Modérateurs : Guru, LucAl, piranhas

#462222
Surpris car ça sort de nulle part mais j'aime bien ce move. Enfin, sous certaines conditions encore plus.

Belinelli est annoncé à 5,6m, ce qui est légèrement au dessus de la Room exception, nouvelle arrivée avec le CBA. Elle permet aux équipes de signer un joueur en dépassant le cap très légèrement à condition d'être juste en dessous de celui-ci au moment de la signature. Imaginons qu'il n'y ait qu'un million de dispo dans le cap, personne ne veut signer pour si peu. Et l'équipe est bloquée, sauf si elle emploie la MLE. Du coup, on peut signer un contrat sur 2 ans pour 5,4m max, ce qui permet à l'équipe de recruter en dépassant un peu le cap et ensuite d'utiliser la MLE.

Bref, Belinelli est pour le moment légèrement au dessus de cette exception selon ce qui est annoncé, mais à prendre avec des pincettes évidemment.

Deux scénarios :
- Marco est signé via la room exception, ce qui signifie que les Spurs peuvent bricoler pour récupérer Kirilenko par cap space ou sign&trade (plus avantageux pour le Russe car son contrat pourrait démarrer à 7,6m). Cela implique que Neal part car ce n'est plus possible de s'aligner sur lui et que Bonner est amnistié. Je crois que si la room exception empêche la MLE ensuite, mais pas sûr...
- Marco signe via la MLE. Ce qui signifie que le marché est quasi bouclé pour les Spurs.

En gros, ça avance pour SA qui mise sur la régularité plus qu'autre chose. J'aime beaucoup Belinelli, je l'ai souvent dit ici. Dans une équipe comme les Spurs, il peut être vraiment bon. Mais c'est aussi un gars susceptible de ne pas jouer du tout s'il ne défend pas et prend trop de mauvais shots.
#462269
Danny Green
Image
En saison régulière : 80 matchs ; 28 min ; 10,5 pts (à 45%, 43% à 3 points, 85% aux LF) ; 1,8 pad ; 3,0 reb ; 1,1 int ; 0,7 ctr ; 1,2 bp.
En playoffs : 21 matchs ; 32 min ; 11,1 pts (à 45%, 48% à 3 points, 80% aux LF) ; 1,5 pad ; 4,1 reb ; 1,0 int ; 1,1 ctr ; 0,9 bp.

En saison régulière : après avoir fini les PO 2012 de manière catastrophique, Green a récupéré sa place de titulaire à l'arrière qu'il avait conquise de belle manière après le lockout. Dans son registre de shooteur (à 3 points surtout), coupeur au panier, il a fait son travail de belle manière. En effet, Danny a une bonne science du jeu sans ballon et profite à merveille des systèmes de Gregg Popovich. Défenseur très honnête, surtout contre les arrières et meneurs, moins contre la taille et la puissance. Rarement blessé, il est beaucoup utilisé tout au long de la saison. Seules zones d'ombre : sa dépendance à la création de TP, ses soucis à switcher en 3, sa tendance à trop être dépendant de séries, une défense parfois proportionnelle à la réussite offensive.

En playoffs : en forme au meilleur ses moments, Green a vécu des PO de rêve... jusqu'au match 5 de la finale NBA. A battu le record de paniers à 3 points marqués en finale NBA d'ailleurs. Solide en défense sur Curry et Thompson contre Golden State, sur Wade et même James contre Miami. En attaque, au delà des 3 points, il a tenu son rang, marquant même des paniers clutchs. Un renversement complet par rapport à la série face à OKC en 2012. Aurait pu être MVP des finales à un moment.

Évaluation générale : en léger progrès dans toutes les zones du jeu, Green a surtout marqué les esprits par sa capacité à monter le son en PO. Fait son travail, colle à l'esprit de la franchise et a su confirmer sa bonne saison 2011-12. 15/20
#462270
Et pour clarifier la situation de Belinelli, le point dans le CBA est le suivant : on ne peut pas utiliser durant la même saison du cap space et la MLE pour recruter. Si le cap space est utilisé, seule la room exception est une option autorisée.

Du coup pour Marco (je rappelle que les accords trouvés sont verbaux, ce qui permet des petits arrangements pour jouer sur le cap) :
- si les Spurs resignent Manu et Splitter, ne virent pas Bonner, ils seront au dessus du cap. La MLE serait en partie utilisée. Il en resterait une partie, pour signer un 3 et/ou un intérieur.
- si les Spurs signent Manu, amnistient Bonner, renoncent aux droits sur Blair, T-Mac et Neal, ils auront du cap. Ce cap, ils peuvent s'en servir pour signer Kirilenko directement ou par sign&trade (plus avantageux pour AK47) en faisant partir un TDD (2e tour probablement) et/ou un joueur comme de Colo. Si Kirilenko arrive, Splitter est signé ensuite, puis Marco avec la Room exception. Il faut faire tout ça dans l'ordre, sinon ça ne marche pas.

À noter que l'arrivée de Marco n'est pas un bon signe pour Nando qui se voit de nouveau barré dans la rotation, surtout si un 3 est signé (AK47 ou non). Je pense que Nando pourrait être transféré du coup.

Pour Kirilenko, ce qui bloque, c'est la question du salaire voire du temps de jeu (car il serait forcément aligné en 4 sur de grosses minutes) à mon avis.

Les Spurs ont en tout cas assuré leurs arrières jusqu'ici, pas de gros move. Mais pas de perte et pas de contrat aberrant. Korver signé 6m, Manu en vaut largement 7... Pareil pour Splitter par rapport à du Jordan ou du McGee.
#462383
Difficile de dire si ce move sera un des derniers.

Ce qu'on peut dire, c'est que SA devait être intéressé par son profil car faire signer un joueur qui devrait être au bout du banc dès maintenant, c'est tôt.

Son contrat n'a pas encore été divulgué. S'il est signé au minimum, alors ça ne change rien sur l'éventuelle arrivée de Kirilenko. S'il est signé avec le reste de la MLE, ça veut dire que le recrutement est quasi fini. J'espère donc qu'il a été signé au minimum.

Ce qui laisse encore entrevoir l'arrivée de AK47, c'est que sa signature permettrait de palier un départ de Bonner. Avec Belinelli arrivé, on peut aussi penser que Mills et/ou de Colo vont être échangés. Les partants seront Neal et Blair à coup sûr. T-Mac ne devrait pas revenir non plus.
#462393
Sans Tmac ils sont foutus! Sans rire cette blague, c'était l'attraction des playoffs, genre la femme à barbe des Spurs. Il a mis un panier au final?

Pour revenir au sujet, j'espère pour eux qu'ils vont réussir à prendre un impact player, parce que Belinelli et Pendergraph, ça remplace numériquement Neal et Blair, mais c'est pas meilleur. Kiri ça serait l'idéal, le joueur qui leur aurait fait du bien pendant les finales. Sinon, quitte à jouer court-terme, un joueur comme Elton Brand leur ferait du bien niveau muscle inside/rebonds.
#462395
Ouais enfin avant d'arriver en finale, faut se débarrasser à nouveau des Clippers, Rockets, Warriors, Thunder, Grizzlies c'est pas forcément gagné non plus.

Faut miser sur un TD aussi en forme que cette année et un TP épargné par les blessures alors qu'il enchaîne 110 matches/saison + EDF + re-saison longue archi-longue.

Enfin les Spurs savent ce qu'ils font comme toujours et miser sur la stabilité ça a souvent été plus récompensé que les grands renforts à tout prix.
#462400
Kawhi Leonard
Image
En saison régulière : 58 matchs ; 31 min ; 11,9 pts (à 49%, 37% à 3 points, 83% aux LF) ; 1,6 pad ; 6,0 reb ; 1,7 int ; 0,6 ctr ; 1,1 bp.
En playoffs : 21 matchs ; 37 min ; 13,5 pts (à 55%, 39% à 3 points, 63% aux LF) ; 1,0 pad ; 9,0 reb ; 1,8 int ; 0,5 ctr ; 1,1 bp.

En saison régulière : sortant d'une très grosse saison de rookie, Kawhi se devait de confirmer et de progresser. Mission accomplie. Si on pouvait s'attendre à ce qu'il devienne un Bruce Bowen 2.0 dans un premier temps, on peut désormais envisager bien plus. Très efficace, il joue avec ses forces. Et ses forces sont de plus en plus importantes : postup, shoot à 3 points (dans le coin principalement), efficacité dans le périmètre, prémices d'un tir après dribble et hustle plays. Défensivement, c'est encore meilleur. S'il n'est pas apparu dans les sélections défensives cette année, cela pourrait changer bientôt. Car Leonard a juste fait une saison défensive de rêve, dans la lignée de Bruce Bowen justement, avec plus d'interceptions. Dispose aussi d'un gros moteur et d'un talent de rebondeur. Cependant, il est parfois trop peu impliqué par Pop dans les systèmes. A manqué un mois complet en début de saison pour cause de tendinite au genou, parfois privé de back to backs par conséquent. Ce mal ne l'a pas quitté de la saison.

En playoffs : Stephen Jackson viré, Leonard savait que son rôle allait augmenter. Encore une fois, Kawhi a répondu aux attentes. À ses qualités habituelles, il a pris des responsabilités supplémentaires comme la remontée de balle par moments. Encore plus fort que d'habitude au rebond, énorme d'efficacité en attaque. Quelques passages clutchs, de près comme de loin ou en défense. A par contre vu son pourcentage aux LF s'écrouler, manquant celui du titre. Mais personne ne peut lui en vouloir tant ses PO ont été à la limite du parfait.

Évaluation générale : sorti presque de nulle part à la draft, Leonard est un plaisir à voir grandir pour les fans des Spurs. A passé plusieurs caps en PO et apparait désormais comme la 3e option de l'équipe, en attendant mieux, à 21 ans seulement. 17/20
#462482
Tiago Splitter
Image
En saison régulière : 81 matchs ; 25 min ; 10,3 pts (à 56%, 0% à 3 points, 73% aux LF) ; 1,6 pad ; 6,4 reb ; 0,8 int ; 0,8 ctr ; 1,2 bp.
En playoffs : 19 matchs ; 20 min ; 6,1 pts (à 54%, 0% à 3 points, 79% aux LF) ; 1,2 pad ; 3,1 reb ; 0,8 int ; 0,7 ctr ; 1,3 bp.

En saison régulière : d'abord remplaçant au poste de pivot, Splitter a intégré le 5 de départ suite à la déception Blair. Son duo avec Tim Duncan, réclamé depuis plusieurs années, a créé un fort impact, défensivement surtout. En effet, le Brésilien est un bon défenseur, moins soft que par le passé. Offensivement, c'était bien aussi. Duncan étant de plus en plus adroit à mi-distance, Splitter dispose d'une belle marge de manœuvre sur pick and roll. C'est d'ailleurs sa principale force puisqu'il est un finisseur de qualité grâce à un travail de pied remarquable. On a aussi pu noter sa qualité de passe supérieure à la moyenne pour un intérieur. Jouant tous les matchs de la saison sauf le dernier, Tiago a été très utile à son équipe. Cependant, il y a des points négatifs : sa qualité de rebondeur et surtout sa propension à produire de moins en moins au fur et à mesure que la saison avance.

En playoffs : bilan mi-figue mi-raisin. Très utile (en défense principalement) contre Los Angeles (avant de se faire une entorse de la cheville et manquer deux matchs) et Memphis et leur grosse raquette, il a par contre beaucoup souffert contre Golden State et Miami. En attaque, Splitter a fini la saison de manière décevante. Cette fois, ce ne sont pas les LF qui ont coûté. Mais juste une incapacité à finir férocement et produire autrement qu'après être servi sous le panier. Très faible au rebond en prime. Sorti du cinq de départ contre Miami, presque sorti de la rotation. De quoi se poser pas mal de questions sur son vrai niveau dans les moments chauds à 28 ans.

Évaluation générale : très performant en début de saison, Splitter apparaissait comme une pièce majeure de l'équipe, celui qui allait faire la différence en PO. Mais sa baisse de performance progressive couronnée par une fin de PO très difficile a fait mal à l'équipe et pourrait lui coûter des dollars alors qu'il est agent libre restreint cet été. 11/20
long long title how many chars? lets see 123 ok more? yes 60

We have created lots of YouTube videos just so you can achieve [...]

Another post test yes yes yes or no, maybe ni? :-/

The best flat phpBB theme around. Period. Fine craftmanship and [...]

Do you need a super MOD? Well here it is. chew on this

All you need is right here. Content tag, SEO, listing, Pizza and spaghetti [...]

Lasagna on me this time ok? I got plenty of cash

this should be fantastic. but what about links,images, bbcodes etc etc? [...]