Toutes les news sur les Bleus emmenés par Tony Parker ainsi que les sélections de jeunes.

Modérateur : piranhas

#403199
Après le bilan sur l'Euro, je me lance sur le bilan de l'équipe de France en particulier. On obtient notre première médaille depuis 2005 et on arrive enfin aux JO, 12 ans après les avoir quittés sur une autre médaille d'argent.

D'abord quelques stats :
- 79,6 points par match, 3e de l'Euro
- 76,6 points encaissés en moyenne : 11e
- 48,7% au tir, 2e
- 38,4% à 3 points, 4e
- 81,3 aux lancers francs, 1er, le tout en étant la 3e équipe à en mettre le plus
- 34 rebonds par match en moyenne, 11e
- 12,7 passes décisives, 8e
- 7,5 interceptions, 4e
- 2,3 contres, 7e
- on amène notre adversaire à 45,4% de réussite, ça nous met 10e
- on perd 13 balles par match, faisant de nous la 7e équipe la plus adroite

Ce qu'il faut noter :
- On s'est beaucoup moins reposé sur notre défense que durant les dernières années. On quitte le groupe des équipes prenant le moins de points par match. On ne refuse plus le jeu rapide comme par le passé et on hésite pas à déclencher vite. Nos stats sont aussi touchées par le fait qu'on ait joué pas mal de grosses équipes d'attaque, ce qui fait forcément monter les scores.

- Le jeu offensif s'est largement amélioré. On sent qu'il y a plus d'automatismes qu'en 2009 qui restait notre seule base avec l'effectif actuel. Tony Parker finit meilleur scoreur de l'Euro avec plus de 22 points par match, soit plus de 4 qu'en 2009. Nicolas Batum finit à 14 points et confirme qu'il est bien le lieutenant de Tony en attaque. La surprise vient de Joakim Noah puisqu'il est notre 3e scoreur.

- On a progressé sur l'attaque de zone. C'est là qu'on voit l'importance de Boris Diaw car il oriente le jeu comme personne. Dès qu'il n'est plus là, attaquer une zone est plus compliqué. Ces progrès nous facilitent la vie car les adversaires sont moins tentés de jouer comme ça contre nous. En plus, notre adresse à 3 points fait peur.

- C'est donc un autre progrès, voire une confirmation car ça tendait à s'améliorer depuis quelques années mais nous devenons assez fiables à 3 points : 38,4%. Nous en prenons peu, avec parcimonie dirons nous mais c'est efficace. On peut remercier Mickaël Gelabale et Nicolas Batum pour leur adresse conjuguée aux bonnes positions dont ils bénéficient (bravo aussi à Charles Kahudi : 4/6). En 2009 : 38,1%.

- L'adresse aux lancers francs a été magnifique. On est la meilleure équipe d'Europe sur la ligne cette année et pourtant on en a tiré pas mal. On doit ce magnifique chiffre à notre régularité dans ce domaine car on n'a jamais eu de trous d'air contrairement aux autres années et on a parfois frisé la perfection. Nos deux pires tireurs de lancers sont Flo Pietrus (60%) et Ali Traore (64%). On peut féliciter Tony qui a bien réglé la mire (80% alors qu'en prépa il avait vendangé), Joakim (81% pour un pivot c'est fort), Nando de Colo (12/12), Nicolas Batum (85%) et les autres qui ont tous été forts. En 2009, on valait 63,4%...

- L'effort au rebond reste semblable puisqu'on a la même moyenne qu'en 2009. C'est un progrès car on prend autant de rebonds qu'avant tout en prenant plus de paniers, on est donc plus efficace même si on joue plus de possessions qu'avant. L'arrivée de Joakim Noah change pas mal la donne puisqu'on n'a jamais eu un aussi bon rebondeur. Le reste de l'effort s'est reparti à peu près également pour toute l'équipe. Boris Diaw apporte aussi dans ce domaine.

- On est passé de 16 passes décisives en 2009 à moins de 13 cette année. Est-on moins collectif qu’avant ? Je n'en suis pas persuadé. La notion de passe décisive est à prendre avec des pincettes en FIBA car le dribble n'est pas autorisé pour qu'elle soit comptée. Il y a aussi le fait que Tony ne met jamais de paniers issus d'une passe et qu'on n'hésite pas à attaquer le panier en 1vs1. Les ballons donnés pour travailler au poste ne donnent pas lieu à des passes décisives.

- Je voulais souligner le travail de Vincent Collet pour instaurer des systèmes avec beaucoup de passes. Il aime le basket académique et ça se ressent sur cette équipe. J'entends souvent ici qu'il faut laisser plus de liberté à nos joueurs et pratiquer l'isolation beaucoup plus souvent. Je ne suis pas d'accord avec ça car on a des passeurs de haut niveau et jouer l'iso sur la zone est très difficile. Je crois que si on est allé en finale, c'est parce qu'on a réussi à mettre en place de bons systèmes et un passing game efficace. Grâce à ça, on a pu éviter pas mal de coupures de courant qui nous caractérisaient dans le passé (à part contre la Turquie et la Lituanie, on a été réguliers). On rentre de mieux en mieux dans le jeu FIBA. On a aussi un jeu qui devient de plus en plus propre : on perd une balle de moins qu'en 2009 en moyenne alors qu'on joue plus à la balle qu'avant.

- On garde à peu près la même efficacité au niveau des interceptions et contres. On est dans la continuité en défense de ce qu'on faisait avant. On a joué de bien plus grosses équipes qu'en 2009, donc c'est difficile de prendre toujours aussi peu de points. D'ailleurs quand on regarde les stats, on voit que toutes les meilleures défenses à part la Turquie sont issues du groupe F.

- On a plus joué sur la transition que par la passé. On n'est pas encore au niveau de l'Espagne dans ce domaine mais on la pratique plus qu'en 2009.

- C'est futile mais on doit être l'équipe la plus spectaculaire de l'Euro au niveau des dunks. On retrouve notre niveau de 2006 où on avait joué la compétition avec les USA pour remplir les tops 10. Nicolas Batum et Joakim Noah ont trusté les places des actions les plus spectaculaires de l'Euro. Dommage que Mike Pietrus n'était pas là, que son frère n'ait plus les mêmes jambes qu'en 2006 et que Mickaël Gelabale se soit blessé car on aurait pu faire un grand show à l'américaine.

- On n'a toujours pas la science du jeu Euroligue. On aime bien aller chercher un contre contre la planche en cas de contre attaque adverse plutôt que de faire faute au lancement. Quand on essaie de faire faute, on en fait une antisportive... Bon ça fait aussi notre charme.

- On a aussi pas mal tiré sur les mêmes joueurs mais les rotations se sont bien déroulées. On est arrivé avec un fort 5 mais un banc en dilettante. À l'arrivée, on a été convaincu par le 5 et le banc et on a su s'adapter aux problèmes de blessure de Mickaël Gelabale et la fatigue, ce qui n'était pas gagné.

- La doublette TP - de Colo a montré de belles choses. Certains disaient que les deux ne pouvaient cohabiter et finalement le contraire s'est passé. L'apport de Nando permet a Tony de passer en 2 et n'avoir qu'à se concentrer sur le scoring. C'est avec cette doublette qu'on va en finale, preuve du bon fonctionnement.



Maintenant, le bilan joueur par joueur :
- Joakim Noah : 9 points à 43,2%, 81,2% aux LF, 8 rebonds, 1,2 passes décisives, 0,9 interception, 0,4 contre, 1,7 ballons perdus en 25,4 minutes
Il a fait une bonne entrée dans le basket FIBA alors qu'il n'avait aucune notion de ce basket (il ne connaissait pas Milos Teodosic par exemple). Il a été une des principales armes de l'équipe en attaque et le pilier en défense. Il a apporté exactement ce qu'on attendait de lui. Il doit encore corriger ses fautes de jeunesse et améliorer son jeu poste bas. Bizarrement, il n'a pas fait énormément de contres, concentré à ne pas faire de fautes. D'ailleurs, il a évité les fautes et s'est rarement trouvé en problème de fautes. On voudra évidemment le revoir en Bleu.

- Nicolas Batum : 13,8pts à 53,5%, 40,5% à 3pts, 85,3% aux LF, 3,2reb, 1,4pd, 2int, 0,6blk, 1,5bp en 31,5min
La confirmation du lieutenant de Tony. Comme Joakim, il a fait des erreurs de jeunesse mais son apport a été très positif. Il a été bien en défense et commence à avoir un jeu d'attaque très intéressant. Il est le joueur le plus spectaculaire en Europe aujourd'hui. Preuve de ses progrès, il était à deux doigts de rentrer dans le 5 du tournoi.

- Kevin Seraphin : 4,7pts à 56,3, 85,7% aux LF, 1,9reb, 0,4blk, 1,1bp en 8,8min
Il a piqué la place d'Ali en prépa après avoir montré de belles choses. Il a alterné entre backup de Joakim et les DNP. Il est une des révélations de l'Euro, montrant un panel en attaque très intéressant que ce soit sur les hooks, les dunks, le shoot au poste, les turnaround jumpers. Il était davantage là pour défendre que pour attaquer et on se souviendra finalement plus de son apport en attaque qu'en défense. Il a aussi montré de belles choses en isolation après avoir été servi au poste bas. Ses perfs lui ont même ouvert les portes du Caja Laboral.

- Andrew Albicy : 1,6pts à 28,6%, 33% à 3points, 83% aux LF, 0,9pd, 0,4reb, 1,1bp en 8,1min
C'est pour moi la déception du groupe. Il avait apporté pas mal de choses l'an passé mais cette fois, ça n'a pas du tout marché. Il n'a même pas mis un seul panier à 2 points de la compétition... Ses mauvais choix en attaque finissent par le mettre sur le banc sur tous les matchs importants. Dommage, en défense il est pas mauvais globalement. Sa compétition a été à l'image de sa prépa et c'est dommage. Je me demande si son avenir immédiat est encore en équipe de France quand on sait les meneurs qu'il y a derrière lui.

- Charles Kahudi : 2,9pts à 50%, 66,7% à 3pts, 75% aux LF, 2,3reb, 0,3pd, 0,2bp en 11,4min
C'est la bonne surprise de l'équipe. Pas à son avantage durant la prépa, il s'est remis sur de bons rails durant l'Euro. Il a apporté son énergie en attaque ainsi qu'une bonne adresse à 3 points tout en conservant sa défense ultra physique. Conservé dans le groupe suite à la blessure de Mike Pietrus, il a réussi un très bon remplacement pour sa première compétition internationale. Je le voyais juste là le temps de l'Euro et finalement, il sera peut être du voyage à Londres.

- Tony Parker : 22,1pts à 45,6%, 33,3% à 3pts, 80,9% aux LF, 4,4pd, 3,5reb, 1,6int, 2,4bp en 35min
Clairement le meilleur meneur de la compétition, il doit être MVP si la France gagne. De loin son meilleur Euro, très adroit à mi-distance et aux lancers francs, toujours dangereux en pénétration. Il a également mis pas mal de gros paniers à 3 points ce qui ne se reflète pas vraiment dans son pourcentage car il a eu un trou noir au milieu de la compétition. Il a été un peu ralenti à cause de sa béquille mais a montré une belle résistance physique puisqu'il finit à 35 minutes de moyenne. Il a aussi permis de gagner des matchs sur ses 4e QT et ses lancers francs. Le boss s'est montré sous son meilleur jour puisqu'il a aussi été bon dans la gestion du jeu.

- Ali Traore : 7,1 pts à 54,4%, 64,3 aux LF, 2,2 reb, 1,1bp en 11,3 min
Le repêché de dernière minute a fait un très bon Euro. Toujours aussi fort en attaque, il a montré de belles choses aussi en défense. Comme Kevin Seraphin, je vois mal comment on va se passer de lui dans le futur car son apport est indéniable quand il rentre. Il peut aussi jouer en 4, ce qui a laissé augurer de belles choses quand il a été associé à Joakim Noah. Ali reste pour moi le meilleur pivot offensif en France.

- Florent Pietrus : 2,6pts à 72,2%, 60% aux LF, 3,4reb, 0,8pd, 0,6int, 0,6bp en 16min
La "masseuse en chef" de l'équipe n'a jamais été un homme de stats. C'est toujours le cas mais il a été vraiment bon. Si la France bat l'Espagne, il peut être un des seuls hommes au monde (voire le seul) à pouvoir se targuer d'avoir arrêté Dirk Nowitzki, Andrea Bargnani et Pau Gasol. On l'a vu surtout dans les gros matchs, quand il faut museler un intérieur en chaleur ou pour prendre de gros rebonds. Critiqué avant l'Euro, il a montré qu'il était indispensable à l'équipe durant l'Euro. Il a été beaucoup moins utilisé en attaque que par le passé mais a parfaitement accepté son nouveau rôle de joueur de banc.

- Nando de Colo : 6,5pts à 47,4%, 27,8% à 3pts, 100% aux LF, 2,1reb, 0,9pd, 1,1 int, 1,6bp en 18,2 min
Décevant au début de l'Euro, excellent à partir de l'affrontement face à la Lituanie sauf en finale. Bilan contrasté donc mais il a pesé quand il le fallait. Il s'est peu à peu détaché de son rôle de shooteur pour retrouver son registre favori d'avaleur d'espaces. Il a été très efficace en 6e homme de l'équipe quand il a retrouvé la confiance, soit quand Mickaël Gelabale s'est blessé. Son association avec Tony Parker est de plus en plus intéressante et a déjà fait des dégâts. À noter aussi ses progrès dans la tenue de la balle, chose qu'il n'avait pas très bien réussie en 2010. Cela fait de lui de plus en plus un meneur même s'il reste un combo guard.

- Boris Diaw : 8pts à 44,2%, 21,4% à 3pts, 77,3% aux LF, 4,7reb, 2,5pd, 1,6bp en 29,3min
Pas un mauvais Euro mais pas excellent non plus pour notre capitaine. Son apport en attaque est indéniable mais dès que la confiance en son shoot a disparu, il a de nouveau relancé la distribution de ballons à outrance. Certes, quand on gagne, c'est difficile de lui en vouloir mais il doit quand même pouvoir éviter de finir les matchs sans mettre un seul panier. En défense, il reste toujours solide, c'est une constante chez lui. Sa nouvelle association avec Joakim est prometteuse, à voir l'an prochain comment ça va se passer. On l'a aussi revu en poste 3 quand Mickaël G s'est blessé. C'est le héros du match piège face aux Italiens en permettant à l'équipe de l'emporter grâce à son dernier move au poste bas.

- Steed Tchicamboud : 1,5pts à 14,3%, 16,7% à 3pts, 100% aux LF, 0,8reb, 0,2pd, 0,3int, 0,2bp en 8,8min
Arrivé au tout dernier moment, "l'Escroc" a apporté sa pierre à l'édifice. Il nous permet de mettre la Lituanie enfin hors de danger et joue tout le money time face aux Italiens. Ensuite c'est soit DNP, soit peu de minutes et un apport assez moyen. Il ne s'est pas grillé pour Londres mais n'a pas fait sa place non plus.

- Mickaël Gelabale : 7,3pts à 61%, 63,6% à 3pts, 100% aux LF, 1,8reb, 1pd, 0,7int, 0,7bp en 19,8min
Quelle poisse constante pour lui ! Il était énorme dans tous les compartiments et puis la tuile, il fait une entorse à la cheville face aux Turcs. Ses pourcentages sont hallucinants tout simplement, c'est Monsieur Propre. Il était indispensable aux Bleus comme l'a montré la deuxième mi-temps du match de l'Italie. On s'en est ensuite pourtant sorti sans lui grâce à l'apport de Nando, preuve de la force de l'équipe. C'est une confirmation de sa part après son bon Mondial. Il est une valeur sûre de l'équipe et a certainement gagné sa place dans le 5 de départ tant qu'il ne se blesse pas.



Cela nous amène donc à l'avenir.
On a un 5 de départ solide et qui devrait aller à Londres : Tony - Nico - Mickaël G - Boris - Joakim.
Un seul joueur du banc est sûr d'aller aux JO, c'est Nando. Flo Pietrus a montré qu'il a aussi sa place dans le groupe et je le vois mal déboulonné au poste 4.

Par contre, la densité à l'intérieur va obliger Vincent Collet à faire des choix. Qui de Kevin Seraphin, Ali Traore ou Ronny Turiaf va rester à quai ?

J'aime beaucoup Ronny Turiaf mais a-t-il vraiment manqué dans cet Euro ? C'est un joueur d'impact en défense mais est très moyen en attaque. Le truc qui peut le sauver ? Son amour pour le maillot et sa personnalité attachante (on oubliera son passage sur C+Sport face à l'Allemagne) qui fait de lui un leader dans les vestiaires, surtout qu'il a pas mal d'expérience. Il a quasi le même profil que Joakim Noah, il risque de faire doublon. Au départ, je le voyais indispensable mais maintenant j'ai pas envie de sacrifier l'apport potentiel d'Ali ou la polyvalence d'un Kevin. Tony et d'autres disent que l'an prochain avec lui ça pourra être encore mieux mais je n'en suis pas convaincu. Il apporte un plus avec sa taille, ce qu'ont moins les deux backups de Joakim de cette année. Il pourrait avoir un impact en étant associé à Joakim face à l'Espagne et aux USA car ce sont deux équipes qui ont des intérieurs qui culminent haut et qui sont très puissants mais pour le reste, c'est moins clair. Ou alors cela entraine de sacrifier Flo Pietrus pour concentrer quelqu'un sur le poste 4. J'ai pas l'impression que ce soit la bonne solution... Une autre solution serait de prendre 6 intérieurs mais ça pourrait déséquilibrer l'équipe et rendre les minutes chères dans la peinture.

Le seul truc dont on est sûr c'est que Ian Mahinmi et les autres intérieurs français sont cuits à 90% pour Londres.

Ensuite à l'arrière, Nando a montré qu'il est au point et c'est bien. Ensuite, Charles Kahudi a surpris et a vraiment apporté. Il s'est montré sous son meilleur jour au bon moment. Je pensais avant l'Euro qu'on le remplacerait sans problème par Mickaël Pietrus l'an prochain. Mais voila, il m'a bien plu et je me dis qu'il n'est pas si loin que ça d'être un remplaçant pour l'équipe pour un moment. S'il reste régulier, je suis d'accord pour le conserver mais s'il perd sa confiance en attaque et sur son adresse, il risque d'être à nouveau juste pour le top niveau mondial. Il faudra voir l'an prochain si MP est là et s'il va apporter plus que Charles.

À la mène par contre, ça va être la course pour avoir les minutes derrière Tony.
Albicy n'a pas convaincu et je pense que Steed Tchicamboud est trop juste pour le top niveau mondial. On peut penser à prendre un seul meneur derrière Tony car Nando a convaincu en 1.
Les meneurs qui peuvent espérer la place :
- Antoine Diot
- Rodrigue Beaubois
- Andrew Albicy
- Steed Tchicamboud
- Yannick Bokolo
- Leo Westermann

On a donc pas mal de choix un peu partout ce qui est bien sympa. Maintenant, il va falloir faire les bons choix. À Vincent Collet de les faire et les assumer maintenant.

Je pense qu'on pourrait avoir ça en 2012 :
TP, de Colo, Beaubois
Batum, Bokolo
Gelabale, Pietrus
Diaw, Pietrus
Noah, Seraphin, Traore
#403204
Très bon résumé, je suis tout à fait d'accord. Bon boulot ;)
#403207
Globalement d'accord avec toi, par ailleurs merci du taf !

On va finir par se plaindre tellement il apparait compliqué de définir le groupe qui ira à Londres l'an prochain en raison de la qualité de l'effectif !

TP, de Colo, Beaubois = pour moi c'est indiscutable, d'autant plus que Beaubois peut apporter en tant qu'arrière avec De Colo à la mène.

Batum, Bokolo = là aussi ça parait assez dur à contester, à moins que Evan Fournier ne fasse une grosse saison ?

Gelabale, Piétrus = Mike G ok, mais Mike P à voir. Ça va être dur pour Kahudi. Dommage, il avait vraiment un impact physique époustouflant.

Diaw, Piétrus = Encore une fois choix très logique. Après l'Euro qu'on vient de vivre, il est dur de nier l'importance de Flo dans le groupe. À moins que Collet ne prenne Traoré en 4 pour mettre Turiaf au poste 5 et doter Noah d'un back-up quasi similaire, les deux devraient être du voyage.

Noah, Séraphin, Traoré = C'est là que c'est le plus compliqué. Turiaf n'a pas été exclu du groupe pendant l'Euro en dépit de sa blessure, et il reste l'un des cadres de cette EdF. Mais son profil est peut-être trop similaire à celui de Noah. Associer ce dernier avec Traoré en 4 et Séraphin (qui va progresser cette année encore dans sa lecture du jeu en Espagne puis en NBA) en back-up me parait être la meilleure option.

En résumé, ça va être compliqué de casser l'alchimie du groupe 2011 pour y ajouter les cadres manquants (M. Piétrus, Turiaf) ou se doter d'une autre menace offensive (Fournier ?). Malgré tout, au vu du résultat de Collet et de la qualité des joueurs sélectionnables, il sera osé de lui reprocher ses choix.

Le groupe donc pour moi :

TP, De Colo, Beaubois
Batum, Bokolo
Gelabale, M. Piétrus
Diaw, Traoré
Noah, Turiaf, Séraphin
#403262
Je suis surpris de ne pas voir Diot dans vos équipes pour l'an prochain. Je l'ai pas vu jouer depuis un moment, mais il me semble qu'il est quand même ce qui se fait de mieux niveau meneur gestionnaire derrière TP. Car pour moi Beaubois en basket FIBA c'est plus un 2e arrière qui apporte du scoring qu'un vrai meneur, idem pour De Colo qui reste un combo guard. Alors si ces deux là sont indiscutables, je verrai plus Diot que Bokolo en fait.

A l'intérieur Traoré était indispensable cette année pour son apport offensif, mais sur ce qu'on a vu, Seraphin semble pouvoir s'imposer dans ce registre, du coup s'il est en forme, je serais plutôt favorable à un retour de Turiaf qui a toujours été énorme en EDF. Comme ça la défense ne perdra pas en intensité quand Noah sera sur le banc.

Sinon au niveau du Mike Pietrus là ça donne quoi? Bah s'il cire le banc encore cette saison à Phoenix (si saison il y a), franchement, je serais plutôt favorable à reprendre Kahudi. Car si Beaubois est là on aura plus besoin de l'énergie de Kahudi que de l'adresse extérieure de MP12.

En résumé, ma team idéale pour 2012 (si tout le monde est là bien sûr) :
Parker-Beaubois-Diot
Gelabale-De Colo
Batum-Kahudi
Diaw-Pietrus
Noah-Turiaf-Seraphin
#403304
Le soucis de Diot, c'est que son dos est en compote, et qu'il n'arrive pas à régler ce problème.
Bokolo a sa place dans les 12 si ça ne tient qu'à moi, on connaît son côté chien de garde et il a progressé dans tout le reste. Indispensable, j'en ferais même mon titulaire en 2 tant il me semble complémentaire de TP s'il confirme ses progrès au shoot (Nando est meilleur en sortie de banc je trouve, et Mike G pourrait ainsi alterner 2 et 3).
Sur le post 5, j'avoue avoir du mal à choisir qui écarter entre Ali, Ronny (qui sera à Londres sauf blessure) et Kévin. Je vois mal le dernier nommé réussir à avoir dès l'an prochain le même rendement offensif qu'a eu Ali sur cet Euro, et je suis vraiment un grand fan du magicien. De l'autre côté, le potentiel de Séraphin semble effrayant.

En gros:

1- Parker, Diot ?
2- Bokolo, De Colo, Beaubois
3- Batum, Gelabale
4- Diaw, F. Pietrus
5- Noah, Ronny, Ali/Kévin
long long title how many chars? lets see 123 ok more? yes 60

We have created lots of YouTube videos just so you can achieve [...]

Another post test yes yes yes or no, maybe ni? :-/

The best flat phpBB theme around. Period. Fine craftmanship and [...]

Do you need a super MOD? Well here it is. chew on this

All you need is right here. Content tag, SEO, listing, Pizza and spaghetti [...]

Lasagna on me this time ok? I got plenty of cash

this should be fantastic. but what about links,images, bbcodes etc etc? [...]