défendre le cas de l'Américaine. Elle doit quand même savoir ce qu'elle a prise et le risque qui lui en coutait même si cela reste un truc pour "rester éveillé" (punissable c'est sûr mais on a eu bien pire aussi). Ce qui m'interpelle dans cette histoire c'est que ça fait un moment que je me disais "Comment elle peut physiquement tenir et aligner les performances?". Je ne pensais pas aux produits... mais on s'interroge.

Prenons les chiffres depuis septembre 2008, Taurasi aurait joué 26 matches de Ligue Russe 2008-2009, 17 matches d'Euroleague 2008-2009, 42 matches de WNBA 2009, 23 matches de Ligue Russe 2009-2010, 16 matches d'Euroleague 2009-2010, 35 matches de WNBA 2010, 9 matches de Championnats du Monde, 6 matches de Ligue Turque, 7 matches d'Euroleague 2010-2011.

Total: 181 matches en 2 ans et 4 mois, hallucinant. Sans compter d'autres possibles: la Coupe Russe ou les amicaux avec Team USA et les clubs...
On dit que c'est l'abus pour les mecs de NBA mais là on est dans une autre proportion. De plus, elle n'est pas la seule car des filles commme Sancho Lyttle, Penny Taylor, Lauren Jackson, Erika De Souza sont dans la même situation. Le calendrier du basket féminin est invivable...si elle veulent tout faire... et c'est ce qu'elle veulent!
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la WNBA ne paie pas le mieux (d'ailleurs la WNBA ne se porte pas bien, les sponsors font leur apparition sur les maillots, le public remplit à moitié les salles...), ce sont les grands clubs européeens qui alignent le plus de zéros. On parle de proportions de 1 à 10 par rapport à la WNBA. Même les modestes filles qui ont fait la WNBA s'exportent pour gagner plus (en France, une fille comme Alison Bales, rôle-player d'une Franchise finaliste WNBA vient à ...St-Amant). Alors quand en plus, il y a les sélections nationales, on tire la langue comme Lauren Jackson cet été... ou alors on se demande si elle ne doivent pas avoir recours à la pharmacie...logique, il faut tenir la distance!

Imaginez qu'il y a des filles qui ont tout joué depuis les JO, tout! Comme Taurasi justement... Dans les compèt internationales, ce sont toujours les meilleures que Team USA, les Russes, les Australiennes envoient, il n'y que des forfaits sur blessure. Les mariages ou fatigue, négoces de contrats on n'en entend pas parler.
En basket féminin, la situation s'est retournée par rappport à la NBA, le pouvoir économique est en Europe pas aux USA mais la WNBA reste plus exposée...

Une saison de basket féminin c'est
:arrow: Octobre-mai: Chpt Européeens + Coupe Européennes
:arrow: Mai-Aout: WNBA
:arrow: Aout-Septembre: Compètitions Internationales (Continentale ou Mondiale).

Les stars jouent donc 12mois...sur 12!

Mais bon, je ne vais pas faire mon Mourinho en disant "Taurasi est une esclave"... c'est juste que la situation est préoccupante. Au lieu de penser à baisser la hauteur des panneaux les officiels devraient peut-être se pencher sur le problème, réarranger les choses, les calendriers, les règlements pcq là ça fait un peu trop pour rester crédible: comme une impression d'un Tour de France avec Mont Ventoux et Ballon d'Alsace toute les 2 étapes avec une moyenne de 40 à l'heure... Il y a un moment où ça ne passe plus...
Je ne sais pas ce qui est mieux, l'interdiction de cumuler les compèt ou réorganiser le calendrier mais ça ne peut pas continuer comme ça, sinon on aura d'autre possibles cas et ce n'est sûrement pas le moment de la jouer Sepp Blatter "c'est un sport collectif, il n'y a pas de dopage"...

Sources:
ESPN: Diana Taurasi terminated in Turkey
http://espn.go.com/espnw/blog/_/post/5995833/diana-taurasi-terminated-turkey
ESPN: Diana Taurasi's deal voided for doping
http://sports.espn.go.com/wnba/news/story?id=5994949
FIBA Czech Republic World Championship 2010
http://czechrepublic2010.fiba.com/
Diana Taurasi: Wikipedia (ENG)
http://en.wikipedia.org/wiki/Diana_Taurasi
Modafil: Wikipedia (ENG)
http://en.wikipedia.org/wiki/Modafinil
Diana Taurasi: Eurobasket profile
http://www.eurobasket.com/player.asp?Cntry=TUR&PlayerID=79436
Diana Taurasi suspendue
http://www.lequipe.fr/Basket/breves2010/20101225_124958_diana-taurasi-suspendue.html
Diana Taurasi Contract Terminated Over Positive Doping Sample.
http://nba.fanhouse.com/2011/01/06/diana-taurasi-contract-terminated-over-positive-doping-sample
Diana Taurasi Reportedly Tests Positive for Banned Stimulant in Turkey.
http://nba.fanhouse.com/2010/12/23/report-diana-taurasi-tests-positive-for-banned-stimulant-in-tur
Diana Taurasi’s positive drug test may mean U.S. Olympic team only wins gold medal by 40 instead of 60
http://offthebench.nbcsports.com/2010/12/24/diana-taurasis-positive-drug-test-may-mean-u-s-olympic-team-only-wins-gold-medal-by-40-instead-of-60/
Diana Taurasi fails drug test in Turkey
http://sports.espn.go.com/wnba/news/story?id=5952813
#368633
Merci pour ce message Bobcat, j'hésitais à en parler également mais je me suis dit que d'une ça intéresserait pas grand monde et de deux que je n'aurai pas beaucoup à rajouter par rapport aux dépêches... Contrairement à ton message ;) !

Bon j'aime clairement pas cette joueuse, qui reste pour moi l'image de la mercenaire américaine qui pourrait jouer n'importe où tant que ça joue et que ça paie. Je veux dire par là que bien souvent les choix de clubs des joueuses US venant en Europe sont souvent dictés par des raisons non sportives. Je citerai par exemple le cas de Candice Dupree qui jouait en Pologne puis en Slovaquie alors qu'elle n'avait très certainement jamais entendue parler des pays avant de signer (même exemple que pour la fille de St Amand ou que Leilani Mitchell qui passe de New York à Arras depuis 3 ans !). Bref même si ça élève le niveau de l'Euroleague femmes, la manière dont c'est fait ne me plait pas... Et si je reprends le cas de Taurasi, on peut également parler du manque de respect des fans comme elle nous l'a parfois montré. Bref je l'aime pas !

Elle s'est maintenant fait prendre pour dopage mais j'avoue que j'ai du mal à comprendre ce cas. Comme tu le dis, le produit qui la fait tomber est certes interdit mais comparé à certains autres sportifs, elle est pas allée chercher le truc le plus efficace ou même le plus dur à repérer... Y'a un truc louche je trouve... Attention je la défends pas car vu le rythme acharné qu'elle tient depuis des années (tu peux ajouter Sandrine Gruda dans ta liste), on se demande comment elle fait pour être au top sans se reposer ? Cela pourrait l'expliquer même si une nouvelle fois, je doute qu'un produit anti sommeil permette d'éviter les crises de fatigue et de garder la concentration nécessaire pour l'adresse 12 mois par an sans qu'un jour il y ait un gros retour de bâton... Bref, je suis pas totalement convaincu par cette histoire !
#375822
Moi j'ai tendance à me fier à l'adage populaire "pas de fumée sans feu". Mais dans le fond t'as raison, on n'y connaît rien et on n'a pas à avoir d'avis là dessus. Par contre on peut encore en rire c'est ça qu'est bien.
#382613
Interview de Taurasi du 23 février pour Phoenix Mercury.com sur ce qu'il s'est passé en Turquie et ses explications.
http://www.wnba.com/video/wnba/2011/02/23/taurasiinterview110223wmv-1568867
long long title how many chars? lets see 123 ok more? yes 60

We have created lots of YouTube videos just so you can achieve [...]

Another post test yes yes yes or no, maybe ni? :-/

The best flat phpBB theme around. Period. Fine craftmanship and [...]

Do you need a super MOD? Well here it is. chew on this

All you need is right here. Content tag, SEO, listing, Pizza and spaghetti [...]

Lasagna on me this time ok? I got plenty of cash

this should be fantastic. but what about links,images, bbcodes etc etc? [...]