Modérateur : Guru

La saison des Wizards ?

Miracle du siècle, le titre
Aucun vote
0%
Au moins un tour de playoffs passé
Aucun vote
0%
Les playoffs à l'arrachée puis les vacances une semaine plus tard
Aucun vote
0%
Les playoffs se rapprochent mais c'est pas pour cette année encore
Aucun vote
0%
Retour à la case départ une nouvelle fois, top pick pour se consoler
Aucun vote
0%
Avatar de l’utilisateur
par LucAl
#437879
Washington Wizards


Image


Depuis leur dernière apparition en playoffs en 2008, les Wizards ont sombré au point de devenir une des pires franchises NBA actuellement. Il faut dire que le destin ne les a pas épargnés entre les histoires sombres des Arenas et autres Blatche ainsi que les blessures à répétition. Tout cela a amené le front office à faire des changements dans l’équipe. Finies les têtes brulées et joueurs au contrat trop important par rapport au rendement. L’effectif est maintenant très jeune mais a montré en fin de saison dernière un potentiel intéressant. Complétée cet été par quelques signatures, l’équipe commence à disposer d’une allure de playoffable, chose assez impensable il y a encore quelques temps.


L'effectif


Meneurs

Image

John Wall
16,3 pts ; 8,0 pad ; 4,4 reb

Numéro 1 de la draft 2010, John Wall n’a pas forcément eu le rendement escompté depuis son arrivée. Cependant, dans un effectif plus cohérent, il se doit d’exploser cette saison en tant que leader pour ne pas plomber sa cote pour un bon moment. Grand manieur de balle, il se doit de progresser au shoot extérieur.


Image

Shelvin Mack
3,6 pts ; 2,0 pad ; 1,4 reb

Jeune meneur de 22 ans, Shelvin Mack a la chance d’avoir une concurrence assez faible à la mène derrière John Wall. À lui d’en profiter pour montrer ses qualités de meneur afin de conserver ce rôle qui ne lui sera pas forcément acquis dans le futur. Pour cela, il se doit de progresser dans pas mal de secteurs et notamment au shoot.


Image

AJ Price
3,3 pts ; 2,0 pad ; 1,4 reb à Indiana

4e saison en NBA pour AJ Price, la première ailleurs qu’à Indiana. Habitué au rôle de 3e meneur, il ne devrait pas être dépaysé à Washington. Cependant, il peut espérer grimper dans la rotation vu qu’il est en concurrence avec Shelvin Mack, autre meneur peu référencé. Pour cela, Price devra à tout prix améliorer ses pourcentages plus que douteux au shoot.


Image

Jannero Pargo
5,6 pts ; 1,9 pad ; 1,4 reb à Atlanta

Pour faire face à la blessure de John Wall, les Wizards ont recruté un autre meneur de jeu. Jannero Pargo devra donc faire apprécier son shoot et sa défense pour faire son trou. Son expérience dans la ligue pourrait même lui permettre de briguer le poste de meneur en attendant le retour de Wall. Cependant, Pargo n’est pas connu pour sa vision du jeu, ce qui a entre autre fait péricliter sa carrière…



Arrières

Image

Jordan Crawford
14,7 pts ; 3,0 pad ; 2,6 reb

Jordan Crawford va rentrer dans sa 3e année en NBA. Sa principale qualité est le scoring malgré des pourcentages douteux. S’il a un certain talent, il devra être plus efficace pour que son équipe aille haut et qu’il se débarrasse de son étiquette de croqueur. Crawford devra aussi se méfier de la concurrence de Bradley Beal sur le poste 2.


Image

Bradley Beal
14,8 pts ; 2,2 pad ; 6,7 reb à Florida (NCAA I)

Choisi en 3e position de la dernière draft à 19 ans seulement, Bradley Beal est attendu au tournant à Washington. Les Wizards avaient besoin d’un shooteur extérieur régulier la saison dernière et c’est pour combler ce besoin qu’il a été choisi. S’il parvient à régler la mire, il pourrait être un bon complément du joueur de pénétration qu’est John Wall. Par contre, si Beal ne fait pas son trou, la ligne arrière des Wizards pourrait redevenir caricaturale comme dans le passé. Cependant, il arrive en NBA avec la réputation d’un joueur non-égoïste, ce qui est une bonne chose pour le collectif que tente de mettre en place Randy Wittman.


Image

Martell Webster
6,9 pts ; 0,9 pad ; 3,6 reb à Minnesota

Dans leur quête de shooteurs, les Wizards ont décidé de signer Martell Webster. L’ancien Timberwolf est en effet un bon shooteur à 3 points. Pour le reste, il peut défendre un correctement et prendre des rebonds. Webster devrait avoir sa chance dans la rotation : c’est un joueur expérimenté (7 saisons à 25 ans seulement) qui peut jouer en 2 ou en 3.



Ailiers shooteurs

Image

Trevor Ariza
10,8 pts ; 3,3 pad ; 5,2 reb à la Nouvelle-Orléans

Arrivé en provenance de la Nouvelle Orléans contre presque rien, Trevor Ariza semble être une bonne recrue. Après avoir fait son trou à Los Angeles en 2009, il a su conserver un rôle assez important aux Rockets ou aux Hornets, équipes alors de milieu de tableau à l‘ouest. Promis à une place de titulaire à l’aile, bon défenseur, il devra cependant améliorer ses pourcentages douteux de ces dernières années.


Image

Chris Singleton
4,6 pts ; 0,7 pad ; 3,5 reb

Chris Singleton a fait presque toute sa saison rookie dans le 5 de départ des Wizards sans faire de bruit pour autant. Cependant, il est difficile de penser qu’il sera autant à la fête cette saison avec les arrivées d’Ariza et de Webster. Ce joueur a de belles qualités physiques mais semble encore bien trop limité offensivement pour pouvoir peser véritablement dans une équipe qui pense aux playoffs.


Image

Jan Vesely
4,7 pts ; 0,8 pad ; 4,4 reb

Jan Vesely est un jeune combo forward qui va rentrer dans sa saison sophomore. S’il est un athlète intéressant capable de marquer dans plusieurs positions, le Tchèque doit encore beaucoup progresser pour faire son trou en NBA. Il devra se faire une place dans une rotation intérieure assez dense et face à une concurrence de son niveau sur l’aile.


Image

Cartier Martin
9,3 pts ; 0,6 pad ; 3,4 reb

Cartier Martin est un joueur athlétique de plus dans l’effectif des Wizards. S’il n’a jamais fait son trou en NBA en 4 saisons, il a cependant fini relativement fort l’année dernière. Reste à savoir si ce joueur est capable d’être rentable à l’année dans une rotation et non pas quand l’heure est au tanking pré-draft. Face à une concurrence plus jeune et à priori prometteuse, ce n’est pas dit qu’il passe énormément de temps sur les parquets cette saison encore.



Ailiers forts

Image

Kevin Séraphin
7,9 pts ; 0,6 pad ; 4,9 reb

Kevin Seraphin a affiché ses ambitions dès le premier jour du training camp. Il rêve d’aller un jour au All-Star Game et d’être le MIP de cette saison. Il faut dire que le Guadeloupéen avait fini la saison dernière en boulet de canon, prenant énormément de responsabilités dans la série de six victoires des Wizards du mois d’avril. Visiblement en phase avec le coach Randy Wittman, on pourrait revoir Kevin Séraphin dans le 5 de départ des Wizards cette saison. Même si légèrement en déficit de taille pour le poste de pivot, Mister K dispose d’un couple puissance-technique particulièrement intéressant. À 22 ans, il pourrait représenter le futur des Wizards avec John Wall.


Image

Trevor Booker
8,4 pts ; 6,5 reb ; 0,9 ctr

Joueur énergique, Trevor Booker a généralement su prendre sa chance quand elle lui a été donnée la saison dernière. Malgré tout, il s’est fait dépasser par Kevin Séraphin dans le sprint final quand la rotation s’était éclaircie après le départ de Javale McGee et la mise à l’écart d’Andray Blatche. Comme Séraphin, il accuse un déficit de taille mais est très puissant. Booker devrait avoir son quota de minutes cette saison encore, surtout s’il confirme ce qu’il apportait la saison dernière.



Pivots

Image

Nene Hilario
13,7 pts ; 7,5 reb ; 0,9 ctr

Arrivé de Denver en l’échange de JaVale McGee, Nene est un intérieur de très haut niveau. Cependant, il présente l’inconvénient d’être un habitué des infirmeries alors que son contrat à 13 millions la saison court jusqu’en 2016. Malgré tout, le transfert risqué pourrait s’avérer payant car à 30 ans, Nene est un des intérieurs les plus sûrs de la NBA quand il est sur le parquet. Très énergique et bon défenseur, le Brésilien s’avère aussi un des joueurs les plus adroits de la ligue. Sélectionnant bien ses shoots, il parvient à scorer de façon importante avec de gros pourcentages. Son association prometteuse à l’intérieur avec Kevin Séraphin a laissé de bons espoirs aux supporters des Wizards. Tout cela fait que Nene pourrait être un des joueurs majeurs du renouveau des Wizards et en partie son élément déclencheur.


Image

Emeka Okafor
9,9 pts ; 7,9 reb ; 1,0 ctr à la Nouvelle-Orléans

Emeka Okafor fait partie du package des Hornets qui a également fait venir Trevor Ariza aux Wizards. Défenseur de très haut niveau mais scoreur douteux, l’ancien Rookie de l’année va muscler la raquette de Washington. Habitué des 5 de départ (507 matchs démarrés sur 511), son rôle pourrait changer cette saison. Arrivé contre presque rien en retour, il fait partie de la nouvelle philosophie que le staff veut implanter : finis les scoreurs mangeurs de ballon et les têtes de mule, bienvenue à la défense et à l’intelligence. Grâce à cela, l’ancien Hornet peut espérer faire son trou dans cette équipe qui se veut plus sérieuse que ces dernières années.



Le staff

Ernie Grunfeld : en place depuis 2003, Grunfeld a été l’initiateur des arrivées de Gilbert Arenas et autres Andray Blatche. S’il a connu un certain succès pendant quelques temps, il a aussi vécu la descente aux enfers qui a suivi. Depuis, il semble avoir changé de philosophie à propos des recrues puisqu’il favorise désormais le sérieux aux qualités intrinsèques couplées à l’instabilité caractérielle.

Randy Wittman : le coach intérimaire de la fin de saison dernière a été promu. Il a rompu avec la philosophie douteuse de Flip Saunders et tente avec le front office de remettre les Wizards sur la voie du sérieux et des playoffs.

Les assistants : Don Newman, Don Zierden, Sam Cassell, Ryan Saunders, Jerry Sichting.

Don Newman vient d’arriver en provenance de San Antonio.


Le recrutement

Les Wizards ont commencé une opération nettoyage de l’effectif depuis deux ans. Le premier signe de ce renouveau a été le départ de Gilbert Arenas à Orlando. Ce ménage a continué cet hiver avec JaVale McGee et Nick Young envoyés à l’ouest. Cet été a peut être été le signal définitif du rafraichissement total avec les départs de Rashard Lewis en fin de contrat et d’Andray Blatche grâce à l’amnesty clause.

À la place des égos supposés gênants pour le collectif sont arrivés des joueurs au talent peut être moins important mais plus sûrs dans leur conduite. Trevor Ariza et Emeka Okafor sont en effet connus pour leur défense avant tout. Bradley Beal est un joueur réputé collectif tout comme Nene arrivé plus tôt. Défense et partage de balle semblent être la nouvelle philosophie de l’équipe. Il était peut être temps d’y arriver.



Les objectifs

Les Wizards ont fini fort en avril 2012. Le nouveau coach Randy Wittman semble plutôt aller dans la bonne direction en utilisant mieux ses joueurs. Cependant, la route vers le succès est longue et à peine entamée. L’effectif est en effet très jeune (seuls 3 joueurs majeurs ont plus de 25 ans) et ne contient que peu de valeurs sûres dans le monde NBA. De plus, le groupe ne semble pas disposer de véritable capitaine de route ou tout du moins de leader vocal. Si Nene ou Okafor voire Ariza pourraient tenir ce rôle, ils sont tous des nouveaux venus et n’ont été la plupart du temps que des role players durant leur carrière. Accrocher les playoffs serait donc une véritable performance pour cette franchise qui continue lentement de se reconstruire.



La composition probable

MJ : Wall - Pargo - Mack - Price
Ar : Crawford - Beal - Webster
AS : Ariza - Singleton - Vesely - Martin
AF : Séraphin - Booker
P : Nene - Okafor

Ou :
MJ : Wall - Pargo - Mack - Price
Ar : Crawford - Beal - Webster
AS : Ariza - Singleton - Vesely - Martin
AF : Nene - Booker
P : Okafor - Séraphin
Dernière modification par LucAl le 09 nov. 2012, 22:03, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
par The Matrix
#441170
Deux défaites contre Boston et on va dire 1 partout dans le duel des Kevin. Autant à domicile Séraphin a pris nettement le dessus sur Garnett en lui sortant toute la panoplie de moves et de shoots avec une réussite insolente et une confiance absolue...autant hier au garden il a grandement souffert, montrant des limites qu'il devra dépasser si il veut devenir l'homme de base des wizards dans la raquette. Mais pas de soucis, il adore travailler donc j'imagine qu'il va s'y mettre d'arrache pied pour apprendre à ne plus subir lors des prises à deux perpétrés sur lui. C'est la dure loi quand on commence à être vraiment bon, les adversaires le savent et agissent en conséquence. Hier, il a failli donc, perdant une foultitude de ballons sous la pression dans les moments clés du match.

Mais globalement son retour est très positif au sein de l'équipe. Les wizards jouent plutôt pas mal et leur défense est même carrément au point. Kevin joue énormément, à juste titre étant donné l'écart de niveau avec Okafor qui doit se demander dans quelle galère il est tombé en arrivant à DC^^.
Avatar de l’utilisateur
par LucAl
#441182
En même temps, Okafor est un habitué des équipes pourries entre Charlotte et la Nouvelle Orléans...

J'ai vu qu'un match sur deux mais Kevin a l'air quand même pas mal. J'espère qu'il va retourner dans le 5 de départ bientôt et continuer sur sa très bonne lancée.
Avatar de l’utilisateur
par Samir Smock
#441219
Dans la présentation t'as mis Nugget au lieu de Hornet j'imagine concernant Okafor.

Tu parles de PO pour cette année, ça me parait pas vraiment dans leurs cordes encore. Même sans les blessés.

Ce sera intéressant en tout cas de suivre Séraphin dans les prochains matchs face à des équipes moins sérieuses défensivement. Il a pas six mois pour développer se développer en franchise player. Et c'est ce qu'on lui demande d'être pour l'instant. Les stats, c'est bien mais d'autres joueurs français peuvent faire ça. En revanche, être le centre d'attention d'une défense, le leader d'attaque, le mec à qui on donne le ballon trois fois sur quatre dans les possessions difficiles, on a eu Boris quelques matchs aux Suns (et pas des moindres, puisque c'était en PO), Parker plus ou moins mais il est un peu au dessus de ça et il y a du monde autour. Donc là à 22 ans, c'est une expérience incroyable pour lui qui ne pourra que lui servir si Collet daigne lui donner un plus grand rôle en EDF.

Le niveau est déjà excellent, avec une panoplie offensive variée. Le garçon est intelligent. Mais ce serait bien qu'il profite de ces blessures pour travailler d'autres aspects du jeu qui ne sont pas très utiles quand on est autre chose qu'un franchise player (quand je dis ça je parle du rôle temporaire qu'il a hein, gavé de ballon un peu à outrance, vu qu'à côté y a personne - s'il y en avait un, de franchise player, ce serait Wall sans doute). Comme l'autorité. Je le trouve parfois un peu mou dans ses attitudes. Et ça pour une défense, c'est un peu le signe qu'ils peuvent venir lui choper la balle. C'était déjà pas facile avec que Garnett sur le paletot (même s'il s'en est très bien sorti comme le signalait the matrix) mais avec une prise à deux (systématique ou presque dans le deuxième match), c'est là qu'il faut faire sa place et marquer son territoire. Tu le fais pas avec des intentions un peu endormie ou un jeu dos au panier tellement appliqué qu'il en oublie de regarder l'aide venir. Il y a une bonne part de responsabilité à mettre sur le compte de ses coéquipiers qui tardaient à venir se présenter quand il y avait prise à deux. Mais la part la plus importante (en dehors de la défense excellente des celtics) elle incombe à Kevin qui devait pour la première fois faire face à un tel traitement. La prise à deux, c'est bien, c'est une marque de respect de l'adversaire, mais c'est encore mieux s'ils le font un peu de manière désespérée, sans trop y croire parce qu'ils craignent ou savent que ce sera vain. Pour l'instant, il a montré sur ce dernier match qu'il avait su avec un seul match (son premier) se faire respecter, faut voir maintenant s'il peut véritablement se faire craindre. La différence entre respecter le talent et imposer le respect. Il n'y a aucune raison de douter de sa capacité à y arriver.
Avatar de l’utilisateur
par LucAl
#441262
Oui je me suis trompé pour Okafor, je modifie.

C'est vrai que les PO risquent d'être très difficiles à aller chercher. Mais vu que la fin de saison dernière était intéressante, j'ai eu tendance à m'enflammer. En fait, j'attends de voir ce que va donner cette équipe avec les retour de Wall et de Nene... À l'est, il y a parfois des surprises pour la 8e place. Si l'alchimie avait tout de suite été bonne et les blessures évitées, ça aurait peut être pu être possible. Maintenant qu'on sait les blessures, il risque d'y avoir un retard à l'allumage rédhibitoire. Mais déjà si l'équipe quitte le bas de tableau, ce sera une première réussite.

Pour Kevin, il doit s'habituer aux prises à deux, c'est à dire à être un joueur majeur d'une équipe. Son début de saison est vraiment encourageant, espérons que ça continue... Mine de rien, les deux pivots de l'EdF sont bien en forme en ce moment.
Avatar de l’utilisateur
par The Matrix
#442964
Le calvaire continue à DC et ce malgré la première victoire enfin glanée face à Portland après avoir démarré la saison par un piteux 0-12. Rouste reçue chez les knicks cette fois ci et même si j'aime plutôt Whitman le coach qui a donné sa chance à Séraphin, autant j'ai du mal à saisir ses rotations de joueur. J'aimerais voir Kevin plus souvent aligné avec Nenê parce que ça semble être la combinaison la plus crédible et cohérente à l'intérieur. Kevin est dans le cinq avec Okafor qui a un profil un peu redondant, même si il n'a pas le talent offensif du français.

Il n'empêche que ce dernier a le plus gros temps de jeu de l'équipe mais bizarrement son jeu régresse un peu. Il a trop tendance à précipiter ses mouvements, notamment son hook qu'il balance avant d'avoir clairement pris la mesure de son défenseur. C'est dommage surtout que cela devrait lui permettre de provoquer des fautes, c'est loin d'être le cas parce qu'il ne va jamais sur la ligne des lancers francs. Il est frustrant parce que dès qu'il prend le temps de bien dérouler il marque à tous les coups. Sa sélection de shoots n'est pas mauvaise en soi, c'est l'exécution qui flanche. Hier dans le premier quart temps il en était déjà à 10 tentatives^^ pour 2 réussites simplement...mais ce sont des tirs à haut pourcentage donc il a raison de les prendre, il ne doit juste pas se débarrasser de la balle comme il le fait en ce moment. D'ailleurs en 2e mi temps il a été plus solide finissant à 4/5. Il faut qu'il continue d'engranger du temps de jeu, des situations de match. Il ne peut que poursuivre sa progression.
long long title how many chars? lets see 123 ok more? yes 60

We have created lots of YouTube videos just so you can achieve [...]

Another post test yes yes yes or no, maybe ni? :-/

The best flat phpBB theme around. Period. Fine craftmanship and [...]

Do you need a super MOD? Well here it is. chew on this

All you need is right here. Content tag, SEO, listing, Pizza and spaghetti [...]

Lasagna on me this time ok? I got plenty of cash

this should be fantastic. but what about links,images, bbcodes etc etc? [...]