Modérateurs : Guru, LucAl, piranhas

#451542
Richard Vincent "Richie" Guerin (29 Mai 1932 dans le Bronx, NY)
Image

Drafté au 2ème tour de la draft 1954 alors qu'il est encore un Marine, Guerin doit attendre 2 ans avant de faire ses débuts pros avec la franchise de sa ville, les Knicks de NY.

Les Knicks qui s'étaient imposés comme une des meilleures franchises de la Ligue (3 Finals de suite en 1951, 52 et 53), sont retombés en bas de classement au moment de l'arrivée du meneur rookie (1ère saison négative en 1956, 35V - 37D).

Remplaçant de Carl Braun, Guerin signe une saison rookie intéressante (9.7pts 2.5ass) dans une équipe qui stagne (36-36) et manque les PO.

La saison suivante coach Boryla replace Guerin en SG pour l'associer à Braun. Sa polyvalence l'installe définitivement dans le 5 (16.5pts 7.8rbs 5ass) mais l'équipe ne progresse pas et échoue encore dans sa course aux PO (35V-37D). Il est toutefois récompensé de ses belles perfs par une sélection au All Star Game. La 1ère d'une série de 6 de suite.

En 58-59, Guerin forme un duo côté avec l'intérieur Sears. Le 12 décembre 1958 il délivre 21 assists dans un match au Madison contre St Louis. Le duo ramène enfin les Knicks en PO après une saison à 40V-32D. Mais si Guerin avait réussi une grosse saison rég (18.2pts 7.3rbs 5.1ass), il se loupe en PO contre les Syracuse Nationals en panne d'adresse totale (15pts mais à 25.7%). Sans son top joueur au sommet, les Knicks s'inclinent d'entrée 2-0.

Cette contre perf ne l'empêche pas de continuer sa progression et dès l'année suivante il devient le top scoreur de l'équipe avec 21.8pts auquel il faut ajouter 6.8rbs et 6.3ass. Il bat même le record de points pour un joueur des Knicks en plantant 57pts le 11 décembre 1959 contre Syracuse. Il y avait de la revanche dans l'air. Guerin est devenu un top joueur de la ligue statistiquement mais dans le même temps les Knicks s'effondrent pour signer leur plus mauvaise saison de l'Histoire (27V -48D).

Si Guerin est le chouchou du MSG et un des joueurs les plus réputés de la Ligue grâce à ses qualités de scoring et sa polyvalence, il ne parvient pas à remettre NY sur le chemin de la victoire. L'année 1960-61 est même cauchemardesque. Guerin signe 21.8pts 7.9rbs 6.4ass mais NY réalise un pathétique 21V-58D.

Les Knicks ont touché le fond. Guerin a beau se sublimer (29.5pts 6.4rbs 6.9ass), NY demeure une des plus faibles team de la NBA (29V-51D). En 62-63, le plus mauvais bilan de la franchise est de nouveau dépassé (21V-59D). L'histoire d'amour entre Guerin et ses Knicks touche à sa fin. Après 2 matches en début de saison 63-64, il est transféré le 18 octobre 1963 du côté des St Louis Hawks.

Au final le combo new yorkais aura régalé les fans du MSG mais sans jamais leur apporter le goût de la victoire (1 seul petit tour de PO). Malgré tout pendant longtemps Guerin sera resté comme une référence à New York qui n'avait pas oublié la polyvalence d'un joueur évoluant sur les 2 postes arrières, capable de prendre 8rbs pour un arrière, de scorer près de 30pts en saison et de passer bien sûr (5 fois meilleur scorer des Knicks). Il aura été sélectionné 6 fois de suite au All Star Game et aura été classé 3 fois dans le 2ème meilleur 5 NBA (1959, 60 et 62).

Changement de décor chez les Hawks où Guerin n'est plus l'option n°1, mais se retrouve dans une équipe qui vise tout simplement le titre. Bien sûr ses stats baissent drastiquement (13.1pts 3.2rbs 4.8ass) mais il peut enfin concurrir dans une team compétitive (46V - 34D).

Autour d'un 5 majeur impressionnant (Lenny Wilkens - Richie Guerin - Cliff Hagan - Bob Pettit - Zelmo Beaty), les Hawks n'échouent qu'au 7ème match de la finale de conf contre les San Francisco Warriors de Wilt Chamberlain. Frustré pendant ses années new yorkaises, Guerin se sublime en PO pour devenir l'option 2 des Hawks derrière le franchise player Bob Pettit, alors meilleur PF de la Ligue.

Malheureusement Pettit arrive en bout de course et n'est plus le joueur aussi dominant. En 1965, les Hawks se font surprendre, à la surprise générale, par les Baltimore Bullets de Walt Bellamy au 1er tour des PO. Pettit annonce sa retraite à l'issue. Cette saison est aussi un changement radical pour Guerin puisque la direction lui confie la double casquette d'entraîneur/joueur à mi-saison. Il occupera ce rôle pendant encore 2 ans.

Sans Pettit et avec Guerin coach/joueur, les débuts de la saison 65-66 sont difficiles mais les Hawks parviennent à arracher les PO et prennent leur revanche sur les Bullets en les sweepant 3-0. Dans la foulée ils offrent une résistance héroïque face aux Lakers et n'échouent qu'au game 7. Durant ses PO Guerin s'est offert (bah oui c'est lui le coach) le leadership de l'équipe. Il réalise tout simplement ses meilleures moyennes en PO (20.6pts 7.9ass).

Pour sa dernière saison en tant qu'entraîneur-joueur, Guerin prépare sa succession. Il réduit légèrement son temps de jeu tout en apportant comme à son habitude dans tous les secteurs de jeu. La saison des Hawks ressemble à celle de l'année précédente. Difficultés en SR mais des big games en PO. Les Bulls sont sweepés 3-0 mais à nouveau les San Francisco Warriors stoppent les rêves de titre de Guerin (4-2).

Guerin quitte ses fonctions de joueurs sans titre. Coach des Hawks jusqu'en 1972, il sera élu coach of the year en 1968 mais comme en tant que joueur, il échouera aux portes des Finals en 69 contre les Lakers.

Ce formidable all-around player intégrera cette année le Hall Of Fame.
#451861
Oublié de mettre à jour hier. Dans la défaite de 2pts, à Memphis, TP en réalisant 25pts 4ass a passé 2 nouveaux joueurs:

- Aux Assists: Kevin Garnett
- Aux points: James Edwards, l'ex pivot double champion avec les Pistons notamment

TP est désormais 127ème aux points et 50ème aux assists.
#453219
Retour de Parker cette nuit dans la victoire contre Sacramento (108-101). TP signe un bon match de reprise: 22pts 10ass.

Il devient le 49ème passeur le plus prolifique dans l'Histoire de la Ligue en passant Rickey Green, le meneur du Jazz juste avant Stockton (les 2 jouèrent ensemble avant qu'il soit tradé) et Norm Van Lier, le meneur des Bulls des 70's.

Les 2 meilleures saisons de Green eurent lieu dans à SLC.
82-83: 14.3pts 8.9ass 2.8st
83-84: 13.2 9.2ass 2.7st

Van Lier connut sa meilleure saison stat lors de sa 2ème saison, c'était à Cincinatti en 70-71 (juste avant d'être tradé aux Bulls):
16pts 7.1rbs 10.1ass
long long title how many chars? lets see 123 ok more? yes 60

We have created lots of YouTube videos just so you can achieve [...]

Another post test yes yes yes or no, maybe ni? :-/

The best flat phpBB theme around. Period. Fine craftmanship and [...]

Do you need a super MOD? Well here it is. chew on this

All you need is right here. Content tag, SEO, listing, Pizza and spaghetti [...]

Lasagna on me this time ok? I got plenty of cash

this should be fantastic. but what about links,images, bbcodes etc etc? [...]