Tout savoir sur le basket aux Jeux Olympiques de Pékin. La Team USA va-t-elle redorer son blason ?

Modérateur : Guru

Avatar de l’utilisateur
par jcvd
#226655
Howard est une baraque, il est rapide, il a une détente phénoménale et il défend admirablement bien. Il répond complètement aux critères de base du pivot que tout le monde rêve. Pas la peine d'être hypocrite : il fait fantasmer bcp plus d'entraîneurs que Yao ming. Alors certes, il n'a pas encore une grande intelligence de jeu, et au-delà de la raquette c'est foutu. Il n'a pas non plus les moves d'un olajuwon, et alors ? De son temps, c'était le shaq qui faisait rêver, pas the dream. Les ricains se reconnaissaient plus physiquement dans le shaq que dans hakeem en plus 8) .
Maintenant, pour moi, c'est clair, le meilleur pivot du monde est en train de jouer en ce moment. Mais Howard arrive pas loin derrière.
Avatar de l’utilisateur
par thomyorke37
#226668
jcvd a écrit :
dams75 a écrit :Suis du même avis que Stone...

Howard a été engagé pour prendre des rebonds et mettre des contres, ce qu'il fait très bien...
Le secteur offensif n'est pas sa priorité dans le tournoi, d'autres assurent le scoring...

C'est pas parce qu'un joueur ne plante pas 30 pts par match, qu'il est nul...

Pour info, en 92, Barkley marquait moins de 20 pts par match, mais a été élu mvp, car dans tous les autres secteurs c'était un monstre...

Désolé dam mais je crois que barkley était à plus que ça : quelque chose comme 25 points par match


18pts par match ;)
http://www.usabasketball.com/news.php?n ... =moly_1992
Avatar de l’utilisateur
par jcvd
#226671
AH aux JO ! On parlait pas de la même chose alors, autant pour moi
Avatar de l’utilisateur
par dams75
#226691
Tu parlais de la saison régulière?
Je m'étais peut être mal exprimé!
Merci pour la précision Thomy, tu n'est Hall of famer pour rien! ;)
par sir kobe
#226825
victoire des usa 116-85
kobe 25pts a 10/16 et 4/7 a 3pts
celui la il suffit qu'on arrive dans les matches a elimination directe pour qu'il se mette en mode mvp!
D'ailleurs il valait mieux vu que l'ecart à la pause n'etait pas fait mais bon au final encore une victoire facile!!
Prochain tour face a l'argentine qui m'a l'air pas si mal que ce qu'on a entendu dire avec un gros ginobili !!
C VRAIMENT LE MATCH DE LA REDEMPTION POUR TEAM USA :P
Avatar de l’utilisateur
par thomyorke37
#227027
Si j'en crois le duo Cozette-Eddy, Kobe était le seul joueur à avoir accompagné le staff US pour voir leur futur adversaire dans le match Argentine-Grèce. Ca dénote vraiment un bel état d'esprit de sa part. Je ne critique pas les autres qui ont peut-être choisi de récupérer tranquille ou tout simplement de penser à autre chose, après tout le staff est là pour étudier l'adversaire, mais ça montre vraiment que Kobe s'est investi à fond dans cette aventure et ça fait plaiz.

Sinon la victoire argentine ouvre pour moi une voie royale aux States. Certes il paraissait de toute façon au-dessus mais je voyais les Grecs capables de les titiller voire un peu plus même. Au contraire les argentins m'ont paru sur les rotules à la fin du 1/4 à l'image de Nocioni qui boitait ou d'Oberto qui semblait peiner à retrouver son souffle. Le fait de ne tourner qu'à 6 aura forcément ses limites et en plus revoir un duo Gino-Delfino à ce niveau, surtout à 3pts, me paraît assez peu probable. Enfin la limite du secteur intérieur argentin (tout simplement aucune rotation derrière le duo Oberto-Scola) et leur plus grande tendance à perdre des balles par rapport à la Grèce devrait les tuer.

Le point positif c'est que mon joueur préféré est encore un peu plus rentré dans la légende hier et qu'il aura une nouvelle occas de briller.
Avatar de l’utilisateur
par jcvd
#227036
Bryant est un joueur de légende, un vrai, ça il n'y a rien à dire là-dessus. Mais j'aimerais bien que les autres joueurs se mettent à l'imiter et arrêtent de rester dans leur petit hôtel en attendant le prochain match. Je trouve que Bryant a juste fait son devoir de sportif en scoutant ses adversaires, aux autres d'en faire de même.
Avatar de l’utilisateur
par Stone
#227048
jcvd a écrit :Bryant est un joueur de légende, un vrai, ça il n'y a rien à dire là-dessus. Mais j'aimerais bien que les autres joueurs se mettent à l'imiter et arrêtent de rester dans leur petit hôtel en attendant le prochain match. Je trouve que Bryant a juste fait son devoir de sportif en scoutant ses adversaires, aux autres d'en faire de même.


Mouais il y a quand même un staff qui est là pour ça.. C'est leur métier quoi.Que les joueurs se concentrent pour leur 4x10minutes ça suffira, c'est ça leur métier.
Avatar de l’utilisateur
par jcvd
#227050
Certes...mais je sais même pas si le staff fait bien son boulot, vu la méconnaissance légendaire des américains sur ce sujet :?
Et il ne faut pas oublier que d'autres équipes du tournoi ont regardé les matchs afin de cerner le jeu adverse : je pense aux chinois par exemple. Mais c'est peut-être trop demander à des joueurs qui ne résident même pas dans le village olympique
Avatar de l’utilisateur
par piranhas
#228021
JO-2008 - Etats-Unis, les raisons d'un renouveau
AFP - 24.08.2008, 13h21

PEKIN, 24 août 2008 (AFP) - Après huit années de disette, les basketteurs américains ont retrouvé le toit du monde en remportant la médaille d'or olympique dimanche à Pékin et cela ne doit rien au hasard.

. Une équipe plus forte et complémentaire

Avec le retour de Jason Kidd, dernier rescapé de Sydney, et l'arrivée de Kobe Bryant, l'équipe a reçu des renforts de choix. "Jason a été un guide et tout le monde connaît le facteur décisif que peut être Kobe", souligne l'entraîneur Mike Krzyzewski. Quant aux damnés d'Athènes comme Carmelo Anthony, LeBron James et Dwayne Wade, ils ont beaucoup appris en quatre ans. L'ensemble donne un groupe expérimenté et cohérent. "LeBron notamment a pris une dimension incroyable", selon "coach K". Encore fallait-il arriver à faire jouer tout ce joli monde ensemble.

. Une solidarité nouvelle

Alors que les précédentes équipes US s'étaient fait remarquer par leur nombrilisme, la cuvée 2008 a montré un sens collectif inédit. "On dit toujours que les joueurs NBA sont égoïstes, arrogants, individualistes. Eh bien, on a prouvé le contraire", souligne Bryant. "On a mis nos ego de côté, abonde Dwight Howard. On joue pour notre pays et pas pour Dwight Howard ou Kobe Bryant." Une attitude qui a été déterminante en fin de match face à l'Espagne où les joueurs US ont, contrairement au passé, refusé les solutions individuelles pour continuer à respecter leur plan de jeu.

. Une préparation sérieuse

Jusqu'en 2004, l'équipe américaine était un conglomérat de stars qui, après quelques entraînements lapidaires, s'en allait conquérir le monde. A Athènes, ils ont vu que ça ne suffisait plus face à une concurrence en net progrès. D'où la mise en place d'un programme sur trois ans pour dégager un groupe élargi mais constant de 24 joueurs et lui apprendre à jouer ensemble et à comprendre le contexte international. Stages, visionnage vidéo, recours à des arbitres pour apprivoiser les règles Fiba... une politique payante.

. L'implication des joueurs

Durant ces trois ans, aucun des joueurs majeurs n'a sauté du wagon pour privilégier son destin personnel. "Après 2004, on s'était réunis pour s'engager à fond dans cette aventure. On y a consacré du temps, notre coeur", commente LeBron James. "Ces trois années ont été essentielles pour apprendre à se connaître", ajoute Dwayne Wade. Un facteur décisif qui devrait durer. "Cinq ou six joueurs m'ont déjà dit qu'ils allaient repartir sur un nouveau cycle", glisse le manageur du Team USA, Jerry Colangelo.

. Un esprit de revanche

"On sentait qu'ils prenaient ce tournoi très au sérieux, qu'ils avaient faim", témoigne l'Espagnol Pau Gasol. A la base de l'implication des joueurs US: l'envie de faire taire les mauvaises langues et une réelle motivation de réussir avec l'équipe nationale. "Gagner les JO est plus fort qu'un titre NBA", dit ainsi LeBron James. Une phrase qui n'allait pas de soi il y a quelques années. Trois cuisants échecs ont été nécessaires pour que les Américains réapprennent à savourer des succès qui coulaient de source. "Ce qui se passe ici dépasse nos cas individuels", résume Bryant.

. L'entraîneur adéquat

Issu du monde universitaire, Mike Krzyzewski était sans doute l'homme qu'il fallait pour mener l'opération à bon terme. "Le jeu international est différent mais magnifique", se plaît à dire "coach K" dans un discours qui tranche avec celui d'anciens joueurs US comme Tim Duncan qui avait lancé un définitif "Fiba sucks" (la Fiba c'est de la m...) à Athènes. Krzyzewski a tout de suite compris l'importance de s'adapter à un jeu différent. Il a également placé la défense au coeur de son travail. "C'est très motivant de travailler avec coach K, dit Chris Paul. Avec lui, on savait ce qu'il fallait faire pour renouer avec le succès."

AFP.
  • 1
  • 55
  • 56
  • 57
  • 58
  • 59
long long title how many chars? lets see 123 ok more? yes 60

We have created lots of YouTube videos just so you can achieve [...]

Another post test yes yes yes or no, maybe ni? :-/

The best flat phpBB theme around. Period. Fine craftmanship and [...]

Do you need a super MOD? Well here it is. chew on this

All you need is right here. Content tag, SEO, listing, Pizza and spaghetti [...]

Lasagna on me this time ok? I got plenty of cash

this should be fantastic. but what about links,images, bbcodes etc etc? [...]