Toute l'actualité du championnat d'Europe de Septembre au pays du basket. Décisif pour la qualification aux Jeux Olympiques de Londres 2012

Modérateur : Guru

Jusqu'où la France va-t-elle aller ?

#398857
Moi je vois ça à l'inverse. Vu que les règles NBA favorisent l'attaque, bien défendre est plus difficile et les équipes qui maitrisent cet art en sortent grandies.

J'aime pas voir les pivots en FIBA rester dans leur raquette à attendre les petits pour les contrer. Je trouve que c'est trop facile, même si les coaches travaillent leur défense à fond.
Quand les Spurs finissaient avec Detroit à se tenir en dessous les 70 points en 2005 dans les Finales, c'était défensif à 100% et je trouve qu'ils ont plus de mérite que les équipes qui pratiquent ce jeu avec les règles FIBA. Pareil pour les Finales l'an passé entre les Lakers et les Celtics, des matchs hallucinants sur des scores souvent très serrés.
Cette année les Mavs ont fait de la défense de zone une partie de leur fond de commerce. Je pense que ça prouve que quand on veut défendre d'une certaine façon en NBA, c'est possible. C'est juste que de nombreuses équipes ne sont pas intéressées par cet aspect. L'an passé (2009-10) les Bobcats sont allés en PO avec un attaque très faible mais une défense solide, preuve qu'en NBA il ne faut pas juste attaquer. C'est la touche Larry Brown.

Bien évidemment qu'un match Golden State contre Toronto n'a pas vraiment d'intérêt, d'ailleurs je ne regarde jamais des affiches comme ça.

Je trouve que les règles actuelles favorisent trop la défense, ce qui enlève une partie du plaisir à jouer. Les défenses à l'européenne obligent à travailler sur des systèmes compliqués, enlevant à mon goût une partie du plaisir à jouer car on rentre dans un cercle restrictif. Quand je vois dans mon club qu'on ne fait presque que de la mise en place défensive, ça m'embête car c'est pas dans la défense qu'on s'amuse le plus et que le sport devient intéressant. Les puristes aiment mais jamais le basket ne rentrera dans les chaumières s'il est pratiqué comme un partie d'échecs. Les joueurs américains savent dunker et font des sauts incroyables, c'est pas plus mal car quand on voit ça, on est impressionné. Voir une défense obliger une équipe à shooter à la 23e seconde n'est pas intéressant pour un néophyte.

Avec les règles NBA, défendre est donc bien plus difficile et ça permet de voir les vraies défenses, pas des équipes qui profitent des règles.
#399054
Sympa cette discussion !

[aparté]sinon, t'as pas bien lu les choses sur Batoumou et ses collègues de NBA... faut prendre les phrases dans l'ordre... à un joueur correspond une phrase, mais c'était peut être un peu obscur, j'en conviens)

Et Mozgov, si je l'ai sorti (j'ai rien contre lui, il est mimi, c'est le roi des dunks de mammouth), c'est parce que toute l'année, j'ai lu que c'était un gars avec de bonnes mains et du potentiel offensif et tout..... alors que n'importe qui l'ayant vu joué en Europe depuis au moins 2ans dira le contraire... C'est intéressant la différence de vision... ou bien les clichés.... comme si tout intérieur européen devait forcément être grand et technique... Non.
Bref, sur p'n'roll à gogo, il aurait pu faire du bien à New York... si on le laisse avec la boulette et attendre à ce qu'il fasse une Gasol... on peut encore attendre Godot.
Pekovic est parti s'embourber à Minnesota... t'as du nez ou t'en a pas... de toute la brochette de pivots débarquée cette été et qui va vite revenir... il était le plus coffré... du coffre et des mains... mais absolument aucune défense... ses stats sont en hausse aux rebonds et aux blocks par rapport à ce qu'il donnait en Europe... comme quoi... mis à part ses problèmes de faute, il a été assez efficace selon mes informations des réseaux européens... tant pis pour lui... il a une euroleague de moins à mettre sur sa cheminée.... bouhhhhhhhhhh... à l'euro, j'attends de voir comment il va évoluer... si tout va bien, ça doit être un des top5 pivots du championnat, voire plus[fin d'aparté]

Par rapport aux équipes que t'as citées (y'a des passages où y'avait un peu d'ironie de ma part) :

Serbie : je les ai vu perdre face à l'Allemagne puis battre la Turquie. Velickovic est très incertain ce qui serait un gros coup dur. La force numéro une de l'équipe c'est l'alchimie et l'académie technique de l'équipe. Savanovic prend une place super importante désormais. Il se donne beaucoup de liberté en attaque avec quelques excès de confiance. Diaw a bien fait de s'affiner car face à lui, il va avoir du travail, tant il peut être fuyant, excellent balle en main pour jouer son mec. Il part souvent de loin par sa faculté de déplacement et finit près du cercle après un travail de dos + shoot en arrière ou travail de dos + feintes et lay up. Pietrus le connait de Valence, je pense que ça peut compter pour les informations. Markovic joue beaucoup à la mène (Teodosic est pour l'instant ménager) et c'est très sobre. Tripkovic et Tepic ont leur bonne phase. Laisser tirer Tepic à 3pts, ne pas le laisser pénétrer. L'inverse pour Tripkovic. Bjelica ne joue pas en Espagne non plus. La raquette a des garanties avec Krstic et Perovic. Ce dernier est bon et grand. Sur du p'n'roll avec Teodosic, il sera bonifié par rapport à son impact à Barcelona. Sinon, il est assez smooth et un Noah tout en énergie devrait être capable de le contenir. Pour Krstic, c'est une autre histoire, plus puissant. Globalement la Serbie, on se doute qu'elle va bien jouer, avec de beaux redoublement de passes et des systèmes poste haut. La vista de Teodosic est un plus. Sera-t-il dans une grande forme ? J'avoue que j'ai quelques petits doutes encore, y'a pas mal de joueurs qui sortent d'une saison difficile ou tronquée (Bjelica, Tripkovic, Macvan, Keselj voire Tepic... ça fait beaucoup).

Slovénie : cette année, elle n'a pas grand chose d'impressionnant. Beaucoup d'absence (Nachbar, Becirovic, Vidmar, Brezec, Preldzic qui rejoint la Turquie....). Certes, ils ont un coach réputé, et la place sera faite à des nouveaux talents (Ozbolt, Dragic) entourés par les cadres Lorbek et Lakovic. La venue de Dragic pourrait être une bonne chose. La raquette est moyenne avec Slokar et Begic. Smodis a l'air encore là mais c'est plus vraiment le Smodis qu'on a connu. Donc bon, à cet instant, difficile de les voir bien figurer.

Croatie : pareil, pas de Banic (le taulier de la raquette), pas de Loncar et le plus embêtant pas d'Ukic à la mène. Y'a quand même Popovic qui peut marquer 20pts mais qui s'en prendra 20 aussi, Draper est leur US à eux, Stripcevic qui est une sorte de ballhogger. Y'a un bon duo à l'extérieur avec Bogdanovic en scoreur et Tomas en défenseur shooter + la raquette Barac/Tomic. Et puis Andric ou Markota pour dépanner. Les autres, je les connais pas. Au final, c'est sympa mais ça manque de dureté, de talent à la mène.

Allemagne : vient de battre et la Turquie et la Serbie. A la "régulière". J'ai vu les matchs et ça fait pas de vagues, ça joue très carré, assez patiemment. Les nouvelles têtes s'en tirent très bien (Pless, Benzing...). Shaffartzik est bien chaud déjà, on a découvert Wysocki. S'ils font une grosse zone avec leur grande taille, y'a interet à mettre dedans. Pour l'instant leur prépa a l'air de bien se passer. Evidemment ils ont des faiblesses aux postes extérieur, mais ils y remédient par un collecif plus affiné. Reste à intégrer Nowitzki... et Kaman (vu ce qu'il a fait à Pekin... euh....).

Russie : encore le flou dans cette préparation. Pas terribles à Chypre (comme toutes les équipes), du mieux depuis. Si K ne peut revenir à temps et à un bon niveau, ça sera trop compliqué pour les Russes démunis au poste de pivot. Kaun et Zhukanenko. Il ne reste plus que ce bon Timohey Mozgov, le déracineur d'arbre et le briseur de panneau. Il est très efficace sur p'n'roll avec finition dans le cercle. Trop de ftes commises. S'il est en foul trouble dès la 2ème mi temps, qui va le remplacer. Surement Vorontsevich et ainsi faire un small ball athlétique avec Monya en 3, Kirilenko en 4 et Vorontsevich en 5... La Russie possède la ligne 3-4 la plus physique et athlétique (plus qualité basket) en potentiel : Monya, Vorontsevich, Kirilenko, K.... A l'arrière, y'a du talent chez les deux jeunes, à voir. La faiblesse est à la mène. Blatt est un sacré plus et comme Kirilenko a l'air bien en jambes, on peut compter sur eux malgré quelques lacunes.

Turquie : c'est pas beau à voir. Y'a un manque évident de talent dans cette équipe. C'est pour çà qu'ils ont choppé Preldzic. Les arrières sont tellement à court d'idées que c'est Preldzic qui descend la boulette de temps à autre. Turkoglou m'a toujours paru un poids pour cette équipe, surtout les dernières années tant il n'a pas de shot, tant il est censé faire le jeu et tant il n'en est pas trop capable. L'arrivée de Preldzic est un bol d'air. Même profil mais plus de virtuosité chez le jeune. La raquette a souffert avec les absences d'Asik notamment (en plus de celles définitives de Gonlum et Erden). Kanter pas à l'aise du tout. Ca va le faire redescendre sur terre. Ma,nque absolu de cohésion et d'envie collective. Y'a assez de joueurs de bon niveau pour que ça se mette en place (attention à ce coach qui n'a pas l'air en grande forme). Tunceri est là, Onan est là. C'est sympa. Ilyasova va avoir du travail une nouvelle fois.

Monténégro : c'est surtout leur raquette qui est de qualité et quantité. Ensuite à l'arrière après Cook, ça reste léger. S'ils arrivent à imposer un rythme demi terrain bien dense, ils peuvent embeter pas mal d'équipes. Un parcours comme les féminines, pourquoi pas, ça serait très bien. En plus y'a beaucoup de ressemblance.

Italie : Avec Gallinari, à Rimini, l'Italie revit. On pouvait commencer à être un peu soucieux. Belinelli en croqueur intégral qui sabote le jeu de son équipe. Ils avaient perdu face à la Bosnie... avant de se reprendre face à la Pologne... et de taper la Grèce lors du dernier match. Un dernier match où Gallinari a montré les crocs en provoquant 9ftes et en agressant la ligne de flottaison grecque. Très peu de shots croûtés, beaucoup d'avancée vers le cercle. Très adroit aux l.f qui plus est. Et au même moment le pacha Bargnani shoote de son carrosse à 3pts.... En tête de raquette une fois, en tête de raquette deux fois, en tête de raquette trois fois, en tête de raquette quatre fois, en tête de raquette cinq fois.... Mini p'n'roll mais il ne descend pas et hop bingo ! Ils ont eu une belle adresse de loin avec un 2/2 de Maestranzi et 1/1 de Datome aussi. Faut avouer que Gallinari pourrait apporter une dimension supplémentaire si bien canalisée. Faire jouer les 3 nbaers en même temps me parait problématique. J'opterais pour 2 en même temps et un sur le banc. Défense sur les intérieurs encore très très faible. Se font défoncés sur pick'n'roll central (c'est pas moi que le dit, ce sont les commentateurs de la raisport uno, mais ça me fait plaisir que ces mecs aient la même vision que moi... :lol: ). A la mi temps du match, y'a pas eu de pub, les journalistes sont montés en tribune et ont interviewé des personnes (devait avoir un joueur et un coach présent dans la salle... j'avais pas les yeux à cet instant sur l'ordi...) pour parler des points positifs et négatifs... Beaucoup de commentaires sur les schémas de jeu... C'était à Rimini. Une Italie en progrès... à suivre et notamment sous le soleil de l'Acropole.

Grèce : c'est sur eux qu'il y avait un peu d'ironie... par rapport à des choses lues... je vais pas refaire la liste des absents (qui ont toujours tort...)... mais c'est pas loin d'être un record au niveau du nombre mais surtout sur la qualité.... que des titulaires en puissance... bref. Pour l'instant ils sont gagné 5 matchs sur 6... mais c'était pas face à du lourd.... Italie, Russie, Pologne deux fois, Bosnie.... bientot va y avoir la Turquie et l'Allemagne... et encore l'Italie... le Montenegro ne viendra pas à l'Acropole (dommage pour pouvoir se frotter à une grosse raquette) et pour l'instant y'a pas d'équipe prévue pour la remplacer... quelle connerie... Donc avec Zouros, ça va trop rigoler. C'est très académique. En peu de temps, il a pas trop le temps d'affiner la note artistique. Ça va jouer sur de la défense et sur picn'roll à gogo. Avec le Panellinios et le Zalgiris, c'était une académie de passes qui donnait sur du shoot avec utilisation d'un grand comme fixation opérante... Là, c'est assez sommaire pour le moment. Problème à la mène où il y'a très très très peu de créativité.... On va dire qu'il y a beaucoup d'élèves bien intentionnés mais qui manquent de confiance pour prendre des décisions franches.... Zisis fait une prépa catastrophique jusque là sur ce point, de leader supposé, il ne montre pas du tout l'exemple et à la mène c'est le néant... du coup Zouros le fait jouer en 2... Xanthopoulos est très honnete, à ma surprise... il fait jouer les autres sur le peu de temps qu'il a... exerce une très belle pression... Mantzaris qui sera pas du voyage montre de belles choses pour le futur en tant que P.G de grande taille classique... Sloukas commence à se dérider et montre de plus en plus de choses... C'est quand même tendre.... Heureusement que Calathès devait bientot être dispo. Rien que par sa présence, sa vision, sa créativité et son coté tranchant... il pourrait donner une autre dimension à l'équipe...dans quelle forme va - t il arriver...? Bramos sera surement dans le groupe... il défend fort, shoote très bien pour l'instant... et peut jouer 2 ou 3... c'est une surprise pour moi... Vassiliadis prend de sales décisions au shooting pour le moment mais par sa faculté à provoquer et son agilité, il devrait être précieux... Papanikolaou joue pour 2 ou 3.... Il imprime un dynamisme à toute l'équipe. Une fois absent, une défaite... S'il reste dans cette forme, c'est du tout bon... Zouros fait des expérimantations à l'intérieur... faudrait qu'il tranche rapidement... derrière Fotsis (en mode pépère), Kaima a montré de bonnes choses.... Bouroussis le vitaminé a été testé en 4 avec Koufos en 5.... sur le plan individuel, il s'est signalé par des brouettes de turnovers à la con.... mais aussi du scoring.... Vougioukas perd des points... Mavroidis sur le très peu de temps de jeu exploite bien les secondes... Koufos a de trop gros bras... qu'est ce qu'il fait toute l'année... de la musculation... des débuts hésitants.... et puis il score pas mal et a une grosse présence aux rebonds... Il a pas la malice des intérieurs roublards, a quelques faiblesses en défense mais en attaque, il n'hésite pas (avec encore du déchet) et a produit de beaux mouvement assez puissants... un peu de toucher aussi. Donc, en gros, alchimie et cohésion à policer, retour de Calathes attendu et ça peut survivre dans la première poule, voire la deuxième...

Lituanie : Kemzura a coupé Gecevicius (+ Sebutis et Motiejunas), une des meilleures gachettes européennes, au profit de Lukauskis,... Tremblement de terre... les matchs de prépa sont conclus par des défaites mais le niveau n'est pas alarmant... face à l'Espagne, ils sont pas ridicules... Maintenant, Maciulis, Gecevicius vont manquer de meme que Kleiza, leur scoreur. Y'a un mélange d'anciens (Jasikevicius, Kaukenas, Lavrinovic...) et de nouveaux qui doit se faire... Kemzura doit composer avec de bons joueurs mais qui ne sont pas réguliers (Pocius, Jasaitis ou Jankunas...).... Y'a de bons joueurs, ils vont être chez eux, mais pour l'instant il règne encore quelques incertitudes. Valanciunas est superbe, on verra si les matchs ne vont pas finir par peser. Donc je voulais dire que je les voyais pas du tout assurés d'être dans le dernier carré (ils scorent mais encaissent pas mal aussi).... surtout à cette période... mais ils ont quelques arguments. Avec une confiance retrouvée + public, ça peut changer rapidement
#400637
France - Italie : Gallinari est revenu à un bon niveau. Il se calme avec le lancé de saucisses. Il amène beaucoup en percutions en attaquant la ligne. C'est ça qui a manqué à l'Italie en début de préparation. Bargnani tire un peu moins du carrosse, varie plus, ose parfois aller vers le panier. Face à lui Noah devra veiller à ne pas prendre la faute au moment du shot. Bargnani est un gourmand. D'abord la faute et ensuite le tir ou inversement. Physiquement le repousser loin du cercle n'est pas une option puisque la périphérie est le près carré de Bargnani. Il prend de la place dans la raquette mais n'est pas vraiment un joueur qui fait jouer les autres (sinon il serait vraiment un bon joueur). Mancinelli vadrouille dans la zone pour donner du jeu au poste bas. C'est un malin qui plante des pichenettes main gauche ou droite. Et il peut s'écarter pour donner à Gallinari qui coupe la trajectoire. En gros l'Italie devient dangereuse quand le mouvement accompagne leur jeu. Le coup des nbaers qui shootaient chacun leur tour à 3pts a vécu. Pianigiani est un des meilleurs coachs européens : il n'a peur de rien. La semaine dernière, il avait froid dans la salle alors il avait gardé son survêt à manches longues mais quand la tension est montée jeudi soir dernier, il a balancé son survêt sur son banc, a grondé dans toute la salle... Belinelli est discret du coup. Sa sélection de tir est à peine meilleure mais il a une adresse en légère hausse (ses tirs ouverts ne finissent pas tous briqués, et certains rentrent dans la toute fin de money time). Les extérieurs français ont les moyens de lui mettre la pression. Et de l'attaquer sur post-up. En individuelle stricte, Noah a du boulot sur Bargnani avec son jeu bâtard assez loin du cercle, Diaw devra contrôler le talent de Mancinelli, Batum/Gelabale contrôler l'énergie de Gallinari et De Colo ou Batum veiller aux shots de Belinelli. L'Italie n'a pas le profil pour venir s'encastrer dans la défense des bleus. Ils ont la possibilité de faire de la transition si la France s'endort dans le repli défensif. Y'a quelques rotations intéressantes : Datome en 3-4 qui a un bon shot et défend bien, Carrareto de même. La mène est aléatoire avec Hackett qui est assez rapide et donne du rythme pour des bon shots, Maestranzi ou Cinciarini qui plantent en tête de raquette. La France a du tranchant en pénétration pour faire mal à l'Italie. La France a certainement un potentiel physique pour gêner tous les dangers offensifs italiens (le trio + Mancinelli). Faut voir sur quel tempo se joue le match. Si l'Italie arrive à contrôler son rebond et trouve une adresse correcte à 3pts, elle sera dans le match pour la victoire. La faiblesse du poste 1 et 5 est grande. Cusin ne doit pas faire peur à grand monde même s'il se "bat" bien... en même temps est ce que Noah ou Seraphin (ou Traoré - qui se ferait planter en défense) sont capables de mettre Bargnani en foul trouble ?
Faut voir où en seront les deux équipes à ce moment là : l'Italie avec peut être deux défaites... Face à la Serbie, c'est l'idée du premier match où la pression est énorme qui peut faire briller l'outsider. A la vue des matchs de prépa, les Serbes sont peut être bons à prendre d'entrée... c'est ce qu'on lit à droite et à gauche. Perso, je sais trop. Y'a des équipes qui se connaissent bien et qui savent monter en pression d'un coup... alors pas forcément sur l'adresse offensive, plus sur une cohésion et un sérieux. Les Serbes ont eu une prépa compliquée mais je les imagine se mettre à jour assez vite. Certes, y'a des incertitudes sur les blessés de dernière minute, y'a des incertitudes sur la qualité des shooters, sur des talents qui ne s'expriment pas encore régulièrement depuis quelques années alors qu'on les portait aux nues, y'a des incertitudes sur l'état de forme (non pas physique mais tactique) de Duda... Déjà, il est rassurant de voir ses choix précis dans les 12 par rapport à ses adversaires... Avoir des solutions dans la raquette et avoir des ailiers de grande taille car Gallinari a la possibilité de faire des dégâts à beaucoup d'équipes. Donc on verra demain, un début d'éclaircissement (c'est que le premier tour) pour les Serbes.... Les Italiens, c'est un match qu'ils doivent aller chercher avec une réussite aux shots, les Serbes ne le galvauderont pas facilement. Au moins c'est aéré, au plus la cote Serbe grimpe face à cette Italie... Une meilleure rotation qui plus est... Et puis, le lendemain, l'Allemagne. Elle aussi incertaine après des matchs convaincants... C'est plus dans leur corde, même si l'Allemagne dresse un mur de joueurs impressionnant. Donc l'Italie arrivera face à la France en ayant joué du lourd et un mental soit au top, soit déjà en bernes.
Courte victoire de la France.... même si j'aimerais l'inverse.

France - Allemagne : Il se peut que l'Italie soit courte à un moment donné. L'Allemagne possède bien plus de cartes. Moins de clinquants et de joueurs imprévisibles, mais une palette plus élargie et dense de menace. Alors certes sur les postes extérieurs c'est pas très incisif. Néanmoins Hamann jouera la gestion et contrôlera la pression des Parker ou Albicy. Dès Schaffartzik, la France doit se méfier du shot à 3pts. Ensuite, ça dépendra de Bauermann. S'il tente une haute défense de zone avec 3 joueurs à 2.10 et plus en même temps en pariant sur du déchet français, ça va être galère pour les bleus. Mais bon, la France peut s'en sortir avec les pénétrations de Parker et De Colo et quelques shots de Gelabale ou Batum. Les Allemands ont de la taille et sont assez interchangeables sur les postes 4 et 5 mais manquent de vivacité. C'est pourquoi une défense mixte leur conviendrait le mieux. Par contre en Attaque, déjà défendre sur Nowitzki, qui en est capable ? Limiter son influence : Diaw ? Pietrus ? J'arrive pas à voir, il leur rend 10cm et shoote très bien. Prise à deux sur lui, alors là danger : Kaman m'a l'air d'avoir de bonnes mains à mi distance et quelques mooves près du cercle (même s'il bouffe un peu la balle) et y'aura d'autres tireurs sur le parquet. Et si c'est pas lui, y'a les fameux Pleiss, Olhbrecht qui sont dans les parages, à 2.10m de hauteur. Jagla et Benzing pour jouer du corps et dur aux ailes hautes. L'Allemagne donne beaucoup de fautes, contrôle son rebond et joue beaucoup sur le shot extérieur. Faudra voir s'ils ont retrouvé une plus grande fluidité de passe d'avant l'intégration de Nowitzki et Kaman. Si la France n'a pas une bonne adresse à 3pts pour les faire sortir, c'est un match qu'ils peuvent perdre, face à un outsider du groupe. Leur mettre beaucoup de rythme et agresser les flottes arrières.
Depuis le début je sens un faux pas face à l'Allemagne. Le début de préparation penchait pour cela, la fin de préparation moins : quel sera le vrai impact ou apport de Nowitzki... et de Kaman...
Victoire (surprise ?) de l'Allemagne.

France - Israel : L'Israel possède une tripotée de bons joueurs d'attaque (Eliyahu, Halperin) et de bons shooters (Pnini et Blu). Après ça, faut avouer que c'est pas super costaud. C'est assez fluide et porter vers l'attaque, donc la France a le bagage pour stopper les potentialités. C'est un match à ne pas rater pour les Bleus et, ça serait une surprise de les voir buter contre Israël. Match numéro deux qui plus, de la confiance à accumuler avant les trois morceaux de choix du groupe.
Victoire de la France.

France - Lettonie : Idem. Je sais bien que la France a été jusqu'à présent la spécialiste des matchs embourbés face à des équipes de petits calibres (d'où bons nombres de mes bémols passés sur le potentiel et capacités de cette équipe). La Lettonie a surement des bons petits joueurs (Blums à 3pts et les autres, je sèche) mais bon, mis à part la pression du premier match, c'est une victoire de prévu et rien d'autre.
Victoire de la France.

France - Serbie : Ça sera le dernier match, donc on en saura beaucoup plus : est ce que les Serbes se seront mis en mode "matchs qui comptent", ont-ils toujours leurs problèmes ? De toute façon, comme les résultats du premier tour sont reversés dans la 2ème poule, ce match aura un gros enjeu : arriver avec une défaite en moins avant d'affronter (sauf énorme surprise) : l'Espagne, le Lituanie à domicile... et la...Turquie ?
Le forfait de Velickovic, la non retenue de Tripko' sont une perte offensive que les Serbes pourraient avoir du mal à combler au niveau du shooting (Macvan est plus un intérieur des raquettes qu'un polyvalent tarteur/fuyant) et c'est Tepic qui pourrait être décalé à l'aile de temps à autre (faible shooter) ou bien un temps de jeu nettement en hausse pour Bjelica.
Opposition de style. Dans un match à enjeux, les shots vont être plus compliqués à entrer. La performance de Londres en 1ère mi temps est peu envisageable. A l'aile, les Français ont des armes face à beaucoup d'équipe, dans la raquette faut voir si Krstic se réveille un peu, mais dans tous les cas Noah aura du travail. La Serbie, par la vista de Teodosic sait trouver de bons shots. Peut être que les 2 équipes arriveront avec une défaite... la deuxième avant le second dur ferait mal psychologiquement. Dans cette hypothèse (si c'est pas le cas, tant pis... ou tant mieux), c'est un match clé et décisif, une sorte de 1/8 de finale anticipé...
Victoire de la Serbie.

Bref, en gros à l'issue du premier tour, je pronostique 3 victoires et 2 défaites pour les Bleus. La prépa a été intéressante, y'a une certaine qualité de jeu (par rapport aux années précédentes ou c'était faible). Y'a des lacunes persistantes qui sont comblées par une énergie, une qualité physique et l'apport de De Colo (seule vraie menace derrière Parker.......... Batum (présent en transition, pas encore par l'adresse sur demi terrain), Noah qui ramasses les miettes (mais pas encore de bons mooves propres)...). De Colo, c'est la bonne surprise, une bonne réussite aux shots et une bonne agressivité.... Jusqu'où ? jusqu'à quand ?....... Diaw est assez stable (on dirait qu'il aura pris du poids ou je rêve) : pas terrible en attaque shootée mais une création, une lecture pour les autres, Gelabale est plus discret par contre....... Y'en a qui ont beaucoup joué en prépa (Belinelli et Bargna ont souvent été à 35min... Parker a pas mal joué etc....).... Quelles sont les chances de l'équipe de France..... et quelles sont celles de leurs adversaires..... Il est bon de dire que l'Espagne se détache (c'est assez vrai, ils aiment çà..... et on aime les voir ne pas tout le temps réussir... mais c'est pas souvent et cette année, ils vont être dur à aller chercher... sauf si....).... beaucoup d'incertitudes et d'inconnues pour les autres.... c'est le charme de cet euro.

Collet va coacher face à Ivkovic, Bauermann et Pianigiani (notamment).... c'est aussi un test à ce niveau non pas que Collet.... mais Duda et Pianigiani, ça a de la présence sur le banc, sur le parquet auprès des arbitres et tout..... (faisons confiance à Pianigiani et ses 3 mousquetaires + 1).
Les superstars aux supers "ego" ne bronchent pas vraiment devant eux....
#400642
Merci du post, le décor est planté.

Pour faire face à Nowitzki, je pense que ça va être Nico Batum qui va défendre sur lui. Il l'a fait en PO face à Dallas et c'est peut être le mec qui l'a plus embêté de la postseason en NBA. Boris n'aime pas ce matchup, donc difficile pour lui de le voir dessus. On verra aussi peut être Mike Gelabale voire Joakim Noah.

Il y a clairement des inconnues à chaque match, arriver au bout de la première phase sans défaite sera extrêmement difficile...
Je vois bien l'Italie battre la Serbie demain. Je ne sais pas trop dans quel état les Serbes vont jouer, s'ils y vont trop molo ça pourrait leur coûter alors que les Italiens vont y aller à fond.

J'espère qu'on va commencer demain de la meilleure des façons histoire de ne pas se mettre dans le rouge aussitôt.

Au niveau du règlement, on garde le bilan en entier ou bien seulement le bilan face aux équipes qui vont au 2e tour ? Avant c'était la deuxième solution mais ça a peut être changé.
#400702
Oui, la moyenne d'âge du roster Letton : 23 ans. Ajouté à l'absence de leurs meilleurs joueurs, ça va être dur dur pour eux. Après, il y a la réalité du parquet. J'aime les surprises... et on va peut-être découvrir des tout bons lettons...
long long title how many chars? lets see 123 ok more? yes 60

We have created lots of YouTube videos just so you can achieve [...]

Another post test yes yes yes or no, maybe ni? :-/

The best flat phpBB theme around. Period. Fine craftmanship and [...]

Do you need a super MOD? Well here it is. chew on this

All you need is right here. Content tag, SEO, listing, Pizza and spaghetti [...]

Lasagna on me this time ok? I got plenty of cash

this should be fantastic. but what about links,images, bbcodes etc etc? [...]