Viens revivre ici les plus grands exploits qui ont fondé la légende de la NBA: Larry Bird, Michael Jordan, Magic et bien d'autres encore.
#443561
La surcotaion est une approche marketing qui a démarré dans le début des années 90 pour promouvoir le basket américain, et surtout augmenter les gains à l'échelle de toute l'organisation.

Faire rêver et miroiter l'espoir qu'un jeune va exploser et devenir une franchise, constitue la base du produit marketing. Et c'est uniquement la crise économique qui a un freiné les ardeurs d'une telle démarche progressive, qui a fait grimpé le salary cap en 1990 de 12M$ à 58M$ aujourd'hui.
La conséquence d’une surcotation de joueurs à part la déception concernant le joueur, est le cadre restreint dans lequel une équipe devient prisonnière pour disposer de solutions de renforcement ou remplacement.

Dans mon appréciation, la surcotation peut concerner des joueurs dont :
- le talent est surestimé
- leur fiche de paie est supérieure à leur rendement
- le coût des minutes jouées est compte tenu du nombre de matchs joués, pour cause de blessures, ou autres raisons.

Depuis 1990, plusieurs cas ont été reportés. J’ai établi 2 listes de classement de joueurs surcotés, une pour les joueurs actifs, et une autre pour les jeunes retraités.

Voici la liste des joueurs actifs surcôtés :
1 Rashard Lewis
2 Joe Johnson
3 Kwame Brown
4 Emeka Okafor
5 Brendan Haywood
6 Corey Maggette
7 Tyrus Thomas
8 Andris Biedrins
9 Charlie Villanueva
10 Andrei Kirilenko (contrat Utah)
11 Trevor Ariza
12 Elton Brand (avant Dallas)
13 Andrea Bargnani
14 Richard Jefferson
15 Dirk Nowitzki (pour son jeu défensif)
16 Antawn Jamison (avant Lakers)
17 JaVale McGee
18 Troy Murphy (contrat Indiana)
19 Kris Humphries
20 Ben Gordon
21 John Salmons
22 Nene Hillario (après Denver)
23 Jason Richardson
24 Luol Deng
25 Jameer Nelson
26 Roy Hibbert
27 Caron Butler
28 Jeremy Lin
29 Josh Childress
30 Marvin Williams
31 Kevin Martin
32 Stephen Jackson (contrat San Antonio)
33 Kendrick Perkins
34 Jeff Green
35 Vince Carter (après toronto)
36 Rudy Gay
37 Nick Collison
38 Samuel Dalembert
39 Devin Harris
40 Chris Bosh (contrat Miami)
41 Kobe Bryant (pour son jeu défensif)
42 Brook Lopez
43 Rodney Stuckey
44 Kirk Hinrich
45 Spencer Hawes
46 Vladimir Radmanovic
47 Boris Diaw (après Phoenix)
48 T.J. Ford
49 Beno Udrih
50 Ersan Ilyasova

Liste des joueurs qui ont du mal à justifier leur salaire, vu le nombre de matchs joués :
1 Darko Milicic
2 Amare Stoudemire
3 Andrew Bynum
4 Chris Kaman
5 Andrew Bogut
6 Grant Hill
7 Brandon Roy
8 Luke Walton
9 Eric Gordon
10 Byron Davis
11 Josh Howard
12 Drew Gooden
13 Wilson Chandler
14 Jermaine O'Neal
Dernière modification par jessjuli le 13 déc. 2012, 23:31, modifié 1 fois.
#443604
J'ai du mal à cerner le sujet : si on parle de joueurs qui n'ont jamais été à la hauteur du contrat, on parle de joueur supayé pour moi.
Ex : Glenn Robinson, Joe Johnson, ...

un joueur sucôté est un joueur que l'on met dans une catégorie en dessus de la sienne : par exemple, McGrady ou Carter qui jouissent d'une réptutation de grands joueurs aux yeux de certains mais qui n'ont jamais prouvé leur valeur à l'echelle supérieure (en playoffs notamment)

Difficile de regrouper les deux dans une même catégorie je trouve : Dans les années 90, les contrat rookies non limitées ont amené de nombreux joueurs à être surpayés (L. Johnson, D. Coleman, G. Robinson, C. Webber, Hardaway, ...) Ces joueurs avaient un salaire exhorbitant sans pour autant n'avoir foulé un parquet NBA. Cependant, certains on eu une carrière correcte et n'ont à mon sens jamais été surcôté en terme de réputation (Glenn Robinson a eu une carrière correcte mais n'a jamais été considéré comme un franchise player qu'il n'était pas)

D'un autre côté, un T-Mac, même à la grande époque, aussi fort individuellement à été surcoté par les médias, le public qui voulait en faire un Top 3 alors qu'il n'a jamais fait mieux que TOP 10.
#443655
junkyarddog a écrit :J'ai du mal à cerner le sujet : si on parle de joueurs qui n'ont jamais été à la hauteur du contrat, on parle de joueur supayé pour moi.
Ex : Glenn Robinson, Joe Johnson, ...

un joueur sucôté est un joueur que l'on met dans une catégorie en dessus de la sienne : par exemple, McGrady ou Carter qui jouissent d'une réptutation de grands joueurs aux yeux de certains mais qui n'ont jamais prouvé leur valeur à l'echelle supérieure (en playoffs notamment)


Peu importe comment on apprécie le surclassement, la conséquence reste invariante : l'imapct financier (salaire gonflé et inadéquat avec le potentiel ou rendement).

Larry Johnson n'était pas mauvais, mais vu son contrat mirobolant à l'époque, on pouvait s'attendre à un meilleur rendement.
#446564
Je ne suis pas daccord sur beaucoup de joueur mais alors "Bryant (pour son jeu défensif)" mais qu'est ce qu'il faut pas lire. Petit copier coller:
All-NBA Defensive First Team en 2000, 2003, 2004, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011;
All-NBA Defensive Second Team en 2001, 2002 et 2012.
long long title how many chars? lets see 123 ok more? yes 60

We have created lots of YouTube videos just so you can achieve [...]

Another post test yes yes yes or no, maybe ni? :-/

The best flat phpBB theme around. Period. Fine craftmanship and [...]

Do you need a super MOD? Well here it is. chew on this

All you need is right here. Content tag, SEO, listing, Pizza and spaghetti [...]

Lasagna on me this time ok? I got plenty of cash

this should be fantastic. but what about links,images, bbcodes etc etc? [...]