Toute l'actualité du championnat d'Europe de Septembre au pays du basket. Décisif pour la qualification aux Jeux Olympiques de Londres 2012

Modérateur : Guru

par meneghin
#401206
Bravo !! Quelle sérenité !! alors ok la défense italienne à l'intérieur c'est peut-être la pire du championnat mais on a enfin une bonne victoire sans la Tipi dépendance. Je ne sais pas si Collet l'a fait exprès pour responsabiliser les autres, mais alors c'est un coup de poker réussi. L'équipe va être beaucoup plus sure d'elle maintenant.
Tchicamboud est quand même limite mais peût-être qu'avec plus de condition et de connaissance des sytèmes... Par contre De Colo monte souvent la balle alors que la présence de steed et andrew était prévue pour l'éviter. Il prend trop de risques.
On se fait encore bouffer des rebonds offensifs importants parce qu'on va sous le panier au lieu de poser les écrans, on colle trop les joueurs "mineurs" (hackett, carrareto) et on se fait bouffer sur le drive ce qui laisse les stars seules dès qu'il y a aide....
Mais pour le positif on peut dire qu'on a enfin gagner un match d'attaques et sans parker!!! Avec plein de joueurs qui marquent in the paint : Diaw, gelabale, batum, traoré, pietrus, ,oah
Avatar de l’utilisateur
par The Matrix
#401213
Elle est quand même hautement improbable cette équipe italienne faut dire. C'est pas évident de s'adapter à ce style d'adversaire qui passe la plupart de son temps à artiller de loin, même si c'était un poil plus varié sur certains (bons) passages de Gallinari et Mancinelli, uniques "menaces" intérieures digne de ce nom. Eux au moins ont apporté un peu de jeu dos au cercle et c'était pas du luxe.

Hackett était difficilement tenable et ça a fait mal. Parker, diminué par la béquille reçue en première mi temps, n'avait pas les jambes pour le gêner et Batum a paru dépassé également. En revanche on peut dire que Flo Pietrus a rajouté Bargnani sur son tableau de chasse qui a fière allure avec Dirk, lui aussi accroché 2 jours plus tôt.

C'est bien que Boris ait pris ses responsabilités sur la fin de match. C'était tellement criant l'avantage de taille, de technique et de puissance qu'il avait que ça aurait été un crime de ne pas en profiter. Traoré l'a bien fait aussi, il a été précieux avec son jeu dos au panier. Batum et Gelabale sont toujours aussi constant, ça change pas mal de choses de pouvoir s'appuyer comme ça régulièrement sur des joueurs fiables jusque là.
Avatar de l’utilisateur
par LucAl
#401214
Boris a été énorme ! Match éprouvant de bout en bout, on a souffert jusqu'à 15 secondes de la fin. Tout a été difficile et on s'en sort au prix d'un 4e QT de fou. La défense n'a pas été top du tout, il y a eu des brèches à droite à gauche, des erreurs aussi. Évidemment, ça nous condamne à rentrer dans un match d'attaque. On s'en sort aussi car les Italiens n'ont pas su tuer le match sur certains tirs à 3 points (Gallo dans le coin, le dernier du 3e QT, Bargnani pour égaliser). On change de 5 de départ avec Nando de Colo à la place de Mickaël Gelabale un peu usé au dos mais qui dot revenir jouer aux pompiers sur la fin. TP se blesse un peu et sort de son match puis ne revient plus, de la difficulté partout en fait. Vincent Collet a voulu faire tourner sur ce match, ceci explique peut être cela même si le banc a été plutôt bon.

- Joakim Noah : des erreurs mais un apport considérable en attaque pas forcément attendu. Il reste relativement peu utilisé par Vincent Collet (20 min) mais c'est entre autres dû aux fautes et à l'apport positif de la rotation.
- Nico Batum : alors là il y a eu à boire et à manger. Il a connu des moments forts sur les interceptions, son contre, les dunks en début de match, les paniers importants, les LF dans le money time mais aussi des trous d'air incroyable en défense, des erreurs en attaque. Sa feuille de stats est super bonne mais il a quand même connu des coupures de courant par moments. Malgré tout il est indispensable.
- Kevin Seraphin : pas très utilisé aujourd'hui. Le style italien ne lui convient pas spécialement avec les shooteurs partout.
- Andrew Albicy : encore un match moyen pour pas dire raté. Une belle passe et deux LF et pas grand chose d'autre. Il fait court sur ce tournoi et ça peut être gênant.
- Charles Kahudi : il a de l'énergie mais ne fait pas spécialement de bien en défense et n'apporte quasi rien en attaque. 3 rebonds quand même. Son rôle ne va changer après ce qu'il a fait aujourd'hui. Comme Andrew, il fait trop juste pour ce niveau.
- TP : ça n'a pas été la fête aujourd'hui. La béquille du début de match l'a sorti complètement des clous. Il a mis quelques paniers avec un pourcentage dégueulasse. Bon c'est son premier mauvais match mais au moins, il ne se sera pas fatigué.
- Ali Traoré : son meilleur match en Bleu depuis longtemps. Pas spécialement largué en défense et super efficace en attaque. 11 points en 10 minutes, la classe quoi.
- Flo Pietrus : après deux matchs ratés, il en réussit deux. Il a arrêté Andrea Bargnani ce qui n'était pas facile tant il était chaud au début. Il a pris de gros rebonds offensifs et fait des trucs sympa sur la phase offensive. On le retrouve complètement.
- Nando de Colo : incorporé dans le 5 de départ. Il fait deux ou trois trucs sympa mais aussi des erreurs bêtes. Ensuite on le revoit sporadiquement pour ne pas apporter grand chose. Je dis à chaque fois ça va venir mais pour le moment c'est pas ça. À voir.
- Boris Diaw : l'homme du match tout simplement. Il a sauvé la mise qui était très mal engagée avec un match dont il a le secret. Il a encore une fois montré toute l'étendue de son talent de dingue. Clutch sur la fin, il a su se forcer pour finir à 21 points à 7/9 au tir et 100% aux LF. Bravo le Président.
- Mickaël Gelabale : on sentait qu'il n'était pas là en première mi-temps, on a compris pourquoi en deuxième. Toujours aussi propre et efficace, sa cote monte toujours en flèche. Je crois que maintenant, personne n'ira contester sa place dans le 5 de départ tellement il apporte. On le savait important mais pas au point de pouvoir faire changer le cours d'un match à ce point. Ses 3 points sont de l'argent en coffre.
- Steed Tchicamboud : si quelqu'un avait dit il y a deux semaines qu'il finirait un match serré à l'Euro pour l'EdF, on l'aurait mis à l'asile. Pourtant c'est ce qu'il a fait. Un gros 3 points en début de 4e QT, il a remis Nando sur le banc. Contrairement à Andrew qui ne s'est toujours pas remis dans le bon sens, il a refait surface. Malgré tout, il a fait quand même quelques erreurs.

Je voudrais aussi souligner l'adresse aux LF : 23/25 ça fait 92%. C'est pas la première fois depuis le début de l'Euro qu'on est bien dans ce domaine et ça nous fait peut être gagner. On finit à 4/10 à 3 points alors qu'on était à 1/7 je crois à la fin du 3e QT. L'adresse est revenue au bon moment contrairement aux Italiens qui ont fait le contraire.
Ce genre de signaux est plutôt bon car on a plus souvent eu la trajectoire italienne que celle d’aujourd’hui. Mais déjà en 2009 on avait été assez clutch dans les matchs et en nets progrès dans ces domaines d'adresse. On continue de progresser et ça fait plaisir. Il va maintenant falloir éviter de jouer au diesel tout le temps, c'est mauvais pour le cœur.

Demain il va falloir terminer cette première phase de la meilleure des façons en espérant que tout le monde se remette de ses petits pépins physiques.

edit : @ la gachette : on ne garde les victoires que contre les équipes qui vont avec nous au 2e tour donc celle de l'Allemagne et le résultat de demain face à la Serbie. C'est pour ça que perdre aujourd'hui aurait pu ne pas être grave si les Italiens avaient été éliminés.
Dernière modification par LucAl le 04 sept. 2011, 19:27, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
par pillard
#401215
L'Italie à 50% aux shoots, qui a même esquissé des mouvements offensifs et fait circuler la balle en cherchant le joueur le mieux placé, dont le trident américain est à 22/19/18 pts et qui ne perdent que 9 balles au total. On dira "quid de la défense", mais on oublie trop souvent le facteur B-B-G, qui, s'ils sont chauds aux shoots, ne seront pas arrêtables sous prétexte que vous avez décidé de vous appliquer en défense. S'ils avaient continué sur le même tempo (notamment Bargnagnagni)...

En outre, la France est sans Mickael-100% en 1ère MT et sans Parker au 4ème QT (moment où on en a forcément le plus besoin), avec victoire à la fin.... Y'a comme un truc... qui est beau : La France peut jouer sans Parker. Tout du moins, nuance, la France peut jouer (et gagner) sans TP un 4ème QT contre l'Italie. Ce n'est quand même pas rien.

Boris Diaw, qui est capable de scorer 2pts à 16% contre la Germanie, est capable non seulement de scorer un peu plus, mais surtout de prendre en main l'équipe et de mettre les paniers clés au bon(s) moment(s). Chapeau Boris. Dans ses années Pau-Ortheziennes, dans les années....90, il était filiforme, et pouvait jouer meneur, 2ème arrière, ailier et ailier fort. C'était notre Magic Johnson français. A cause (grâce ?) de la NBA, il a pris du poids, et de fait, il est devenu aujourd'hui un vrai intérieur : un 4 pur et dur. Une sorte de Point Power Forward :) Vous en connaissez d'autres des comme lui ? Moi non, mais je suis preneur si vous m'éclairez...
En tout cas, c'est la première fois en Edf que je le vois à ce niveau. Ses gestes offensifs sont complètement atypiques, ce qui est bien naturel puisque Boris est un meneur dans l'âme. Grâce à son travail réalisé en NBA, sa technique à l'intérieur est devenue un atout incroyable pour l'Edf. En plus de la tour de contrôle qu'il représente. Pourquoi sans Parker nous passons devant l'Italie ? Car le patron sur le terrain, celui qui annonce, oriente, régule (et score s'il faut scorer) c'est Boris. Quand il est comme ça, je suis aux anges, car j'arrive à le redécouvrir. Bon là, après un match comme ça, j'étais obligé de l'encenser, même si je ne suis pas très objectif : même quand il passe à côté, je le trouve magnifique ! Quand on aime....

Bref, j'oublie de vous dire tout le bien que j'ai pensé du secteur intérieur français : la triplette Noah-Traoré-Pietrus est agressive (pour certains offensivement, pour d'autres défensivement) et nous montre un jeu intérieur inédit pour l'Edf.

Batum calme sur les lf.

Mike-100%. No comment :025:
Avatar de l’utilisateur
par BG7
#401223
Match tendu dans le money time et remporté sans TP ca c'est posotif. Sinon globalement, je trouve que c'est incontestablement le plus mauvais match de l'EDF pour le moment, on savait que Bargnani et Belinelli en particulier arroserait des qu'ils auraient le ballon, et la defense n'a pas cherché a interdire la passe ou les harceler constamment (sauf quand Flo Pietrus est entré et a fait son taf sur Bargnani), ils ont commencé a rentrer, a prendre confiance, ce qui a rendu le match tres difficile pour la France. L'absence de Mr. Propre Gelabale s'est faite sentir en 1ere mi-temps, De Colo a fait un mauvais match (encore), et encore plus mauvais en defense, toujours largué sur les drives italiens ou sur les changements lors des ecrans. Capitaine Babac (ou Babar...^^) a pris ses responsabilités quand il avait ses postions en poste bas et ca a fait un bien fou a l'attaque francaise, en manque de solutions parfois, et le tout avec une excellente adresse. Batum a fait aussi un match tres propre, avec parfois de petites erreurs betes (dunk renversé raté, ballon qui glisse lors de la claquette dunk), mais globalement super precieux, notamment au niveau des interceptions et a l'aide au rebond. J'ai trouvé Traoré mi-figue mi-raisin, il a montré tout son talent offensivement avec un tres beau toucher dos au panier, mais en defense c'etait encore catastrophique, je commence a croire qu'il ne saura jamais defendre correctement au moins une fois au haut niveau celui la... c'est dommage, parce que ce qu'il marque, il le vendange par la suite en defense.
Le retour du "vrai" Flo. Pietrus fait tres plaisir, il montre l'intensité necessaire pour defendre sur des machines comme Nowitzki ou Bargnani, chose que les interieurs NBA Noah et Seraphin on du mal a faire sur l'integralité du match, alternant le naif et le maladroit qui les conduit a des fautes stupides parfois.

La Serbie sera un vrai test pour nos bleus, meme si l'absence de TP et Gelabale fausseront la performance collective. Mais ils ont l'occasion de se prouver qu'ils peuvent defendre dur et bien sur une grosse equipe.
Avatar de l’utilisateur
par la gachette
#401224
Merci lucAl
Avatar de l’utilisateur
par LucAl
#401230
« Comme on n’avait pas Tony, on a essayé de pilonner à l’intérieur. C’est sûr, il faut que j’en ai envie, il ne faut pas que je refuse le jeu quand il est orienté dans ce sens-là. Mais comme ça arrive sur certains matches et comme ça arrive sur les équipes qui donnent la consigne de ne pas aider parce que Boris il ne fait que des passes, ben si tu n’aides pas, je vais être tout seul et je ne vais pas chercher la passe là où il n’y en a pas ».
Boris Diaw

J'adore cette déclaration.

Pas de nouvelles à propos de Tony et de Mike G. J'espère qu'il n'y a rien de grave même si Boris a laissé entendre que Tony pourrait tout à fait revenir demain.
C'est difficile car s'il joue et aggrave sa blessure, on le regrettera, surtout que ça ne garantit pas la victoire. Dommage qu'on n'ait pas à jouer la Lettonie ou Israël car on aurait pu faire tourner sans risquer de se faire sortir.
L'Allemagne sera dans ce cas demain d'ailleurs.
par Dirt ans Poe
#401256
Je ne suis pas pour dire que c'était le plus mauvais match de la semaine de la France. Au contraire. J'ai vu deux équipes de très haut niveau. L'Italie a raté ses matchs de l'Euro en ayant semble-t-il perdu son jeu collectif mais c'est une des équipes qui en résultat a fait la meilleure préparation (je dis en résultat parce que j'ai pas vu un seul de leur match) et qui la a joué très collectif.

Il n'y a rien à dire sur notre défense. En face, il y a du lourd en scorers. Peu importe que les trois jouent en NBA, on s'en fout. L'important, c'est que ce sont des scorers. Avec de tels joueurs, l'écueil c'est de tomber dans le jeu perso. Ça peut faire parti du jeu avec des joueurs capables de se fabriquer tout seul leur shot, mais encore une fois, là j'ai vu une Italie bien plus concernée et appliquée à ce niveau du jeu collectif que pour les premiers matchs.

S'il faut retenir quelque chose de chaque match, je ne mettrai pas le fait que l'équipe puisse jouer et gagner avec Parker sur le banc (il trouvait moins de solution que lors des matchs précédents, il était donc déjà moins indispensable quand il était sur le parquet). Je retiendrai surtout l'esprit de l'équipe. Je ne parle évidemment pas du comportement de copain qu'on apprécie tant en France et dont on croit qu'il fait gagner des matchs... Je parle du comportement de gagnant. Jamais dans le match, même menés, les joueurs n'ont montré de la frustration. Quand ça va pas, on a un peu tendance à lever les mains au ciel et à crier à l'injustice. L'équipe n'a jamais montré des signes d'agacement. Quand une équipe est menée au score parfois, par manque de nerf, elle peut être amené à précipiter, à forcer, à jouer perso, et c'est un cercle vicieux. Plus on force, moins on réussit, plus on perd le sens collectif et plus on est frustré... Là, on a toujours été serein mais concerné. Serein, ça ne veut pas dire, excès de confiance "ho c'est bon, on va revenir, TP va nous sortir de là..." Belle preuve de maitrise et de maturité. De confiance aussi. Pas un instant, les joueurs ont pensé perdre le match. Les Italiens non plus d'ailleurs, c'est ce qui me fait dire qu'on a vu deux belles équipes. Un match, ça se gagne au présent. Si on est mené et qu'on pense déjà qu'on a perdu le match, on le perd. C'est comme au tennis. Il faut jouer chaque point comme si c'était le dernier. Pas d'excès d'agressivité pour autant, signe pour moi de frustration et donc de faiblesse. Il faut jouer juste. Et c'est vraiment ce dont j'ai ressenti chez les deux équipes (et la France plus que l'Italie).

Chacun joue à sa place et accepte son rôle tout en sachant très bien que selon les situations, on peut être amené à dépasser son rôle. Pour l'équipe. Tout le monde semble être conscient de ça. On joue sur nos points forts, parce que c'est l'assurance d'avoir un haut pourcentage de réussite. Ca ne marche pas ? Ce n'est pas la fin du monde. Il y a d'autres options, et un pourcentage haut ne veut pas dire tout réussir. Forcément. Il faut donc accepter que sur certaines situations, l'adversaire ait une meilleure main. On joue moins à l'envers. Par exemple, cette question de filer le ballon à Noah au poste. On connait le risque de perte de balle, il est acceptée. Mais Collet et les joueurs ont dû comprendre qu'il allait plus le perdre dans une zone batarde pas vraiment poste bas, ni haut, pas vraiment décalée, une zone où il ne peut ni attaquer, ni trouver un coéquipier en main à main, et où l'aide arrive très vite. Il suffit donc qu'il prenne la position plus poste bas et plus sur un côté et on limite les pertes de balle et on peut le laisser jouer. C'est une option, pas la meilleure, mais le jeu nécessite une variation du jeu et on ne peut pas s'interdire d'un Noah poste pas si on optimise le système pour qu'il soit dans les meilleures conditions pour marquer. Il a marqué deux ou trois fois comme ça, franchement bravo.

De Colo et Traoré sont nuls en défense ? Dans une équipe en manque de confiance, ça sauterait aux yeux, les joueurs leur feraient remarquer, les engueuleraient... Comme si c'était surprenant qu'ils se fassent trouer en défense ! On n'a jamais vu de mauvais défenseurs devenir bons du jour au lendemain. On ne défend pas 100% en individuel. Et certains joueurs doivent être aidé plus rapidement que d'autres, voire protégé. Mettre De Colo sur un organisateur plutôt qu'un scorer, ça limite le danger, par exemple. Ensuite, les aides doivent venir pour facilement. Il faut le savoir. Et s'ils prennent des pions sur la tête. Et alors ? Il faut que ce soit prévu dans le plan de jeu. Surtout, dans le comportement, il ne faut pas lever les bras aux ciel, rouler des yeux, prendre sa voix de basse et leur sortir indigné "mais qu'est-ce que tu nous fais là dis donc !" Tu joues en équipe... ou pas. Et là, quand un se prend un pion sur la tête, jamais je n'ai ressenti ça. Pas un regard malveillant d'un coéquipier, du coach (j'imagine). Tu prends un pion, même le joueur ne va pas chercher du regard ses coéquipiers pour s'excuser. Ce n'est pas le ciel qui lui tombe sur la tête. Tu prends des pions ? On s'en doutait, l'aide n'a pas été assez efficace. Tant pis, faut avancer. Encore bravo donc. Parce que ça va dans le bon sens. Ce qui est passé est passé, il faut se mettre en condition pour agresser l'adversaire et choisir l'option juste.

Jouer juste. Serein. Ça fait plaisir de dire ça de l'équipe. Comment on y arrive ? C'est un ensemble de beaucoup de facteur. D'abord la confiance engrangée avec tous ces victoires. La présence de joueurs comme Boris, Nico ou Gelabale qui ne paniquent jamais. D'où la présence indispensable de Mike et l'énorme bourde de Claude B. de l'avoir snobé (y a pas d'autre mot) parce qu'il avait choisi la NBA... Vive le dogme. Collet, là depuis quelques matchs, je vois moins de dogme dans son jeu. Peut-être qu'il insiste au début dans une équipe pour se passer la balle, peut-être comprend-il que parfois un bon coup de pied au cul en drive ça peut aussi être utile. En tout cas, les joueurs semblent jouer juste. On se passe moins la balle pour se tripoter mais avec la volonté d'abord de filer le ballon au poste ou pour agresser le cercle avec le moindre décalage. Ça joue juste quoi. On pourra dire ce qu'on veut, jouer juste, c'est quand même la marque de fabrique de Gelabale, plus que Nico, que Parker, que Boris (avec ses refus de shots ouverts). Pas pour rien qu'aux Sonics, il avait joué les utilités en poste de meneur. Avec les blessures, le coach avait décelé en lui que ce qui le caractérisait, c'était bien ça. Ce qu'on demande à un meneur, c'est de perdre le moins de ballon possible. On les perd quand on choisit une mauvaise option... Est-ce qu'on a déjà vu Mike paniquer ? Qu'on gagne ou qu'on perde, le garçon est froid et imperturbable. Ça ne peut qu'influer sur le reste de l'équipe. Ce manque de frustration et de sérénité, on la remarque également aux lancers francs. On rentre tout, mais on raterait le lancer franc le plus important dans la dernière seconde, qu'on ne serait pas frustrer. Pour gagner, avoir l'esprit de gagnant, il ne faut pas mépriser la défaite ou l'adversaire. Les mauvais perdants refusent la défaite. Tout ce qui est négatif est à bannir. Si tu prends un lancer franc tendu et déjà frustré, tu ne vas rien arranger et tu auras plus de chance à le manquer... Bref, toutes les anciennes frustrations, je les ai senti très loin dans ce match. Peut-être parce que les joueurs savaient ce match pas indispensable... Mais je ne crois pas. Ils l'auraient pensé, on les aurait senti le laisser filer. La maitrise, c'est être capable d'aborder un match non essentiel comme une finale, sans excès d'adrénaline, sans dilettantisme, de manière juste, de manière gelabalesque.

A une époque quand TP forçait comme un clébard, il n'aurait jamais laissé une possession se finir sur les 24sec sans au moins forcer un shot. L'un des symbols de ce match, c'est que là, dans cette situation... il joue juste. Qui est capable d'envoyer le ballon vers le cercle de manière automatique avec une grande réussite au shot ? TRAORE. L'homme qui avait deux bras et qui était trop radin pour en garder au moins un pour faire des passes ! C'est utile dans une équipe un joueur comme ça !^ Dans une équipe, il faut des joueurs principaux et des role players. Ca n'a rien de péjoratif. En Europe, on aime bien que tout le monde fasse un peu de tout. Boris peut tout faire, Gelabale aussi. Après on est calibré comme la NBA avec des joueurs spécifiques. C'est pas une honte, il faut juste en être conscient et l'accepter. Jouer avec son identité et ses forces. Alors on a des starters, des scorers, des joueurs de devoir, des défenseurs spécifiques en réponse à des menaces adverses, un grand "qui lâche rien et dissuade"... Traoré... il fout le ballon dans l'arceau. Quand on le sait, quand on l'accepte, on n'hésite pas à lui filer, parfois même dans les dernières secondes s'il est mal placé. C'est son job. L'agent 007 de l'unité spéciale qui a permis de tuer et qu'on appelle en dernier recours. Vous êtes sûr qu'en défense il faut prendre martinis sur martinis, mais c'est 007, on peut être certain qu'il est le meilleur pour les missions spéciales dans les dernières secondes.

Quand tout le monde joue à sa place. Que tout le monde connait sa place, l'accepte, connait celle des autres. Une équipe devient très très forte. Parce qu'on ne joue plus que sur des points forts.

Bref, jouer juste. Pas de frustration (contrairement au coach italien qui a dû prendre des cours avec Claude B. alors que son équipe montrait bien plus de maitrise que lui). Une équipe en face pas forcément si vilaine que ça (j'insiste mais dire que "ce n'était que les Italiens" je trouve ça un peu maladroit). Ça fait une très bonne équipe. Ça ne sert à rien de faire la fine bouche et de se dévaloriser sinon on joue pas les matchs importants, dès qu'on prend dix pions, on trouve ça à la fois normal et on est tellement dépité qu'on se donne pas les moyens de revenir... L'équipe est très bonne. Il faut accepter ses petites imperfections, les identifier pour mieux pouvoir offrir des réponses (l'exemple decolo-traoré en défense) et jouer avec confiance, agressivité, sérénité. Chaque match est une reconquête mais quand on est bien armé et qu'on met tôt toutes les chances de son côté, si on perd face à plus fort que soit, il n'y a rien à se reprocher. Si on perd, je veux voir l'équipe digne et ne pas lever les bras au ciel. Pour cela, il faut continuer vers cette voie (de la sagesse^^).

Allez sérieux face au Serbes pour finir le travail ma poule !
Avatar de l’utilisateur
par Daiv
#401257
Yes he's back!
Avatar de l’utilisateur
par pillard
#401284
Italie-Israël 79-60 à la fin du QT3.
79-78 à 1 min de la fin. :lol:
Ils n'ont pas été losers jusqu'au bout, puisque malgré une remise en jeu à 20 s de la fin dans les tribunes, ils gagnent après prolong'.
Bien mort de rire quand même...
  • 1
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 16
long long title how many chars? lets see 123 ok more? yes 60

We have created lots of YouTube videos just so you can achieve [...]

Another post test yes yes yes or no, maybe ni? :-/

The best flat phpBB theme around. Period. Fine craftmanship and [...]

Do you need a super MOD? Well here it is. chew on this

All you need is right here. Content tag, SEO, listing, Pizza and spaghetti [...]

Lasagna on me this time ok? I got plenty of cash

this should be fantastic. but what about links,images, bbcodes etc etc? [...]