L'évènement basketball de la rentrée malgré l'absence des grandes stars ! La Team USA parviendra t'elle à s'imposer ? Streaming, réactions, pronostics ...

Modérateur : Guru

Avatar de l’utilisateur
par LucAl
#350427
Moi, le jeu des USA ne me dérange pas plus que ça. Ils jouent sur les forces de la meilleure des façons. Ils savent qu'ils ont l'équipe la plus athlétique du monde (certainement devant la France d'ailleurs) et basent tout leur jeu dessus. En plus, les critiques pleuvent sur leur jeu mais leur défense fait peur aussi (contrairement à dans le passé) : ils tiennent la Turquie à 61 points quand même, ce n'est pas rien. Les précédentes déconvenues à cause de la défense ont laissé des traces et aujourd'hui, ils ont un jeu défensif efficace (basé sur beaucoup de contres, d'interceptions et de dissuasion à cause de ça). Leur attaque a été assez stéréotypée avec un Durant en franchise player pour rentrer beaucoup de tirs. D'autres ont fait un travail de l'ombre alors que c'est pas forcément leur rôle en club (Iguodala et Odom), et ensuite, les scoreurs variaient derrière Durant selon les matchs mais il y tellement de joueurs de talent dans leur équipe qu'ils peuvent se le permettre.

Ils avaient le meilleur joueur de ce tournoi dans leur rangs, un joueur qui n'a pas besoin d'avoir de position ouverte pour marquer forcément, tant mieux pour eux, surtout que Durant n'est pas un monsieur muscle. Les USA ont su avoir des joueurs très athlétiques tout en leur dotant d'un shoot. Ils prouvent juste qu'ils ont la meilleure équipe au monde et le plus gros réservoir de joueurs.
Voir les équipes à l'européenne qui ne savent que jouer quand ils ont des bonnes positions et qui sont capables de défendre bien que en forçant l'adversaire au buzzer de la possession, ça limite le champ de capacités. En Europe on a l'impression que ça joue bien car on est entre nous donc on se rend pas compte des défaillances possibles face à des adversaires plus physiques. C'est pour ça que la France au complet peut aller loin : on est la seule équipe à pouvoir développer une équipe presque aussi physique que les USA.
En plus il ne faut pas oublier que les règles changent des aujourd'hui pour les compétitions : la ligne à 3 points plus éloignée et la raquette de cette forme vont élargir le jeu, favoriser le jeu en pénétration. Les USA et la France justement ont certainement les joueurs les plus à mêmes de profiter de ce changement de règles car les 2 équipes ont beaucoup de joueurs NBA qui sont habitués à ce jeu.

Ensuite, en ce qui concerne le jeu en équipe, beaucoup d'équipes jouent bien collectivement mais peuvent avoir du mal à tirer profit de l'ajout d'un seul joueur car les individualités sont très diluées dans les systèmes. Quand on joue beaucoup sur le physique, ajouter un joueur est plus facile car il y a moins de systèmes à comprendre et à répéter. C'est pour ça que les USA risquent encore de dominer le basket mondial et que peut être la France ira faire quelque chose de grand avec nos athlètes dans l'immédiat.
par Maestro
#350477
pillard a écrit :
la gachette a écrit :encore et toujours ces américains, aucune surprise et surtout aucune chance pour les autres. Comme à chaque fois ^^

Même remarque que les autres.
De plus, j'aimerais ajouter que ma déception de voir les américains l'emporter si facilement (seul le Brésil a fait un vrai match avec eux) est bizarrement due à la sensation de voir évoluer des sportifs d'une autre planète : pas dans le sens où ils possèderaient un basket parfait à des années-lumières des autres pays, mais dans le sens où j'ai l'impression de voir un basket aux amphétamines (ou aux hormones si on les voit comme joueurs prédestinés à leur avenir de star NBA comme le poulet prédestiné à nos carnassiers appétits) contre les autres. Pourtant, en tant qu'hommes, je les ai trouvés très respectueux envers leurs adversaires (beaucoup plus que moi envers eux maintenant, par exemple) mais je ne peux pas m'enlever de la tête que leur basket est dénué de basket (si je peux me permettre : quel hommage à des champions du monde...).
Durant, aussi fort soit-il, ne provoque an moi aucune émotion, même pas de l'admiration, car toute leur performance est tellement soulevée par l'immense vague athlétique défensive (pourquoi les autres équipes ne sont pas autant athlétiques ?), et que derrière cette vague, la confiance est totale (1 shoot raté : pas grave, 1 balle perdue : pas grave, de toute manière, les 10 gars en face vont craquer physiquement, puis mentalement (la peur de prendre un blockshot, en 1er, 2ème, ou 3ème rideau, et que sais-je encore). Coach K a bien mené sa barque dans ce mondial, car il a su expliquer clairement à ses troupes la recette avec laquelle ils gagneraient cette compétition à coup sûr. Et en effet, coach K, chaque match des USA a été identique au précédent. Donc la recette, il a bien su la communiquer : chaque joueur était conscient que s'ils imprimaient ce rythme, personne ne tiendrait, même contre les plus grands coachs (Ivkovic, Blatt, Tanjevic). C'est bien le problème et c'est bien ma frustration : la victoire du basket aux hormones.


Tu continues à décrier les Américains qui pratiqueraient, selon toi, un jeu moche, minimaliste et physique. Malheureusement, tu ne tiens toujours pas compte de certains paramètres qui expliqueraient cela!
Mettez vous à la place de Coach K. Tous les divas champions olympiques 2008 ont décliné l'invitation, Coach K. fût obligé de remonter une nouvelle équipe, de recommencer le travail à 0! Comment alors développer un jeu collectif léché en un mois avec des nouveaux joueurs ( qui ne se connaissent pas)? A y regarder près, seuls les USA avaient une équipe formée sur le tas ( étant donné les défections). La Serbie, l' Espagne, la Turquie, la Lituanie , la Grèce l'Argentine ou je ne sais qui, possèdent des joueurs qui jouent ensemble depuis fort longtemps! Donc il est normal qu'ils aient développé des automatismes, des systèmes un peu plus élaborés. Honte justement à ces équipes incapables de vaincre une équipe américaine formée à la hâte! Je ne comprends donc pas ce qu'on reproche aux américains obligés de jouer sur leurs qualités intrinsèques supérieures vue l'impossibilité de maintenir un groupe de joueurs sur plusieurs tournois! Ce championnat montre tout simplement que les USA ont encore de la marge sur les autres nations! Les pseudo spécialistes du Basket ont eu tord d'enterrer vite les USA et la NBA. Qu'on le veuille ou pas, les meilleurs joueurs sont encore et pour longtemps là-bas!
Tes arguments sont vraiment inopérants. Je le mets sans doute sur le compte de la déception. Au moins avec les américains le Basket revient à ses fondamentaux de base: Bien défendre, marquer plus que son adversaire! Coach K l'a compris ( et surtout n'avait pas de choix) et ce avec succès!

P.S: Lisez l'interview d'avant match du coach turc Tanjevic ( son avis sur les états unis). Ca vaut mille fois les états d'âme de certains!
Avatar de l’utilisateur
par jordan4ever
#350479
Une finale sans saveur, ni suspense, il faut 2 grandes équipes pour que cela soit beau, il n'y en avait qu'une, les USA et leur franchise player Kevin Durant mvp du tournoi dont les défenses n'ont pas su comment le stopper, ils ont joué en mode NBA, en jouant petit; Odom en pivot :shock: et pourtant lui aussi s'est balladé; ils n'ont jamais été inquiété face à des turcs épuisés après leur demi-finale face à la serbie.

Dire qu'ils jouaient sans dwyane wade, lebron james, melo, cp3, dwight howard, kobe bryant parmi les meilleurs de la NBA sauf que ce regroupement d'ego n'auraient peut-être pas aussi bien réussi, au contraire de la soi-disante équipe B.

Tout ne fût pas rose, le brésil n'était pas loin de les battre, vraiment pas.....La russie les a bien bousculé aussi mais le duo Durant/Odom étaient intouchables, un gamin de 21ans (22ans le 29 septembre) & Lamar Odom 30 ans et 6° homme des lakers.....Leur jeu ne fût pas des plus collectifs, j'ai préféré la Serbie qui a un bel avenir devant-elle malgré une 4° place.
Avatar de l’utilisateur
par Bigdaddy
#350508
the Glove a écrit :Faut pas confondre meilleur scoreur et meilleur joueur !!!
Il est pas loin de Kobe, LeBron et Wade mais il est encore derrière pour le moment.
C'est pas un playmaker comme les 3 autres et en défense même s'il a beaucoup progressé, il a encore du travail à faire pour arriver au niveau des 3 autres.

Pour le match, la défense des Turcs sur Durant a été un peu limite, ils ont essayé de le repoussé à l'extérieur mais ils ont pas respecté son shoot. Je l'ai pas vu forcer, il avait des positions ouvertes à 3pts.



Ok mais défendre sur des gonz de 10-15 cm de moins, c'est pas aisé aussi...
Mais pour moi, Durant reste LE joueur à suivre désormais, avec un franchise sympa avec Westbrook, Green, etc...

James s'est chibré en allant à Miami, Bryant n'a plus rien à prouvé, Mélo va (peut etre) se perdre à Chicago...

Donc c'est Durant le méga buzz, la star de la nba, avec du scoring de fou et un marge de progression méchamment longue.
Avatar de l’utilisateur
par the Glove
#350513
Il a prouvé qu'il pouvait défendre sur Kobe pendant les PO, c'est vraiment pas une question de taille, il a la mobilité pour le faire et sa taille est un avantage. D'ailleurs, cette saison, c'est en défense qu'il a fait le plus de progrès et le Thunder a réussi a atteindre les PO grâce à la défense.
Faut arrêter de dire qu'il est au dessus de mec comme comme Lebron, Kobe ou Wade parce que c'est pas du tout le cas pour le moment. Il est beaucoup moins complet et le jour où son shoot n'est pas là même si c'est rare il met son équipe en difficulté, on l'a vu pendant les PO et c'est arrivé plusieurs fois pendant la saison.
Avatar de l’utilisateur
par Bigdaddy
#350527
Sauf que Durant à la classe contrairement à James par exemple.
Avatar de l’utilisateur
par pillard
#350529
Maestro a écrit :Tu continues à décrier les Américains qui pratiqueraient, selon toi, un jeu moche, minimaliste et physique. Malheureusement, tu ne tiens toujours pas compte de certains paramètres qui expliqueraient cela!

Je tiens compte du plus de choses que je peux (même si je reste limité), y compris du fait que lorsque je regardais la NBA, le niveau de construction était à peu près le même que dans ce championnat du monde, c'est-à-dire un basket dépendant des fondamentaux individuels (au top!) et des schémas tactiques collectifs à la limite de l'indigent. Peut-être que le niveau "basket" s'est amélioré en NBA depuis...? Mais j'ai ce souvenir qu'à quelques exceptions près (Phil Jackson est le meilleur exemple de coach ayant su créer des systèmes tout à fait originaux, ce n'est pas le seul, mais y'en avait pas beaucoup), l'élaboration d'un jeu collectif n'était pas vraiment la priorité en NBA. D'autres principes gouvernent, comme je jeu à deux et les quaités individuelles.

Maestro a écrit :Coach K. fût obligé de remonter une nouvelle équipe, de recommencer le travail à 0! Comment alors développer un jeu collectif léché en un mois avec des nouveaux joueurs ( qui ne se connaissent pas)?

Oui, cet entraîneur est un grand entraîneur, et ce n'est pas nouveau, y compris pour moi (à l'époque où je m'intéressais au basket outre-atlantique, il a réussi à parvenir en 5 années à 4 participations au Final Four pour 2 victoires avec Duke), et si tu me lisais correctement, tu saurais que ce qu'il a fait dans ce championnat est digne d'admiration.

Maestro a écrit :Je ne comprends donc pas ce qu'on reproche aux américains obligés de jouer sur leurs qualités intrinsèques supérieures vue l'impossibilité de maintenir un groupe de joueurs sur plusieurs tournois!

Je ne reproche rien aux américains, et je n'ai lu sur ce forum aucun reproche de quiconque. En ce qui me concerne, j'ai seulement parlé de regret que cette victoire ne soit basée que sur une colossale différence sur la préparation physique (chimique ?) et le résultat : cette vague.

Maestro a écrit :Ce championnat montre tout simplement que les USA ont encore de la marge sur les autres nations!

Une marge physique, oui. Elle est énorme. Tellement énorme qu'ils n'ont pas besoin d'élaborer de schémas tactiques, de développer leur basket. C'est bien le problème : s'ils s'engagent à fond avec un bon coach, ils n'ont pas besoin (ni de raison) de développer leur basket.
Par contre, leur marge ne m'a pas semblé évidente depuis leur victoire au JO de 2000. Les exercices 2002, 2004 et 2006 démontrent que s'ils ne défendent pas à fond, ils mordent la poussière, comme tout un chacun.

Maestro a écrit :Qu'on le veuille ou pas, les meilleurs joueurs sont encore et pour longtemps là-bas!

C'est sûrement pour cette raison que d'innombrables joueurs de toute la planète viennent grossir les rangs des farnchises NBA année après année

Maestro a écrit :Tes arguments sont vraiment inopérants.

Je ne donnais pas d'arguments, car je ne cherchais pas à convaincre quiconque, mais à partager une certaine déception que ce basket-là l'emporte. Donc je ne cherchais pas à "opérer" quoi que ce soit.

Maestro a écrit :Au moins avec les américains le Basket revient à ses fondamentaux de base: Bien défendre, marquer plus que son adversaire!

Comme tout le monde l'avait remarqué, la Turquie, la Serbie, et la plupart des grandes équipes de ce tournoi ne défendent pas :roll: ! Merci pour la pertinence de cette remarque ! Je reviens à nouveau sur la dimension athlétique et la préparation physique qui a lieu de l'autre côté de l'océan. Faut-il que le monde entier applique les méthodes de préparation physique des US ? Le peut-il? (Financièrement, éthiquement). Je ne sais pas.

Et encore une fois, félicitations aux américains, car ils ont été exemplaires dans leur concentration et leur respect à leurs adversaires.
par Maestro
#350599
pillard a écrit :Je tiens compte du plus de choses que je peux (même si je reste limité), y compris du fait que lorsque je regardais la NBA, le niveau de construction était à peu près le même que dans ce championnat du monde, c'est-à-dire un basket dépendant des fondamentaux individuels (au top!) et des schémas tactiques collectifs à la limite de l'indigent. Peut-être que le niveau "basket" s'est amélioré en NBA depuis...? Mais j'ai ce souvenir qu'à quelques exceptions près (Phil Jackson est le meilleur exemple de coach ayant su créer des systèmes tout à fait originaux, ce n'est pas le seul, mais y'en avait pas beaucoup), l'élaboration d'un jeu collectif n'était pas vraiment la priorité en NBA. D'autres principes gouvernent, comme je jeu à deux et les quaités individuelles.


Bon, il faudrait se mettre à la page! C'est bien connu, les équipes "ténors" de la NBA ont un jeu caricatural sans imagination, sans systèmes,... Les Orlando Magic, Lakers, Celtics,Denver,... vont être très contents d'apprendre cela!


Je ne reproche rien aux américains, et je n'ai lu sur ce forum aucun reproche de quiconque. En ce qui me concerne, j'ai seulement parlé de regret que cette victoire ne soit basée que sur une colossale différence sur la préparation physique (chimique ?) et le résultat : cette vague.


Ce ne sont pas les colosses russes, turcs, etc qui devraient écraser les américains notamment à l'intérieur selon certains propos?! Concernant la préparation physique, je croyais naïvement qu'elle faisait partie des éléments clés des équipes championnes! Imaginons un peu le sport sans préparation physique...

Une marge physique, oui. Elle est énorme. Tellement énorme qu'ils n'ont pas besoin d'élaborer de schémas tactiques, de développer leur basket. C'est bien le problème : s'ils s'engagent à fond avec un bon coach, ils n'ont pas besoin (ni de raison) de développer leur basket.


Encore une fois, tu feints ignorer le fait que Coach K FUT OBLIGE DE RECOMMENCER A ZERO VUE LA DESERTION DES JOUEURS SUR LESQUELS IL COMPTAIT. DANS CE CAS COMMENT DEVELOPPER SEREINEMENT UN JEU COLLECTIF BIEN HUILE? Tu ne réponDs pas à cette équipe, tu l'esquives à chaque fois!

Par contre, leur marge ne m'a pas semblé évidente depuis leur victoire au JO de 2000. Les exercices 2002, 2004 et 2006 démontrent que s'ils ne défendent pas à fond, ils mordent la poussière, comme tout un chacun.


La marge existe! Dès que les américains prennent les choses au sérieux, peu d'équipe voir aucune équipe n'est capable de suivre. Plus que 2008, 2010 est une preuve de cette marge qu'ont les américains sur les autres ! Une équipe "jeune" formée sur le tas, novice en jeu Fiba mais qui l'emporte tout de même avec une différence moyenne de 24 points! Si ce n'est pas de la marge, je ne sais pas ce que c'est! Mais bon, chacun son avis!

Comme tout le monde l'avait remarqué, la Turquie, la Serbie, et la plupart des grandes équipes de ce tournoi ne défendent pas :roll: ! Merci pour la pertinence de cette remarque ! Je reviens à nouveau sur la dimension athlétique et la préparation physique qui a lieu de l'autre côté de l'océan. Faut-il que le monde entier applique les méthodes de préparation physique des US ? Le peut-il? (Financièrement, éthiquement). Je ne sais pas.


Tes insinuations de dopage, faut-il au moins les prouver car lancer des rumeurs, des on dits n'est pas très sérieux! soit! Je n'ai pas dit que la Turquie, la Serbie et consorts ne défendent pas mais il ne le faut pas aussi bien que la Team Usa , point et trait! La défense, l'intensité physique ne sont jusqu'à maintenant pas interdit dans le jeu! Libre donc à chacun d'élaborer ses propres programmes de formation ou d'entrainement!
Avatar de l’utilisateur
par Bobcat
#350602
Maestro a écrit : Bon, il faudrait se mettre à la page! C'est bien connu, les équipes "ténors" de la NBA ont un jeu caricatural sans imagination, sans systèmes,... Les Orlando Magic, Lakers, Celtics,Denver,... vont être très contents d'apprendre cela!


Ben franchement en comparaison de ce que l'on peut voir en Europe, ce qu'à fait le Barça cette année ou autres, oui il y a de quoi rester sur sa faim. Il y a moyen de faire tourner plus cette balle. Exemple l'attaque en triangle, le concept tactique n'empêche pas Bryant de prendre des shoots casse-croûte en fade-away sans avoir servi un équipier démarqué au poste par exemple et ça arrive à tout les matches.
De jouer des in-out pour créer plus d'espaces. Quand je regarde de la NBA, c'est un miracle de voir les 5 joueurs toucher le ballon, de voir des in-out, des vrais hand-off passes, quand à la culture de l'aide défensive (coverdown, switch, flash, edging) on repassera... Le panel est moins utilisé en NBA, c'est plus du "tu sais faire ça ben tu fais ça..." L'aspect tactique, le panel d'options n'y est pas aussi développé qu'en Europe ou des Messina, Obradovic, Vujosevic travaille cela comme des dingues pour prendre le dessus dans les match-ups de joueurs à joueurs (box, zones, match-up zone) pour les gros matches.

Maestro a écrit :Ce ne sont pas les colosses russes, turcs, etc qui devraient écraser les américains notamment à l'intérieur selon certains propos?! Concernant la préparation physique, je croyais naïvement qu'elle faisait partie des éléments clés des équipes championnes! Imaginons un peu le sport sans préparation physique...


Les colosses comme tu dis développe une puissance physique et non athlétique. Ils déposent leur gros buffet dans la raquette et développent ce que l'on a tendance à appeler un "jeu au sol" et ils excellent dans ce domaine, les Pekovic, Marc Gasol, Krstic et autre ours russe: ça pousse, ça joue des bras, ça enfonce, ça prend la position poste bas... La différence avec les US où les pivots de la Ligue ont un profil plus athlétique, par exemple Tyson Chandler: il grimpe, il saute, il bâche en sautant mais il n'enfonce pas, il prend de vitesse et contre cette vitesse, les colosses ne peuvent pas grand-chose, il leur faut un jeu sur 24 secondes, long et ça les US l'ont empêché avec leur rythme infernal.
Dès le début de la formation de basketteur aux USA, leur basketteurs sont d'abords des athlètes "purs" tandis que les nôtres sont orientés vers le ballon, d'abord appréhender la balle ensuite travailler le physique. Là est la différence...et elle se perpétue chez les pros par la suite.

Maestro a écrit :Tes insinuations de dopage, faut-il au moins les prouver car lancer des rumeurs, des on dits n'est pas très sérieux! soit! Je n'ai pas dit que la Turquie, la Serbie et consorts ne défendent pas mais il ne le faut pas aussi bien que la Team Usa , point et trait! La défense, l'intensité physique ne sont jusqu'à maintenant pas interdit dans le jeu! Libre donc à chacun d'élaborer ses propres programmes de formation ou d'entrainement!


Pour ce qui est du dopage, oui on peut se poser la question. Les mecs ont joués 82 matches au moins + des PO et là ils enchainent (c'est pas le mois de récup qui fait la diff) sur un Championnat du Monde, comment ils tiennent, comment les mecs continuent de cavaler, de sauter sans tirer la langue? Les USA, c'est l'équipe qui a déployé le plus d'énergie on est d'accord? Sans compter que le sport US en général n'est pas trop porté sur les contrôles, sur l'antidopage... des mecs qui prennent 15-20 kg de masse en un délais record...tu t'interroges...

Pour parler de la défense de team USA, on ne peut pas défendre comme eux nous Européens sinon on terminerait même pas le match à 5, il y aurait des fautes dans tous les sens. L'activité des mains et les prises de positions défensives ne sont pas tolérée en Europe comme elles le sont aux USA. Si nos mecs se mettent à s'agiter, à mouliner des bras, à chercher dans les mains adverses comme le font les US, ils se font siffler 5 ftes en 20 min.
Juste que dans un contexte FIBA mondial avec une compèt où il y a les US, on tolère et puis ce sont les USA, les créateurs du jeu, on reste clément avec eux (le thème des marchés de départ, des contacts offensifs, des mains), faut pas se leurrer, il y a des lobbys comme partout, on est pas chez les bisnounours... Le Turcs en ont bénéficié sur ce Championnat comme les grandes nations du basket dont les USA font partie. Cela fait aussi partie de la réalité des choses, on ne boit pas que des coupes de champagne dans les salles VIP...
Avatar de l’utilisateur
par dorian
#350605
Bobcat a écrit :quand à la culture de l'aide défensive (coverdown, switch, flash, edging) on repassera... Le panel est moins utilisé en NBA, c'est plus du "tu sais faire ça ben tu fais ça..." L'aspect tactique, le panel d'options n'y est pas aussi développé qu'en Europe ou des Messina, Obradovic, Vujosevic travaille cela comme des dingues pour prendre le dessus dans les match-ups de joueurs à joueurs (box, zones, match-up zone) pour les gros matches.


J'ai souvent entendu ça, notamment de la part d'un vieux qui a beaucoup coaché et qui me répétait à l'envi qu'il ne pouvait pas regarder sérieusement un match américain (hors NCAA old school) à cause du trop grand nombre d'erreurs défensives. Donc j'ai une question naïve mais sincère: si ça laisse tant à désirer que ça pourquoi sur 30 équipes il y en a pas au moins une qui exploite tout la connaissance du basket en matière de défense afin de gagner plus de matchs?
Ils dépensent dans tous les sens pour maximiser les chances de gagner et ça c'est loin d'être le plus coûteux.
La culture, la priorité au spectacle, c'est mis en place par la NBA via les règles et d'autres détails, mais a priori les coachs eux tout ce qui les intéressent c'est de gagner. Du coup j'ai toujours trouvé la sévérité du constat difficile à croire.
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
long long title how many chars? lets see 123 ok more? yes 60

We have created lots of YouTube videos just so you can achieve [...]

Another post test yes yes yes or no, maybe ni? :-/

The best flat phpBB theme around. Period. Fine craftmanship and [...]

Do you need a super MOD? Well here it is. chew on this

All you need is right here. Content tag, SEO, listing, Pizza and spaghetti [...]

Lasagna on me this time ok? I got plenty of cash

this should be fantastic. but what about links,images, bbcodes etc etc? [...]