L'évènement basketball de la rentrée malgré l'absence des grandes stars ! La Team USA parviendra t'elle à s'imposer ? Streaming, réactions, pronostics ...

Modérateur : Guru

Quelles sont les équipes que vous trouvez les plus impressionnantes?

Avatar de l’utilisateur
par Micha
#348793
Bobcat est extrêmement occupé, on poursuit hâtivement les présentations des groupes.
Le dernier groupe arrive d'ici ce soir, si tout va bien.



GROUPE C


Ville hôte : Ankara (3.800.000 habitants, Anatolie centrale)
Salle : Ankara sport hall (11.000 places)

Image


Horaire des matchs (Heure: GMT + 3)



:arrow: Samedi 28 août
16h00: Grèce - Chine
18h30: Russie - Porto Rico
21h00: Côte d'Ivoire - Turquie

:arrow: Dimanche 29 août
16h00: Chine - Côte d'Ivoire
18h30: Porto Rico - Grèce
21h00: Turquie - Russie

:arrow: Mardi 31 août
16h00: Russie - Côte d'Ivoire
18h30: Porto Rico - Chine
21h00: Grèce - Turquie

:arrow: Mercredi 1 septembre
16h00: Chine - Russie
18h30: Côte d'Ivoire - Grèce
21h00: Turquie - Porto Rico

:arrow: Jeudi 2 septembre
16h00: Porto Rico - Côte d'Ivoire
18h30: Grèce - Russie
21h00: Turquie - Chine


============================================


Image Chine :

Sélection:

Qingpeng Zhang (Liaoning Hunters, CBA), Wei Liu (Shangai Sharks, CBA), Fangyu Zhu (Guandong Tigers, CBA), Yi Jianlian (Washington Wizards, NBA), Feng Du (Guandong Tigers, CBA), Wang Zhizhi (Bayi, CBA), Xuefeng Hu (Jiangsu Dragons, CBA), Xiaoxu Li (Liaoning Hunters, CBA), Wei Su (Guangdong Tigers, CBA), Sun Yue (Beijing Olympians, WCPBL), Lei Wang (Bayi, CBA), Shipeng Wang (Guangdong Tigers, CBA)

Coach : Bob Donewald Jr.
Assistant coach: Guo Shiqiang, Stefan Robinson

======================================================


Image Côte d'Ivoire

Sélection:

Philippe Amagou Pape (Roanne/FRA), Brice Assié (San-Martin/ARG), Souleyman Diabaté (Roanne/FRA), Eric Tapé (US Fécamp/FRA), Hervé Lamizana (Tianjin/CHN), Jonathan Kalé (Phoenix Hagen/GER), Mohamed Deba Koné (Lagon/TUR), Ismaïl N'Diaye (Lausanne Basket/SUI), Charles Noé Abouo (BYU/USA), Issife Soumahoro (Strasbourg/FRA), Michael Toti (Quimper/FRA), Stéphane Konaté (Abidjan BC/CIV).

Coach : Randoald Desarzin

===========================================================

Image Grèce

Ils sont là, toujours là, on a envie de dire. Que ce soient pour un EuroBasket (3ème en 2009) ou un Championnat du Monde (2ème en 2006), les Grecs constituent une des attraction de la compétition : une envie de présenter un jeu solide offensivement et défensivement et capable d'ennuyer les plus grandes nations comme les USA ou l'Espagne. Pour donner le ton sous la houlette de coach Kazlauskas: des roublards, des combattants, des talents connus dans toute l'Europe : Diamantidis, Spanoulis, Bouroussis, Printezis mais aussi des fidèles "travailleurs de l'ombre" comme Tsartsaris, Perperoglu ou encore de jeunes gars qui s'aguerrissent en ESAKE comme Vougioukas ou Calathis.
Pour leur entrée dans la compétition, il seront privés de Fotsis, ailier/fort nounours mais toujours capable de se réveiller et de planter et de Sofoklis Schortsanitis (Big Sofo) pour 2 matches. Handicapant, mais le noyau grec peut pallier à ces défections en phases de poule et vise haut... Ils en ont les capacités comme à chaque compétition.

Sélection:

:arrow: P.G : Diamantidis (1.96m, PAO cette saison) - Calathis (1.98m, PAO) - Zissis (1.96m, Sienna)
:arrow: S.G : Spanoulis (1.93m, PAO)
:arrow: S.F : Perperoglou (2.03m, PAO) - Kaimakoglou (2.05m, Maroussi)
:arrow: P.F : Fotsis (2.09m, PAO) - Printezis (2.05m, Unicaja) - Tsartsaris (2.09m, PAO)
:arrow: C : Bouroussis (2.12m, Olympiakos) - Schortsianitis (2.06m, Olympiakos) - Vougioukas (2.12m, Panellinios)

Coach : Kazlauskas
Assistant Sfairopoulos

==============================================================

Image Porto-Rico (par Ivy)


I/ Historique

Porto-Rico n'a plus manqué un championnat du monde depuis 1982. Bien que souvent présente, elle n'a en revanche jamais atteint un podium, sa meilleure performance datant de 1990 avec une 4e place. Il s'agira de leur 12e participation cette année.

II/ Qualification

L'équipe porto-ricaine s'est qualifiée automatiquement après avoir conquis la 2e place de "son" championnat des Amériques l'année dernière, s'inclinant en finale face au Brésil.

III/ Equipe

:arrow: Meneurs : Carlos Arroyo (Miami Heat, USA) ; JJ Barea (Dallas Mavericks, USA) ; Filiberto Rivera (Gallitos de Isabela, Porto-Rico)

:arrow: Extérieurs : Christian Dalmau (Vaqueros de Bayamon, Porto-Rico) ; Larry Ayuso (Capitanes de Arecibo, Porto-Rico) ; Carmelo Lee (Vaqueros de Bayamon, Porto-Rico) ; AD Vassallo (ASVEL, France) ; Renaldo Balkman (Denver Nuggets)

UPDATE : Dalmau et Ayuso ont quitté l'équipe, j'en parle plus bas, ils sont remplacés par David Huertas (Fos-sur-Mer, France) et Guillermo Diaz (Pesaro, Italie)

:arrow: Intérieurs : Ricky Sanchez (Cangrejeros de Santurce, Porto-Rico) ; Nathan Peavy (Artland Dragons, Allemagne) ; PJ Ramos (Zhejiang Lions, Chine) ; Daniel Santiago (Efes Pilsen, Turquie)

Entraineur : Manuel Cintron (depuis 2007)

IV/ Commentaire

Ce qu'on peut tirer de cette équipe à première vue, c'est que l'effectif possède de la qualité et de la quantité.

L'équipe porto-ricaine sera drivée par 2 "NBA Players", Carlos Arroyo et JJ Barea. Les 2 ne sont plus à présenter, et j'imagine qu'ils seront quelques fois alignés ensemble sur le terrain. Derrière Filiberto Rivera risque de ne pas avoir beaucoup de minutes, d'autant plus que son profil de jeu ressemble assez à celui de Carlos Arroyo.

Christian Dalmau est un meneur-arrière, un joueur d'expérience, qui a fait quelques passages en Europe (Sopot, Besiktas notamment), qui sait calmer le jeu et qui défend bien. Pas un temps de jeu garanti.

Au poste 2, Larry Ayuso reste lui aussi un sacré client, comme en témoignent ses bonnes performances en préparation, malgré ses 33 ans. Lui aussi a pas mal d'expérience, a vécu quelques expériences européennes (Cibona Zagreb notamment, passage assez court, KK Split, Italie,...). Sa qualité première est toujours son shoot, en effet, il est capable d'incroyable séries à 3 points.
En sortie de banc, il peut s'avérer être très dangereux...

Comme je le dis plus haut, Christian Dalmau et Larry Ayuso ont quitté l'équipe. Dalmau a déclaré pour sa part que vu le petit temps de jeu qu'il devrait obtenir, il préfère laisser sa place à un jeune. Mouais.
Quant à Larry Ayuso, il est déçu lui aussi par son soit-disant faible temps de jeu. Sur ce que j'ai vu du Porto-Rico en prépa', il avait quand même pas mal de minutes. A mon avis, la vraie raison est ailleurs. La fédé porto-ricaine pourrait punir les 2 joueurs, qui ont quand même eu une attitude sale, très sale.

En tout cas, Porto-Rico perd gros, l'expérience de Dalmau semblait primordial, tandis qu'Ayuso avait encore beaucoup d'importance dans l'équipe.

Leurs remplaçants sont David Huertas et Guillermo Diaz. Bien que le premier ait joué en France la saison dernière, je ne le connais pas du tout. Ça semble toutefois pas être un joueur de très haut niveau.

Concernant le second, Guillermo Diaz, je le connais beaucoup plus. Drafté par les Clippers, il avait pas tardé à rejoindre l'Italie et Caserta, alors en LegaDue, en 2007-2008. Grosse saison, chouchou du public, une importance capitale dans la montée de la Juve en Lega. Et la saison 08-09, Guillermo va exploser, augmentant ses stats et étant le fer de lance du promu. Mais la fin de saison sera plus délicate, entre pépins physiques et surtout sombre affaire de dopage. On en saura pas beaucoup plus, mais en tout cas, la saison dernière fut assez galère pour Guillermo, absent des parquets les premiers mois de la saison, il a rejoint Biella au cours de l'année, sans jamais atteindre un bon niveau de jeu.

Donc pour abréger un peu, si Diaz répond présent physiquement et mentalement, Manuel Cintron récupère un joueur super intéressant, qui sait absolument tout faire en attaque, et qui peut, si le coach est bien derrière lui, faire de bonnes séquences en défense. A surveiller, il a une belle carte à jouer et semble être arrivé au bout du tunnel car engagé dès le début de l'été par Pesaro.

AD Vassallo et Carmelo Lee se partageront certainement les minutes au poste 3. Lee est un autre élément d'expérience, une sorte de couteau suisse qui sait à peu près tout faire, sans exceller dans un domaine particulier.
Angel Daniel, lui, pas trop besoin de le présenter, son point fort est bien sur son shoot.

Renaldo Balkman devrait lui partager ses minutes entre l'extérieur et l'intérieur. Il apporte une plus-value intéressante, mais ne sera pas non plus, je pense, indispensable, tant il y a de la qualité dans l'effectif. Il aura une carte à jouer sur le poste 4, malgré les présences de Ricky Sanchez, l'un des seules espoirs de l'équipe, qui allie verticalité (2m11) et adresse lointaine, et de Nathan Peavy, plus athlétique que Sanchez, mais qui un sacré combattant et qui est maintenant une valeur sûre en Allemagne.

Enfin, le poste de pivot est pas mal non plus. D'un côté, Daniel Santiago, routier européen, très grand, plus aussi dominant qu'avant, mais qui peut rendre pas mal de services encore, notamment en défense. Et PJ Ramos, autre géant (2m22), naïf en défense mais qui a de bonnes mains en attaque, notamment à mi-distance.

Donc au final une très bonne équipe, menée par 2 top joueurs (Barea et Arroyo), pas mal de vétérans qui feront surement leurs dernières apparitions en équipe nationale (Ayuso, Dalmau, Lee, Santiago) et quelques nouveaux (Balkman, Vassallo et Sanchez, ces 2 derniers ayant tout de même déja participé au championnat des amériques l'année dernière). Un bon mélange !

L'important sera de bien jouer en équipe, de défendre comme il faut et de ne pas aller trop vite en attaque, 3 des défauts que j'ai relevé l'été dernier dans cette équipe. Pour faire plus simple, les mots clés : discipline & rigueur

V/ Le joueur à suivre

JJ Barea : j'aurais pu citer Carlos Arroyo, mais je cite le "Speedy Gonzalez" de Dallas car il va enfin jouer une compétition internationale, une compétition de haut niveau avec son pays natal. On connait ses qualités, sa rapidité, on va pouvoir juger s'il sera au rendez-vous dans ce championnat du monde, lui qui avait réalisé un bon championnat des Amériques à l'été 2009, terminant dans le 5 idéal avec ses 13 pts/ 7 assists par match.

VI/ Pronostic

Un groupe pas forcément évident (Grèce, Russie, Chine, Côte d'Ivoire et Turquie). Si la Russie, la Chine et la Côte d'Ivoire semblent être à leur portée (je me méfie cependant des russes, toujours surprenants, et des ivoiriens, qui savent comment emmerder une équipe), la Grèce me parait intouchable, et la Turquie, difficile à bouger devant son public. Donc je dirais 3e, éliminé en quart de finale.

======================================================

Image Russie (par Micha)


La Russie, bien qu'en légère perte de vitesse ("changement de génération" opéré l'an passé il me semble) possède plusieurs joueurs de talent.
Blatt, peut se baser sur les qualités physiques de ses intérieurs et ailiers pour durcir le jeu s'il sent que le talent adverse prend le pas sur son équipe. En jouant simplement, Kaun et Mozgov sur pick'n'rolls à terre ou en l'air, en tablant sur le scoring de Bykov et le travail des joueurs du CSKA, la Russie, comme l'an passé peut poser des problèmes à de nombreuses équipes. L'équipe se cherche encore un peu mais semble monter en puissance. Le retour de blessure de Khryapa semble opérer un regain de qualité et d'alchimie collective.



Le joueur : V. Khryapa (2.04m, Ailier-Fort)

Image

Incontestable meilleur P.F de la saison (couronné meilleur défenseur de l'Euroleague), il est un joueur, pluri-compétent, qui fait briller ses coéquipiers, peut faire pencher un match par ses interventions défensives individuelles (interceptions, blocks, défense féroce). Sa vision de jeu, ses nombreuses feintes de passes, de shoots ou de départs lui permettent de désorienter les défenses (meilleur passeur du CSKA). Son association positive avec Kaun n'est plus à démontrer, Mozgov devrait pouvoir tirer son épingle du jeu avec le, parfois, "facétieux" ailier-fort.
Un mec qui créé du jeu, des espaces pour ses potes. Lorsqu'il rentre quelques shoots, c'est tout bénéfice.

L'équipe :

:arrow: P.G : Ponkrashov (2m, Khimki), Khvostov (1.91m, Dynamo),
:arrow: S.G : Bykov (1.92m, Dynamo), Fridzon (1.94m, Khimki), Voronov (1.92m, Dynamo),
:arrow: S.F : Monya (2.04m, Dynamo), Kolesnikov (1.95m, St Petersbourg)
:arrow: P.F : Khryapa (2.04m, CSKA), Vorontsevich (2.04m, CSKA)
:arrow: C : Kaun (2.10m, CSKA), Mozgov (2.15m, Khimki), Zhukanenko (2.10m, Dynamo)

Le coach : D. Blatt


Matchs de préparation

Russie 73 - Allemagne 76
Russie 63 - Grèce 101
Russie 66 - Croatie 64
Russie 63 - Serbie 69
Russie 83 - Jordanie 63
Russie 65 - Nouvelle Zélande 67
Croatie 76 - Russie 82


Les "+"

- l'impact astronomique de K. sur un match. Sera-t-il baladé sur les 2 postes de "3" et de "4" ? (absent pour les 2 premiers matchs)
- les qualités physiques des ailiers et intérieurs : Khryapa, Vorontsevich, Mozgov, Kaun voire Monya.
- le coaching inventif de Blatt capable de faire du bon boulot avec "peu de moyens".

Les "-"

- des lignes arrières assez "limitées" (pas de véritables "cadors" à la la mène, du moins assez irréguliers et pas complets : des passes pour Ponkrashov, du scoring pour Bykov). Vont-ils enfin d'affirmer ?
- des pivots très puissants mais au delà de 3 mètres, ça manque de précision. En défense, ils sont vite sifflés (même si l'ours Sokolov est resté au pays ce coup ci).
- une certaine irrégularité (jeunesse, peu/pas de maesto du tempo dans l'équipe) dans les performances.

======================================================


Image Turquie (par Micha)

La Turquie, hôte de ce Championnat du Monde, va tenter de faire comme la Lituanie en 1939, l'ex Union Soviétique en 1953 et 1965, la Hongrie en 1955, l'ex Yougoslavie en 1975 et 89, la Grèce en 1987 et l'Allemagne en 1993.
Gagner sur son "sol".
Le groupe a montré de bonnes choses l'an passé. La pression populaire devra être gérée au mieux pour pousser les joueurs à être un cran au dessus.
En préparation les Turcs n'ont pas réussi à être réguliers. Quelques doutes subsistent. Une alchimie collective est encore à parfaire. Des passages de jeu très plaisants à voir, assez rapides alternent avec des instants de saute de rigueur et de concentration.
Si la raquette est quantitativement intéressante (des très grands, mobiles, puissants (Asik, Erden)... assez "frustres" par contre), les lignes arrières sont plus légères et moins talentueuses que d'autres nations. Turkoglou devrait comme souvent prendre un rôle de créateur pour soulager un peu les autres arrières. Y sera-t-il régulier et efficace ?
On va vite découvrir les possibilités de la Turquie. Leur poule est peut être la plus dense. Histoire d'être dans le chaud, tout de suite.

Le joueur : E. Ilyasova (2.06m, S.F/P.F)

Image

Joueur clé de la sélection tant par son implication défensive que son talent offensif. Il ne force rien, joue juste, fait la passe lorsqu'il le faut, shoote de loin, attaque le panier.
L'élément qui stabilise l'équipe et qui tire tout le monde vers le haut. Une expérience en Amérique qui l'a peut être fait évolué, et donné une confiance supplémentaire.
Devant ses supporters, il pourrait prendre une dimension supérieure. Auteur de plusieurs bons matchs de préparation, le joueur clé de la sélection semble prêt. Blessé au nez en fin de préparation, on devrait le retrouver avec un masque sur le visage.
Un guerrier qui a de la balle.


L'équipe :

:arrow: P.G : Tunceri (1.94m, Efes Pilsen cette saison), Arslan (1.90m, Efes Pilsen), Güler (1.92m, Efes Pilsen)
:arrow: S.G : Onan (1.91m, Fenerbahçe), Erdim (1.95m, Banvit)
:arrow: S.F : Turkoglou (2.08m, Toronto Raptors), , Akyol (1.98m, Avellino)
:arrow: P.F : Gönlüm (2.08m, Efes Pilsen), Ilyasova (2.08m, Milwaukee Bucks)
:arrow: C : Aşık (2.12m, Fenerbahçe), Erden (2.10m, Fenerbahçe), Savas (2.08m, Fenerbahçe),

Coach : Bojan Tanjevic
Assistants : Harun Erdenay, Barbaros Akkaş

Matchs de préparation

Turquie 93 - Iran 53
Turquie 87 - Nouvelle Zelande 65
Turquie 70 - Serbie 83
Turquie 77 - Lituanie 80
Turquie 93 - Liban 72
Turquie 84 - 53 Canada
Turquie 89 - Argentine 93


Les "+"

- De fortes capacités physiques à partir du poste 3. Des rebondeurs "naturels" (Gonlum, Ilyasova, Erden, Asik)
- Le duo des superstars locales présent qui va surement tirer l'équipe vers le haut.
- L'avantage de recevoir dans une ambiance abrasive.

Les "-"

- Une mène "moyenne" qui manque parfois d'impact sur un match. Tunceri assure le minimum. Guler et Arslan ne sont pas parmi les plus réputés.
- Des rotations un peu faibles à l'arrière. Okan semble se surpasser avec le maillot national (scoring en préparation), mais il manque d'autres éléments stables.
- L'exercice de style d'Asik aux lancés francs.
Avatar de l’utilisateur
par DaJuan
#348807
47-37 à la mi-temps pour les Grecs qui ont dû prendre au moins 20-25 shoot à 3 points en première mi-temps face à la zone des Chinois. Bon pas trop de suspense, ça devrait se finir à +15 pour les Grecs mais Yi Jianlian se défend vraiment pas mal pour les Chinois, dans le genre tour de contrôle.

Après le reste ça ressemble quand même à du Playground chinois.

EDIT:

89-81 finalement pour les Grecs. Les Chinois étaient pas loin d'avoir fait le match de leur vie mais les Grecs ont fait le nécessaire (et le minimum) pour remporter le match.
Avatar de l’utilisateur
par DaJuan
#348821
Ouais enfin vu la rotation serrée et l'intensité qu'ils ont mis pour ce premier match, je doute qu'ils tiennent toute la compétition à ce rythme. M'enfin c'est vrai qu'ils ont bien joué face aux Grecs quand même.
Avatar de l’utilisateur
par pillard
#348879
Un petit mot sur la Russie : en effet, une nouvelle génération est arrivée lors du dernier Euro. Un groupe très intéressant : sans star, avec les égos mis de coté. L'apport de David Blatt est immense, mais il ne faut pas oublier que si aucun joueur ne sa dégage du groupe, c'est dû à leur humilité et à leur volonté de gagner ensemble (coucou, TP!). Bien sûr, sans Kirilenko et Khryapa, ils ne peuvent pas vraiment aller très loin, mais je les observe attentivement depuis 2 ans, et cette équipe jeune se construit, et vous verrez dans 4-5 ans si ce groupe ne prend pas le melon. Equipe très irrégulière à cause de sa jeunesse (sur un match il y a des passages à vide à la russe... même si Blatt essaye de colmater tout ça), elle reste une grosse cylindrée européenne. Je voudrais rajouter à l'analyse ci-dessus que la Russie compte un joueur régulateur : MONYA, qui joue un rôle considérable dans cette équipe, avec une défense, une abnégation et... des bombes à 3 points dans les bons moments. Enfin, je voudrais rajouter à l'analyse de Micha que FRIDZON est de la même manière un joueur qui rend les autres meilleurs, grâce à sa rage de vaincre communicative.
Et là où Blatt est encore à louer, c'est ce collectif qu'il a créé et qui fonctionne, puisque contre Puerto Rico, la différence entre les 2 collectifs (systèmes, jeu à 2/3, passes décisives) est abyssale!!! J'ai vu de nombreux 'supporters' de Puerto Rico qui, je suppose ont bien été douché après ce 1er match, où, finalement sans surprise, la victoire du collectif russe c'est dessiné sur la fin. Puerto Rico a su coller au score grâce à des exploits individuels de son speedy Gonzalès (qui fait ce qu'il peut en l'absence de jeu collectif) et le géant Ramos qui a ramassé les miettes au rebond offensif. Une équipe basée sur les exploits individuelles finit habituellement om Puerto Rico a fini hier, i.e. avec une défaite plus ou moins lourde (souvent lourde). J'en rajoute un epu sur P.R. évidemment, car je n'aime pas du tout l'arrogance des porto ricains sur le net. Tout au long du match, j'ai été déçu par le fait que la Russie n'arrivait pas à se détacher, mais même sans Kryapa (qui sera un gros plus pour atteindre un pallier supplémentaire), et malgré les exploits réussis des 2 sus-nommés porto-ricains, la jeune Russie a vraiment su montrer une main mise sur le match, avec du calme et de l'abnégation, des passes décisives à la pelle (je n'ai pas vu les stats, mais sur le terrain, c'était visible à outrance) : la qualité David-Blatt-copyright ! Bravo la Russie pour cette entame. J'espère que le retour de Khryapa leur permettra de jouer encore un niveau au-dessus. Mais ce n'est pas si sûr.
Avatar de l’utilisateur
par iverson_06
#349004
C'est pour l'instant le groupe que je suis le plus, je vais résumer ce que j'ai vu.

- La Russie (1 match vu) : pillard en a très bien parlé, joli collectif, une superbe patience en attaque, une sensation de maitrise. En dépit de talents individuels notables pour l'instant (en attendant Khryapa), ça se démerde bien, David Blatt fait, et ce n'est étonnant, du bon boulot.

J'ai vu le match contre Porto-Rico, je m'attendais à voir Bykov prendre en main le jeu offensif de son équipe, ça n'a pas été le cas, il a plus servi ses coéquipiers que shooté. Ponkrashov en 2, "en mode Diamantidis", a crée du jeu et Monya a bien sanctionné à 3 points. La paire de 5 est intéressante (Kaun-Mozgov), les "role player" que sont Fridzon ou Kurbanov peuvent envoyer de loin, enfin bref équipe toujours intéressante, qui devrait devenir plus forte avec le retour de son leader.

Défaite hier contre la Turquie, pas forcément une surprise mais les russes devraient être capables de gêner n'importe quelle équipe qu'elle affrontera.


- La Grèce (2 matchs vus) : 2/2, c'est l'essentiel. La manière n'a pas été là, mais après tout, à quoi ça sert (on l'a vu dans les matchs amicaux) ? Pas fameux contre la Chine, ça avait tout du match piège, et pourtant ils s'en sont sortis comme il faut. D'abord à l'aise sur la 2-3 chinoise, ça a un peu capoté par la suite. Leur expérience leur a permis de finir sans trop de soucis. Superbe Zisis en fin de match, à souligner.

Contre Porto-Rico, ils passent pas loin du tout de la défaite (quelques circonstancs favorables, j'en parle plus bas). Match super plaisant, les porto-ricains "piquent" un peu l'idée des chinois, et font de la zone la plupart du match. Les grecs ont commencé à envoyer à tout va à 3 points, comme contre la Chine, puis ce sont calmés par la suite pour poser un peu plus. Un finish' costaud, à l'expérience (en accentuant les contacts notamment, pour aller sur la ligne), un V-Span en très bonne forme (très bonne nouvelle ça) et la Grèce s'impose.

Pour l'instant donc, la Grèce n'a rassuré personne. Mais le bilan est très bon, et les retours de Sofo et de Fotsis vont faire un bien fou à une raquette trop limitée pour l'instant, même si Bourousis revient bien et si Tsartsaris fait le boulot. Vougioukas me déçoit, tandis que Kaimakoglou a fait un bon passage contre la Chine, mais n'a pas joué dans le deuxième match.

Ah oui et à noter que sur 80 minutes depuis le début du Mondial, la Grèce a attaqué la zone 2-3 je dirais à peu près 70 minutes. Intéressant pour la suite...


- Porto-Rico (2 matchs vus) : quelle déception ! A 4' de la fin ils sont encore dans le coup contre la Russie, et mènent devant la Grèce. Au final, deux défaites.

Contre la Russie, la prestation a plutôt été en demi-teinte. Privés de Ricky Sanchez, les porto-ricains ont souffert contre la patience et le bon jeu tactique de leurs adversaires.
Barea et Arroyo sont tout de suite titulaires, mais malheuresement, ils ne forment toujours pas un duo de choc. Vassallo a fait un bon match, Peavy et Ramos ont été correct. Mais les rotations sont devenues trop courtes depuis les départs de Dalmau et d'Ayuso.
Et ils payent ce manque de fraicheur en toute fin de match, où ils se prennent une grosse série (un truc comme 15-4). Cette défaite les condamne quasiment à ne viser plus que la 4e place, déja une belle frustration pour une équipe qui avant le début de la compétition semblait capable d'aller jouer les demi.

Contre la Grèce, la prestation a été plus intéressante. L'absence d'Arroyo (blessure à la cuisse suite à une béquille) y était sûrement pour quelque chose... Barea est clairement devenu le leader de l'équipe, Arroyo n'est plus qu'un 2 qui tente de se créer lui-même ses shoots, quel gachis. J'espère que la situation s'améliorera par la suite...
PJ Ramos sort un 2e bon match, ses bonnes performances en préparation n'étaient donc pas que du vent. Santiago par contre, whoua, depuis maintenant 2 ans, j'ai l'impression qu'il prend un an à chaque match.
Manuel Cintron, le coach, donne aussi beaucoup plus de repos à ses joueurs, la leçon de la veille a semble-t-il été comprise...
Donc Porto-Rico tient bien, ils sont devant à 4 minutes de la fin mais PJ Ramos prend sa 5e faute (un poil sévère) et surtout, peu après, la technique qui pendait au nez du coach depuis le début de la 2e mi-temps va finalement tomber, au pire moment du match. Les grecs vont tranquillement fermer le match et l'équipe porto-ricaine laisse à nouveau passer sa chance.

Demain, ils joueront la Chine. Le match à ne pas perdre, sinon le voyage en Turquie aura été plus court que prévu...
Avatar de l’utilisateur
par iverson_06
#349160
J'ai envie de dire bravo à Bob Donewald JR. Je sais pas si c'est une coincidence, ou même si sans lui la Grèce aurait galéré tout de même, mais depuis qu'il a foutu sa zone 2-3 (un peu match-up d'ailleurs) tout le match, contre les grecs, Porto-Rico l'a fait et ce soir la Turquie aussi, et avec succès. Et toujours les mêmes problèmes, la Grèce envoit trop à 3 points, les intérieurs sont impuissants et bien bloqués. Je pense quand même qu'ils vont monter en puissance, mais faudrait pas trop tarder là...

Qu'en pense Micha, ou même Ghost ? Dommage qu'on vous ait plus là, j'aurais bien aimé voir un peu vos avis sur votre équipe nationale...

Pas mal du tout la Turquie, beaucoup d'arguments pour faire "quelque chose". Faut voir jusqu'où ils peuvent aller...
Avatar de l’utilisateur
par dorian
#349172
J'en place une pour Ilyasova qui faisait rêver avec son 6/6 à 3pts (autrement 26pts à 9/14 et 5 rebonds en 31 min).
La Turquie chez eux avec tous ces grands doués c'est quelque chose.
long long title how many chars? lets see 123 ok more? yes 60

We have created lots of YouTube videos just so you can achieve [...]

Another post test yes yes yes or no, maybe ni? :-/

The best flat phpBB theme around. Period. Fine craftmanship and [...]

Do you need a super MOD? Well here it is. chew on this

All you need is right here. Content tag, SEO, listing, Pizza and spaghetti [...]

Lasagna on me this time ok? I got plenty of cash

this should be fantastic. but what about links,images, bbcodes etc etc? [...]